Mes premiers pas comme responsable du développement durable à McGill

The Sandbox

IMG_1177Il y a maintenant près de deux mois que j’ai joins la grande famille de McGill à titre de Chef du développement durable. Auparavant, j’ai travaillé à la Ville de Montréal pendant 12 ans dans le domaine du développement durable, dont les 4 dernières à titre de chef d’équipe. Voici en quelques mots comment s’est déroulée mon immersion dans l’univers mcgillois.

Le premier jour…

Le 30 mars 2015 est une journée particulière pour moi. Depuis plusieurs années, je me rends au travail en empruntant le même circuit de transport en commun. Ce matin, c’est différent. Alors que je m’engouffre dans le métro plutôt que de continuer sur mon trajet d’autobus habituel, j’apprécie pleinement les changements à venir. Une nouvelle organisation à comprendre, une nouvelle équipe à diriger, des nouvelles personnes à connaître, etc. Dès mon entrée au bureau, les membres de l’équipe me réservent un accueil chaleureux et sincère. J’ai hâte de canaliser cette énergie pour encore mieux positionner McGill en développement durable.

La première semaine…

Durant la première semaine, je m’applique à comprendre la structure organisationnelle, l’histoire du développement durable à McGill et les mandats sous la responsabilité du Bureau de développement durable (MOOS). Je vois plusieurs similitudes avec les dossiers dont j’étais responsable auparavant, même si l’organisation est différente. Je suis fasciné par la richesse du contenu et les avancées qui ont été faites en si peu de temps. Je constate aussi que ma vision du développement durable basée sur le développement de partenariats s’insère bien avec l’approche préconisée jusqu’à maintenant.

Cette première semaine se conclue par un événement marquant: j’anime les Catalyst Awards, une cérémonie qui vise à reconnaître les projets et les personnes qui se sont démarqués en développement durable au cours de la dernière année. C’est à ce moment que je perçois plus clairement la richesse et la force du mouvement entourant le développement durable à l’université.

Le premier mois…

Ce n’est qu’après un mois dans mon nouvel emploi que je peux pleinement apprécier la qualité du travail qui a été réalisé par l’équipe de MOOS pour instaurer une véritable culture de développement durable à McGill. Au fil de mes rencontres, je constate que McGill est remplie de gens passionnés par le développement durable et l’intègre dans leur secteur d’activité, quel qu’il soit (approvisionnement, bâtiment, recherche appliquée, etc.). Je comprends aussi mieux l’énergie contagieuse que le contact avec les étudiants procure. C’est unique. Je suis déterminé à solidifier les partenariats de MOOS à l’intérieur de la communauté mcgilloise et à l’externe, pour amener ce mouvement encore plus loin.

Pour MOOS, les prochains mois vont être occupés, malgré la période d’été. Nous travaillons notamment sur un bilan de mi-parcours de la Vision 2020. Cela nous donnera une idée plus claire des progrès accomplis et du chemin qui reste à parcourir dans l’implantation du plan d’action 2014-2016.

Pour terminer, j’invite personnellement toute personne qui souhaite s’impliquer avec MOOS à communiquer avec moi (francois.miller@mcgill.ca). Bon été à tous!

 

 

Comments are closed.