All in a day’s work: The ‘go to’ personLe travail au quotidien

Live 2010

By Annette Mahon

Anna Jimenez: The ‘Go To’ person

Anna Jimenez is never too busy to lend a hand. “I enjoy the fact that I am able to help people and can be a resource for students and investigators,” she says. “But mainly, I love working with animals and knowing that I contribute to their well-being in many ways.”

Over the last seven years, Anna has become a driving force behind many of the animal care guidelines adopted by McGill’s Comparative Medicine and Animal Resources Centre. From developing positive-reinforcement protocols for the regular assessment of the health of marmosets, to evaluating multiple anesthesia protocols, and creating a monitoring procedure for animal models of cancer metastasis, she always strives to offer the best in technical support for scientific research. She has helped create over 80 standard operating procedures that define the best animal care practices, and her work has received commendation from the Canadian Council on Animal Care on more than one occasion.

Anna Jimenez after winning the Priyabrata “PB” Mukhopadhyay Award for excellence and dedication in the technical classification. Left is Dr. Lynn Matsumiya, Clinical Veterinarian at the McGill Animal Resources Centre and right, VP-Dean Richard I. Levin.

“I have had a wonderful past year working at McGill, and if the next academic one can be half as fruitful, I will be very pleased,” she says optimistically. Anna has become the go-to person for solving some of the Centre’s most formidable challenges. Knowing that adaptability is the key to operating a well-run department, Anna’s approach to her workday is to be flexible and to think outside the box. “My job is very diverse and no two days are ever alike,” she says.

Anna enjoys sharing her knowledge in forums such as the annual symposium of the Canadian Association for Laboratory Animal Science. She also recently gave a presentation at the annual meeting of the American Association of Laboratory Science in Atlanta. “I spoke about our Veterinary Care program,” she says. “Our team’s dedication to animal welfare is something we are very proud of here at McGill.”

To foster a collegial work atmosphere, Anna enjoys initiating social activities in the Centre and tries to make everyone feel welcome. From organizing holiday parties and creating personal birthday cakes and cards, Anna’s enthusiasm can always be counted on. When not absorbed in solving day-to-day issues at the Centre, she enjoys being with her family. “I spend almost all of my spare time with my husband and five-year-old son,” she says. “They keep me busy and smiling.”

Anna’s first reaction upon hearing that she had won the Priyabrata “PB” Mukhopadhyay Award was of pleasant surprise and immediate gratitude. “I am fortunate enough to have Dr. Lynn Matsumiya and Dr. Jim Gourdon as mentors,” she says. They support, trust, challenge and allow me to learn something new every day. I feel honored that someone feels that what I do is special enough to be nominated for such a prestigious award.”Par Annette Mahon

Anna Jimenez : La personne-ressource par excellence

Anna Jimenez n’est jamais trop occupée pour donner un coup de main. « J’aime pouvoir aider des gens et agir comme ressource pour les étudiants et les chercheurs », dit-elle. « Mais surtout, j’adore travailler avec des animaux et savoir que je contribue à leur bien-être de plusieurs façons. »

Au cours des sept dernières années, Anna est devenue le moteur derrière nombre de lignes directrices sur les soins aux animaux adoptées par le Centre de médecine comparative et de ressources animalières de l’Université McGill. Du développement de protocoles de renforcement positif pour l’évaluation régulière de la santé des Marmousets à l’évaluation de multiples protocoles d’anesthésie, en passant par la création d’un processus de surveillance pour les modèles animaux de métastases, elle s’efforce toujours d’offrir le meilleur soutien technique possible à la recherche scientifique. Elle a contribué à créer plus de 80 normes de procédures d’opération qui définissent les meilleures pratiques de soins aux animaux, et son travail a reçu les éloges du Conseil canadien de protection des animaux à plus d’une occasion.

Anna Jimenez après avoir reçu le Prix Priyabrata « PB » Mukhopadhyay pour excellence et engagement dans la classification de technicienne. À gauche, la vétérinaire Lynn Matsumiya, et à droite, le v.-p. et doyen Richard I. Levin.

« L’année qui vient de s’écouler a été formidable à McGill, et si la prochaine peut être aussi productive, ne serait-ce que de moitié, je serais très heureuse », affirme-t-elle avec optimisme. Anna est devenue la personne-ressource par excellence pour relever certains des défis les plus imposants du Centre. Sachant que l’adaptation est la clé pour gérer efficacement un département, Anna adopte une démarche de travail quotidien qui est à la fois flexible et innovante. « Mon travail est très diversifié; il n’y a pas deux journées pareilles », spécifie-t-elle.

Anna aime partager ses connaissances dans de forums comme le symposium annuel de l’Association canadienne pour la science des animaux de laboratoire. Elle a aussi récemment donné une présentation lors de l’assemblée annuelle de l’Association américaine de science de laboratoire, à Atlanta. « J’ai parlé de notre programme de soins vétérinaires », dit-elle. « Le dévouement de notre équipe envers le bien-être des animaux est quelque chose dont nous sommes très fiers, ici, à McGill. »

Pour favoriser une atmosphère de travail en collégialité, Anna aime être à l’origine de nombre des activités sociales du Centre et essaie de mettre tout en œuvre pour que chacun se sente le bienvenu. De l’organisation des célébrations des fêtes à la création de gâteaux et cartes d’anniversaire personnels, l’enthousiaste Anna est toujours là pour relever le moral de ses collègues. Quand elle n’est pas absorbée par ses enjeux quotidiens au Centre, elle aime passer du temps en famille. « Je passe presque tous mes temps libres avec mon mari et mon fils de cinq ans », dit-elle. « Ils me gardent occupée et souriante. »

La première réaction d’Anna lorsqu’elle a appris qu’elle avait remporté le Prix Priyabrata « PB » Mukhopadhyay en fut une d’agréable surprise et de gratitude immédiate. « Je suis très chanceuse de pouvoir compter sur les vétérinaires Lynn Matsumiya et Jim Gourdon, mes mentors », dit-elle. « Ils me soutiennent, me font confiance, me font relever des défis et me permettent d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Je me sens honorée que quelqu’un estime que ce que je fais me vaille d’être en nomination pour un prix aussi prestigieux. »

Be Sociable, Share!

Speak Your Mind