Les défis de la recherche pendant la pandémie

From the Associate Dean (Research)

[Read in English]

Salwa KarbouneDepuis que la pandémie s’est invitée, il a fallu aller à l’essentiel et plus important être utile à l’autre. Nous savions déjà l’importance de la recherche scientifique et de l’innovation, mais en ce temps de pandémie, la recherche scientifique s’est imposée au quotidien public. Ceci est rassurant et consolide la relation mutuellement bénéfique entre science et société. Notre faculté règne dans le secteur essentiel de l’Agriculture et du Bioalimentaire qui a besoin, plus que jamais, de solutions et de technologies pour une production durable des aliments et une gestion efficace de nos ressources et de l’environnement tout en assurant une protection et une amélioration de la santé et du bien-être de la population. Nos priorités affirment notre engagement pour la recherche fondamentale et appliquée qui répondent aux défis au niveau local pour contribuer à une vision de développement concrète autant qu’aux grands défis globaux auxquels la société d’aujourd’hui est confrontée, y compris le changement climatique, les pressions environnementales, la sécurité alimentaire, la nutrition préventive et la santé mondiale.

Nous avons été témoins de l’effet accélérateur spectaculaire de la pandémie au changement, le besoin d’innover n’a jamais été aussi fort, et l’adaptation à la situation a été et continue d’être la clé. La reprise des activités de recherche essentielle sur le campus a été progressive conformément aux lignes directrices tracées par le gouvernement. La santé et le bien-être de notre communauté sont de la plus haute importance. Il y’a eu un engagement déterminé de notre institution pour que nos chercheurs et nos étudiants puissent mener leurs activités d’une manière sécuritaire et conforme à la recherche de haute qualité pour laquelle l’Université est connue. Dans ce cadre, mes collègues chercheurs ont pris part de manière remarquable et solidaire à l’effort de la reprise de nos activités de recherche essentielles. Leurs contributions proactives, leur adaptation au changement et leur respect des nouvelles pratiques d’une manière continue affirment leur grand dévouement à notre communauté du campus Macdonald et à l’université McGill en général.

Le bureau de recherche à notre faculté dont je suis responsable travaille étroitement avec le bureau du Vice-principal de McGill (Recherche & Innovation) et contribue à l’essor et au rayonnement de la recherche dans notre campus Macdonald. Ce bureau a continué à être au service des chercheurs en les conseillant dès le début des projets et en les accompagnants ensuite dans les démarches et la mise en place. Le tout se fait à travers des réunions virtuelles fréquentes ainsi que des sessions d’information virtuelle. De plus, il continue à jouer un rôle d’interface entre la faculté et les divers partenaires académiques, institutionnels et industriels. Un des avantages de l’utilisation des outils virtuels est la facilité de participation active de plusieurs partenaires de divers endroits.

Les interactions et les résultats de toutes nos activités de recherche sont des sources d’inspiration et de confort pour moi et je suis certain pour toute notre communauté. Je me considère privilégiée de faire partie de cette communauté riche et solidaire, et de pouvoir contribuer à ma faculté et à l’université de McGill. Je me réjouis de pouvoir continuer à travailler avec mes collègues, nos partenaires et notre communauté au sens très large!

Dr. Salwa Karboune
Vice-doyenne (Recherche)
Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement
www.mcgill.ca/macdonald/research

Comments are closed.