En direct 2019

Quelles sont les impacts du travail de nuit au niveau de l’expression des gènes et des rhytmes circadiens. Laura Kervezee de l’équipe de la Dre Diane Boivin et du Dr Nicolas Cermakian au Centre de recherche Douglas à Montréal nous présente les résultats de leur étude réalisée dernièrement et publié dans la revue The Proceedings of the National Academy of Science (PNAS).
À lire ►

 


En direct 2019

Des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université McGill ont fait des progrès importants vers l’élucidation du fonctionnement d’enzymes qui jouent un rôle essentiel dans la production d’antibiotiques et d’autres médicaments. Leurs résultats sont publiés dans la revue Science.
À lire ►

 


En direct 2019

Comment l’intelligence artificielle peut aider à détecter de façon plus précoce le déclin cognitif lié à la maladie d’Alzheimer ? Nikhil Bhagwat, de l’équipe de Dr Mallar Chakravarty au Centre de recherche Douglas à Montréal, présente comment ils ont réussi à développer cette nouveauté. Cette découverte a été publiée dans la revue PLOS ONE.
À lire ►

 


En direct 2019

De 15 à 20 % des cancers du sein sont attribuables aux mutations d’un gène appelé HER2. À cause de ces mutations, la protéine produite par ce gène reste constamment active, ce qui entraîne une croissance incontrôlée des cellules. Les cancers qui présentent ces mutations génétiques sont appelés cancers du sein HER2 positif ou HER2+. Même si les traitements qui interfèrent avec la protéine HER2 se révèlent très efficaces dans bien des cas, ils ne donnent pas les résultats escomptés pour tout le monde. Et quand ils échouent, le pronostic des personnes atteintes est extrêmement sombre. Pour ces personnes, il est donc urgent de comprendre d’où vient la résistance au traitement et de développer de nouvelles stratégies pour s’attaquer aux cellules cancéreuses. Des chercheurs du Centre de recherche sur le cancer Goodman (CRCG) de l’Université McGill croient avoir trouvé une solution en rendant les cellules cancéreuses plus vulnérables à un traitement approuvé. Leurs résultats ont été publiés récemment dans la revue Cell Reports.
À lire ►

 


En direct 2019

Selon une étude récente qu’a dirigée la Dre Stephanie Thibaudeau, professeure adjointe en chirurgie à l’Université McGill, et directrice du programme de la Division de chirurgie plastique et reconstructive au Centre universitaire de santé McGill, la formation de futurs chirurgiens avec des simulateurs non biologiques pourrait être une meilleure solution. L’étude a paru dans Plastic and Reconstructive Surgery.
À lire ►

 


En direct 2019

Mettre au point un traitement efficace à l’aide de la thérapie antisens pour contrer la perte de vision associée au syndrome d’Usher –une maladie génétique rare caractérisée par une perte concomitante de l’ouïe et de la vue–, tel est l’objectif à long terme d’un projet de recherche mené par Jennifer J. Lentz, professeure agrégée au Centre d’excellence en neurosciences de la Nouvelle-Orléans et aux départements d’oto-rhino-laryngologie, de génétique et d’ophtalmologie de LSU Health, en collaboration avec le Dr. Robert K. Koenekoop, chercheur principal à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et professeur de chirurgie pédiatrique, de génétique humaine et d’ophtalmologie à l’Université McGill.  Le National Eye Institute des National Institutes of Health a accordé à ce projet une subvention de 1,74 million de dollars sur cinq ans.
À lire ►

 


En direct 2019

Une nouvelle étude met en évidence le besoin de créer une meilleure méthode de validation des anticorps, et décrit un processus qui permettrait aux laboratoires de veiller au bon fonctionnement des leurs. Sous la direction de Peter McPherson, une équipe du Neuro a décidé d’utiliser une protéine humaine comme exemple, à la fois pour confirmer le problème de validation des anticorps et pour démontrer l’efficacité de son nouveau processus de validation.
À lire ►

 


En direct 2019

Le Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg aide Aifred Health à mener des essais précliniques sur la facilité d’utilisation de son appli de prédiction de traitement contre la dépression
À lire ►

 


En direct 2019

Malgré l’efficacité accrue du système de dépistage du VIH en Afrique, les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) reçoivent rarement le traitement nécessaire. Voilà la conclusion d’une étude menée par le Collège impérial de Londres publiée dans The Lancet HIV, dans le cadre de laquelle furent analysées 75 recherches indépendantes effectuées entre 2004 et 2018 sur 44 993 HSH dans 28 pays africains.
À lire ►

 


En direct 2019

Dans l’une des plus importantes études sur la déprescription jamais réalisées en soins aigus en Amérique du Nord, une équipe de chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill a démontré que MedSécure, un outil électronique primé d’aide à la décision, pourrait aider les médecins et les pharmaciens à réduire la surcharge de médicaments chez les aînés. L’étude a été publiée en septembre 2019 dans le Journal of the American Geriatrics Society, et l’outil gagne déjà en popularité. Il sera bientôt adopté dans les unités de soins de longue durée du Nouveau-Brunswick, ainsi que dans plusieurs établissements en Ontario.
À lire ►