En direct 2018

Dans les pays où le châtiment corporel est strictement interdit chez l’enfant, il y a moins de bagarres chez les jeunes, nous apprend une étude publiée dans la revue BMJ Open. « Tout ce que nous pouvons affirmer pour l’instant, c’est que les pays qui interdisent les punitions corporelles offrent aux enfants un cadre de vie moins violent que les pays qui ne l’interdisent pas », précise Frank Elgar, de l’Institut de recherche sur les politiques sociales et de santé de l’Université McGill.
À lire ►

 


En direct 2018

Des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (LeNeuro) ont réalisé une percée dans le traitement du cancer du cerveau. À un stade avancé du cancer du cerveau, les cellules tumorales sont hétérogènes— elles diffèrent entre elles jusqu’au niveau moléculaire. La mise au point de traitements est alors difficile, car un médicament susceptible d’être efficace contre un type de cellules peut se révéler sans effet contre un autre type.
À lire ►

 


En direct 2018

Les jeunes conducteurs canadiens qui consomment du cannabis sont plus à risque d’être impliqués dans un accident de la route, même cinq heures après en avoir inhalé: c’est ce que révèle un essai clinique mené par l’Université McGill et l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill(IR-CUSM) et financé par l’Association canadienne des automobilistes(CAA).
À lire ►

 


En direct 2018

Des médicaments anticancéreux à cible définie, les inhibiteurs de BRAF et de MEK, se sont révélés bénéfiques pour des patients souffrant d’un mélanome métastatique dont les tumeurs comportent une mutation précise du gène BRAF, dite V600E. Selon une étude réalisée récemment au laboratoire du Pr Peter Siegel, au Centre de recherche sur le cancer Goodman de l’Université McGill, ces mêmes médicaments pourraient être salutaires à un nombre plus étendu de patients atteints de cancer. Les résultats de l’étude, publiés dans la revue Clinical Cancer Research, montrent que ces médicaments peuvent aussi être efficaces pour des patients ayant d’autres mutations du gène BRAF, dites mutations de BRAF de classe 2.
À lire ►

 


En direct 2018

Le calcium qui s’accumule et bloque les artères du cœur est l’ennemi juré des cardiologues interventionnels (médecins spécialisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires à l’aide d’un cathéter). Cependant, un fil-guide mis à l’essai pour la première fois au Centre universitaire de santé McGill pourrait aider les médecins  à surmonter les défis techniques de cette procédure, la rendant non seulement plus rapide, plus facile, mais aussi plus sécuritaire pour le patient. Ce nouveau dispositif réduirait le risque de complications et le recours à une chirurgie à cœur ouvert.
À lire ►

 


En direct 2018

Une équipe de scientifiques canadiens composée notamment de chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal a découvert la première mutation génétique fondatrice liée aux synucléinopathies chez les Canadiens français; ce groupe de maladies neurodégénératives comprend la maladie de Parkinson, la démence à corps de Lewy et l’atrophie multisystématisée.
À lire ►

 


En direct 2018

l’Inde a annoncé son propre plan ambitieux visant à éliminer la TB d’ici 2025. Avec l’augmentation de la multirésistance aux médicaments, la tâche sera colossale pour le pays qui affiche le plus lourd fardeau mondial de la maladie, en particulier dans un contexte où les fournisseurs de soins de santé du secteur privé constituent le premier point de contact de 50 à 70 % des patients présentant des symptômes de TB. Selon une étude publiée cette semaine dans PLOS Medicine, les fournisseurs de soins de santé du secteur privé prodiguent des soins très variés et le plus souvent inadéquats à ces patients.
À lire ►

 


En direct 2018

Une nouvelle recherche menée à l’Institut Lady Davis (ILD) de l’Hôpital général juif (HGJ) a démontré qu’un nouveau médicament permet d’inverser les troubles de mémoire et de stopper l’évolution pathologique de la maladie d’Alzheimer (MA) chez un modèle animal. Plus important encore, ce médicament s’est déjà avéré non toxique chez l’humain dans un contexte clinique et pourrait, par conséquent, faire rapidement l’objet d’essais cliniques chez l’humain contre la MA. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Communications.
À lire ►

 


En direct 2018

Selon un vieil adage, on n’apprend pas à un vieux singe à faire la grimace, mais une nouvelle étude révèle qu’on peut apprendre à un vieux rat à réagir à de nouveaux sons, même s’il ne retient pas la leçon très longtemps. Des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal de l’Université McGill ont étudié les effets du vieillissement sur la neuroplasticité du cortex auditif primaire, région du cerveau où sont traitées les informations auditives.
À lire ►

 


En direct 2018

Imaginez-vous en plein cœur d’un quartier inconnu. Votre cellulaire est à plat, votre voiture est en panne, et vous cherchez désespérément le garage le plus près. Des passants tentent de vous venir en aide, mais leurs indications sont contradictoires. L’un deux semble venir du coin et parle d’un ton nonchalant, tandis que l’autre, visiblement sûr de lui, parle haut et fort, mais a un accent à couper au couteau. Auquel des deux ferez-vous confiance? D’après une étude récente, la personne qui s’exprime avec un accent aura plus de mal à gagner votre confiance, à moins qu’elle parle d’un ton assuré.
À lire ►