en direct 2020

Message de Fabrice Labeau

Alors que s’amorce un assouplissement graduel de certaines restrictions liées à la COVID-19 au Québec et au Canada, j’aimerais faire le point sur la situation pour les campus de McGill. N’oubliez pas que, pour l’instant, seuls les employés qui fournissent des services indispensables approuvés (notamment dans le cadre de projets de construction) ou qui participent à des activités de recherche de la phase 1 ou liées à la COVID-19 ont accès aux campus. Tous les autres employés doivent continuer à travailler de la maison jusqu’à nouvel ordre. Les activités reprendront en fonction des priorités et des besoins.
À lire ►

 


en direct 2020

Message du vice-principal exécutif Manfredi

La présente a pour but de vous communiquer de l’information sur notre planification des mois à venir qui, je l’espère, saura vous éclairer et vous rassurer. Mes deux principales annonces ont trait à la session de l’automne 2020.
À lire ►

 


en direct 2020

En mai, les magnifiques campus de McGill s’enveloppent d’une atmosphère particulière et changent de rythme. Des activités se transportent à l’extérieur, les pelouses se remplissent de promeneurs et d’enfants, et c’est avec plaisir que nous prenons le temps de nous asseoir sur un banc pour échanger entre collègues.
Ces images évoquent ce qui nous manque depuis plusieurs semaines : la chaleur humaine.
À lire ►

 


en direct 2020

Message de Fabrice Labeau, premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante)

Cette semaine, le gouvernement du Québec a fait des annonces importantes sur la levée graduelle de certaines restrictions liées à la COVID-19. À l’aube du week-end, je vous apporte quelques précisions à l’égard des répercussions qu’auront ces nouvelles directives sur notre vie professionnelle dans les semaines à venir, et j’en profite pour vous communiquer d’autres nouvelles.
À lire ►

 


en direct 2020

Nous sommes heureux de vous faire part, une fois de plus, des récentes activités du Conseil des gouverneurs de l’Université McGill. Pour en savoir davantage sur le mandat et la composition du Conseil, n’hésitez pas à consulter son site Web.
À lire ►

 


en direct 2020

Dans son livre Enlightenment Now (Le triomphe des Lumières, en français), paru en 2018, Steven Pinker, diplômé de McGill et professeur à l’Université Harvard, souligne l’importance d’idéaux qui semblent plus d’actualité que jamais, au cœur de l’une des pires crises de notre temps : la raison, la science, l’humanisme et le progrès.
À lire ►

 


en direct 2020

Au cours des dernières semaines, vous n’avez cessé de m’impressionner par votre capacité à vous adapter en dépit des bouleversements causés par la pandémie de COVID-19. La session d’hiver est presque terminée, et vous êtes nombreux à vous interroger quant à la suite des choses. Je tiens à vous rassurer : l’Université s’affaire à planifier minutieusement la session d’automne 2020, et celles qui suivront.
À lire ►

 


en direct 2020

Je suis une éternelle optimiste, et malgré les difficultés qu’elle entraîne, la crise de la COVID-19 n’a rien changé à cette disposition naturelle.
Cela dit, en cette période de turbulences, j’ai cru bon de m’assurer que cet optimisme était toujours de circonstance. Je me suis donc tournée vers le Pr Charles Taylor, « optimiste impénitent » et l’un des grands penseurs de notre époque.
À lire ►

 


en direct 2020

Voilà un mois que la COVID-19 a bouleversé presque tous les aspects de notre vie et, pour nous à l’Université McGill, transformé nos modes d’apprentissage et de travail. Mais forts de notre courage et de notre détermination, nous sommes allés de l’avant.
Aujourd’hui est la dernière journée de cours de la session de l’hiver 2020. C’est une session que nous ne sommes pas près d’oublier : elle s’est terminée dans des circonstances exceptionnelles qui ont mis en lumière la résilience, elle aussi exceptionnelle, de nos étudiants.
À lire ►

 


en direct 2020

Les dernières semaines ont mis notre force, notre résilience et notre débrouillardise à rude épreuve, et les prochaines semaines s’annoncent tout aussi difficiles. Toutefois, nous pouvons tous mettre en pratique un conseil particulièrement inspirant de la Pre Brenda Milner.

Brenda Milner est professeure titulaire de la Chaire Dorothy-J.-Killam au Neuro et professeure au Département de neurologie et de neurochirurgie. Elle est née en 1918, en pleine épidémie de grippe espagnole, et aujourd’hui, à l’âge de 101 ans, elle pourrait nous en dire long sur l’adaptation à un monde qui nous envoie des épreuves sans crier gare. Elle dit que sa devise a toujours été « N’ayez pas peur du changement et gardez votre sens de l’humour » et ajoute que dans des circonstances comme celles que nous vivons, nous ne devons pas oublier de maintenir le contact avec nos amis et de laisser la science nous guider.
À lire ►