En direct 2019

La vision d’excellence en enseignement du Département de médecine de famille s’applique non seulement aux étudiants et aux résidents, mais également au personnel enseignant, par l’entremise d’activités de formation médicale continue et de développement professoral. Pour la première fois cet automne, les médecins inscrits à titre de précepteurs au cours d’Expérience longitudinale en médecine familiale (ELMF) bénéficieront d’un programme d’apprentissage à distance en ligne pour les aider à devenir de meilleurs enseignants en milieu clinique.
À lire ►

 


En direct 2019

Un module en ligne créé à l’Université McGill sur les résidents agissant comme modèles de rôle est maintenant offert par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Le cours intitulé « Le résident modèle de rôle : profiter au maximum d’une occasion marquante » est un module en ligne destiné aux enseignants qui donnent aux résidents des ateliers d’environ deux heures sur les modèles de rôle durant les demi-journées d’enseignement théorique.
À lire ►

 


En direct 2019

Le docteur Ponka est décédé alors qu’il participait à un congrès scientifique, à Paris. Il était un expert de renommée internationale dans le domaine du métabolisme du fer et avait apporté de nombreuses contributions exceptionnelles à la compréhension des divers rôles du fer pour la santé humaine. Le docteur Ponka a obtenu son diplôme de médecine et son doctorat à l’Université Charles, à Prague, en République tchèque, son pays natal, où il a été nommé professeur adjoint au Département de physiopathologie. En 1979, il est venu à l’Université McGill où il s’est joint au Département de physiologie de la Faculté de médecine pour ensuite devenir professeur titulaire, en 1987. Depuis 1984, il menait ses recherches à l’Institut Lady Davis de l’Hôpital général juif.
À lire ►

 


En direct 2019

Le 7 novembre prochain, le Centre universitaire de santé McGill (MUHC) et l’Université McGill célèbrent le 40e anniversaire du Programme de formation en physique médicale. Nous avons discuté avec le Dr Jan Seuntjens, directeur de l’Unité de physique médicale de l’Université McGill et William Parker, chef clinique du Département de physique médicale du CUSM.
À lire ►

 


En direct 2019

Le Neuro fait vraiment partie de la famille élargie de Sherrill Rand Harrison, dont l’arbre généalogique y possède de profondes racines. Plusieurs générations de sa famille ont suivi leur formation au Neuro. « C’est notamment au Dr Eddie Archibald, cousin éloigné de mon grand-père, que l’on doit l’arrivée du Dr Wilder Penfield au Neuro à titre de directeur, et c’est au Neuro que ma mère, ma tante, ma sœur et ma belle-mère ont reçu une partie de leur formation en soins infirmiers », souligne Rand Harrison. « En fait, ma belle-mère était l’une des infirmières qui travaillaient au bloc opératoire avec le Dr Penfield. »
À lire ►

 


En direct 2019

Les personnes hospitalisées en raison d’une maladie ou d’une lésion neurologique ont souvent du mal à garder espoir. Heureusement, le Fonds Accompagnement du Neuro leur vient en aide. Créé en 2012 et administré par l’équipe des Services sociaux du Neuro, le Fonds offre un soutien financier aux patients dans le besoin. En couvrant une partie des dépenses courantes (par ex., nourriture, médicaments, transport et matériel médical), le Fonds permet aux patients de vivre moins de stress et de se concentrer sur ce qui compte le plus : leur santé et leur famille.
À lire ►

 


En direct 2019

En 2013, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada a commencé l’élaboration d’un modèle canadien d’approche par compétences en formation médicale (APCFM), intitulé la Compétence par conception, pour ses programmes de spécialité. En 2017, les bureaux de la formation médicale postdoctorale (FMPD) des 17 facultés de médecine du Canada ont commencé à déployer la CPC. Deux directrices de programmes de résidence à l’Université McGill, la Dre Elizabeth Hazel (rhumatologie) et la Dre Catherine Weber (néphrologie), font part de leurs conseils et des leçons qu’elles ont tirées de la récente transition de leur programme vers l’APCFM.
À lire ►

 


En direct 2019

Le 16 octobre 2015, Katrysha Gellis s’est écroulée au sol, victime d’un arrêt cardiaque au travail. Heureusement, deux de ses collègues savaient quoi faire… pendant que l’un composait le 911, l’autre s’est immédiatement mis à pratiquer la réanimation cardiorespiratoire (RCR). Grâce à leur rapidité d’action, la jeune femme a survécu. « J’ai reçu le cadeau d’une pulsation cardiaque et d’une deuxième vie parce que mes collègues ont réagi sur-le-champ », confie-t-elle. Son histoire rappelle avec éloquence que la RCR pratiquée par des secouristes non professionnels sauve bel et bien des vies.
À lire ►


En direct 2019

Le Dr George Thanassoulis, directeur de la cardiologie préventive et génomique au Centre universitaire de santé McGill, discute dans le cadre du Symposium sur la santé cardiovasculaire des femmes, le jeudi 31 octobre 2019, présenté par le CUSM en collaboration avec le Programme pour la sante cardiaque des femmes et la Fondation des maladies du cœur.
À lire ►

 


En direct 2019

Pour certaines victimes de la traite de personnes au Canada, la consultation d’un professionnel de la santé peut être l’unique occasion d’obtenir de l’aide, que ce soit auprès d’une personne qui protège et accompagne la patiente en répondant à toutes les questions, d’une infirmière qui a remarqué une brûlure de cigarette, ou d’un médecin qui reconnaît les tatouages que portent souvent les victimes. C’est ce qui explique pourquoi des agents de l’unité d’enquête Traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle du Service de police de la Ville de Montréal et des éducateurs médicaux de l’Université McGill animeront un panel en plénière lors du Sommet de simulation, qui se tiendra à Winnipeg, les 7 et 8 novembre 2019. Ils espèrent que les connaissances et l’expertise apportées aux éducateurs en simulation du Canada et d’ailleurs doteront un plus grand nombre de professionnels de la santé de première ligne des compétences et de l’information requises pour améliorer la vie des victimes.
À lire ►