Appel de candidatures : Prix Maude-Abbott et Haile-T.-Debas

La période de soumission des candidatures pour les prix Maude-Abbott et Haile-T.-Debas est maintenant ouverte. Le prix Maude-Abbott a été créé en 2010 par la Faculté de médecine afin de souligner les réalisations remarquables de professeures en début de carrière qui excellent en enseignement, en recherche ou en administration. Le prix Haile-T.-Debas, aussi établi en 2010, souligne les réalisations d’un ou d’une membre du corps professoral de toute origine ethnique qui contribue à la promotion de la diversité au sein de la Faculté. Veuillez noter que les dossiers de candidature doivent être soumis d’ici le mercredi 20 mars 2019 à 16 h.
À lire ►

 

Nomination de la Dre Caroline Reinhold au poste de directrice intérimaire, Département de radiologie diagnostique

Nous avons le plaisir de vous faire part de la nomination de la Dre Caroline Reinhold au poste de directrice intérimaire du Département de radiologie diagnostique de l’Université McGill. La Dre Reinhold remplace le Dr Benoît Gallix, qui assumait ces fonctions depuis 2013.
À lire ►

 

Lire d'autres articles de cette section »
Lire d'autres articles de cette section »

Proposez la candidature d’un héros canadien du monde la santé

Les Lauréats intronisés au Temple de la renommée médicale canadienne sont des citoyens canadiens dont le leadership exemplaire et les contributions exceptionnelles à la médecine et aux sciences de la santé, au Canada ou à l’étranger, ont donné lieu à des améliorations extraordinaires de la santé humaine. Échéance pour l’investiture 2020: le lundi 10 juin 2019.
À lire ►

 

Lire d'autres articles de cette section »
Lire d'autres articles de cette section »

Pleins feux sur le corps professoral en sciences infirmières à l’Université McGill : Amanda Cervantes

Amanda Cervantes nous fait part notamment de sa passion pour les sciences infirmières et la formation.
À lire ►

 

L’amélioration des soins de santé passe par un meilleur partage des données

Nous avons déjà recours aux mégadonnées pour analyser la fonction des gènes humains et mettre au point des traitements personnalisés. Plus les chercheurs auront accès à des données partout dans le monde, meilleures seront les chances de trouver des remèdes, mêmes pour les maladies rares. Toutefois, les règlements en matière de consentement et de protection de la vie privée diffèrent selon les pays, ce qui ralentit le partage des données et crée un sentiment de frustration. En collaboration avec leurs collègues canadiens et internationaux, des chercheurs de McGill tentent de résoudre le problème en mettant au point des outils et des cadres de travail qui permettront aux scientifiques du monde entier de fournir et d’obtenir de l’information facilement. Voyez ce que deux experts de McGill ont à dire au sujet de l’épigénétique, de la science ouverte et de la médecine personnalisée.
À lire ►

 

Lire d'autres articles de cette section »

Des scientifiques découvrent la cause d’un trouble neurologique rare chez l’enfant

Mathilde est venue au monde avec des joues potelées et une chevelure auburn. Mais c’était un bébé très malade. Elle a été transférée, une journée de janvier 2013, à l’Unité de soins intensifs néonatals de l’Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill. Grâce à une équipe internationale de chercheurs dirigée par le Rady Children’s Institute for Genomic Medicine à San Diego, la Dre Geneviève Bernard de l’Institut de recherche du CUSM a pu confirmer le diagnostic médical pour Mathilde : elle est décédée d’un trouble lié au gène VARS, qui cause une condition neurodéveloppementale extrêmement rare. Les travaux de cette équipe, récemment publiés dans la revue Nature Communications, ouvrent la voie au développement de traitements potentiels pour cette maladie neurodégénérative.
À lire ►

 

La Dre Louise Pilote coordonnera un nouveau projet de médecine personnalisée, « GOING-FWD »

Un nouveau défi de recherche visant à améliorer la santé et le bien-être des hommes et des femmes dans le monde entier sera mené à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), site où sera coordonné un consortium international au cours des trois prochaines années. GOING-FWD, du titre complet « Gender Outcomes INternational Group: to Further Well-being Development », est un projet de données scientifiques et de médecine personnalisée financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et GENDER-NET+, une initiative européenne faisant partie du programme Horizon 2020, pour une somme d’approximativement 1,65 M$. GOING-FWD est mené et coordonné par la Dre Louise Pilote, chercheuse à l’IR-CUSM et professeure de médecine James McGill.
À lire ►

 

Lire d'autres articles de cette section »

Dr Arjun Krishnaswamy lauréat 2019 d’une bourse de recherche Sloan

Professeur adjoint au Département de physiologie de la Faculté de médecine de l’Université McGill, et membre du groupe des Systèmes d’information cellulaire au Complexe des sciences de la vie (CSV) de l’Université McGill, le Dr Arjun Krishnaswamy figure maintenant au palmarès des 126 exceptionnels chercheurs en début de carrière choisis pour recevoir une bourse de recherche Sloan 2019. Félicitations Dr Krishnaswamy!
À lire ►

 

Les cliniciens enseignants à l’honneur

La Faculté de médecine tient à célébrer le travail des cliniciens enseignants en remettant les Prix d’excellence en enseignement du volet TPC. Treize enseignants du volet TPC ont été honorés cette année lors d’une cérémonie tenue le 6 février à la salle Holmes. Leur candidature a été proposée par les étudiants en deuxième année de médecine.
À lire ►

 

Lire d'autres articles de cette section »
Lire d'autres articles de cette section »