Former les futurs chirurgiens cardiaques aux interventions par cathéter transcutané

En direct 2021

En juin 2021, le Dr Hellmuth (Ricky) Muller Moran a terminé sa maîtrise ès sciences en chirurgie expérimentale à l’Université McGill, qui comprenait une bourse de recherche en simulation au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg.

Au cours de ses études, il a travaillé avec des collègues à l’élaboration de modules de formation qui permettraient aux résidents en chirurgie cardiaque d’effectuer de nouvelles interventions par cathéter transcutané pendant leur résidence.

Qu’est-ce qu’une intervention par cathéter transcutané, vous demandez-vous? Le Dr Muller Moran explique :

« Chez certains patients qui ont des problèmes de valvule aortique, l’opération à cœur ouvert peut être considérée comme trop risquée ou trop invasive. Dans cette situation, on peut implanter une valvule aortique par cathéter transcutané (ou TAVI), c’est-à-dire qu’on installe une valvule aortique à l’aide d’une longue sonde étroite. En général, le cathéter est inséré dans un gros vaisseau sanguin à partir de l’aine du patient ou d’une petite incision dans la poitrine. Ce sont des interventions mises au point assez récemment et au potentiel de risque élevé. Ce projet contribuera à réduire les séquelles potentielles pour les patients et permettra aux futurs chirurgiens cardiaques d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour effectuer ces interventions vitales pendant leur formation en résidence.

Le Centre Steinberg est le lieu idéal pour réaliser ce type de projet parce qu’on y possède les compétences, les ressources et la technologie nécessaires pour planifier, mettre à l’essai et perfectionner ces modules. J’espère que mon projet améliorera la formation des chirurgiens cardiaques partout au pays et, par conséquent, les soins aux Canadiens atteints d’une maladie cardiaque nécessitant un traitement par cathéter. »

« La technologie en santé évolue rapidement, et les résidents et les chirurgiens en exercice doivent savoir utiliser les dernières technologies de manière sûre et efficace. Les recherches du Dr Muller Moran jettent les bases pour former la prochaine génération de chirurgiens cardiaques afin d’offrir ces techniques avancées et peu invasives aux patients », explique le Dr Kevin Lachapelle, chirurgien cardiothoracique, professeur et directeur adjoint à l’éducation au Département de chirurgie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire A scoping review to identify competencies for transcatheter cardiovascular procedures, publié dans The Journal of Cardiovascular and Thoracic Surgery par le Dr Muller Moran et ses collègues.

 

le 8 juillet 2021

Comments are closed.