La Dre Joanne Liu se joint à l’Université McGill

En direct 2021

L’ancienne présidente internationale de Médecins sans frontières pilotera les efforts de l’Université en matière de préparation aux futures urgences sanitaires

La Dre Joanne Liu, pédiatre urgentiste canadienne et ancienne présidente internationale de Médecins sans frontières (MSF), se joint à l’École de santé des populations et de santé mondiale (ÉSPSM) de l’Université McGill en qualité de professeure spécialiste des urgences pandémiques et sanitaires.

Diplômée en médecine de l’Université McGill en 1991, la Dre Liu a amorcé son parcours au sein de MSF en 1996, en travaillant auprès de réfugiés maliens en Mauritanie. Depuis, elle a fourni une aide médicale d’urgence et coordonné de tels projets partout dans le monde, dans le contexte de désastres naturels comme des tsunamis ou des tremblements de terre, et d’épidémies virales comme celle d’Ebola en 2014. Comme membre du Groupe indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie, la Dre Liu contribue à formuler des recommandations exhaustives visant à protéger la population de futures épidémies. La semaine dernière, elle a été nommée fellow honoraire de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, la distinction la plus prestigieuse que confère cette école.

« Le rôle des universités est crucial pour améliorer la préparation et la riposte en cas d’urgence sanitaire, dit la Dre Liu. McGill a non seulement des réalisations remarquables, mais aussi un potentiel illimité à cet égard. McGill a aussi été importante dans mon propre développement professionnel. Je me réjouis à présent de pouvoir contribuer à la capacité de cette grande institution à former des leaders pour relever les grands défis de santé de notre époque. »

« Il est primordial de réunir l’équipe, les programmes, les partenaires et la vision nécessaires pour nous préparer aux futures pandémies », dit le Dr Tim Evans, directeur de l’ÉSPSM et vice-doyen. « L’arrivée d’une leader mondiale ayant l’expertise et l’expérience de Joanne Liu favorisera la recherche et l’enseignement à fort impact qui nous aideront à faire face aux menaces actuelles en santé mondiale, comme la COVID-19. »

« Les défis colossaux que la pandémie a créés ont constitué une leçon d’humilité et nous ont poussés à réexaminer nos missions – nos façons d’enseigner, de mener nos recherches. Nous sommes ravis d’accueillir de nouveau Joanne Liu, l’une de nos diplômées les plus accomplies, à McGill et à l’École de santé des populations et de santé mondiale, où elle aidera à tracer la voie à suivre pour l’avenir », dit le Dr David Eidelman, vice-principal (Santé et affaires médicales) et doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill.

 

L’Université McGill

Fondée en 1821 à Montréal, au Québec, l’Université McGill figure au premier rang des universités canadiennes offrant des programmes de médecine et de doctorat. Année après année, elle se classe parmi les meilleures universités au Canada et dans le monde. Établissement d’enseignement supérieur renommé partout dans le monde, l’Université McGill exerce ses activités de recherche dans deux campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles; elle compte 300 programmes d’études et au-delà de 40 000 étudiants, dont plus de 10 200 aux cycles supérieurs. Elle accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 12 800 étudiants internationaux représentant 31 % de sa population étudiante. Au-delà de la moitié des étudiants de l’Université McGill ont une langue maternelle autre que l’anglais, et environ 19 % sont francophones.

 

 Contact:

Cynthia Lee

Service des relations avec les médias, Université McGill

514-793-6753

cynthia.lee@mcgil.ca

 

 

 

Comments are closed.