Que savons-nous sur l’apnée du sommeil, la grossesse et le diabète gestationnel?

en direct 2020
Des chercheurs de l’IR-CUSM établissent un lien qui pourrait se traduire par une amélioration de l’état de santé de la mère et de celui du bébé

Source : IR-CUSM

Pendant le mois de la sensibilisation au diabète, puisque le 14 novembre—Journée mondiale du diabète—approche à grands pas, les chercheurs à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) donnent leur point de vue sur les problèmes d’importance capitale dans le domaine du diabète. Un groupe a abordé la préoccupation relativement au fait que les femmes atteintes de diabète gestationnel (aussi appelé diabète de grossesse) courent davantage de risques de complications pendant la grossesse et pendant l’accouchement, et leurs enfants sont plus à risque de développer un diabète de type 2 plus tard.

Le diabète gestationnel entraîne une élévation des taux de glucose sanguin (glycémie) pendant la grossesse; le traitement prévoit généralement des changements au style de vie, comme l’augmentation de l’activité physique et une saine alimentation. Toutefois, la priorité n’est pas toujours accordée au sommeil, malgré le fait que l’apnée du sommeil est fortement liée au diabète de type 2 et qu’elle est répandue chez les femmes enceintes. L’apnée du sommeil est une affection caractérisée par des interruptions momentanées de la respiration pendant le sommeil; elle peut toucher jusqu’à 45 pour cent des femmes enceintes, plus particulièrement au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Dans une étude publiée récemment dans le journal Chest, ce groupe de chercheurs s’est demandé si l’apnée du sommeil non traitée chez les femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel est associée à des taux de glucose sanguin plus élevés, plus particulièrement pendant la nuit. Sous la direction de Sushmita Pamidi, M.D., scientifique à l’IR-CUSM) et professeure adjointe à la Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université McGill, des chercheurs ont vérifié les taux de glucose sanguin toutes les cinq minutes au cours d’une période de 72 heures, au moyen d’une petite sonde placée sous la peau de femmes enceintes faisant de l’apnée du sommeil.

Raphieal Newbold, ancien stagiaire à l’IR-CUSM et premier auteur de l’étude, et la Dre Sushmita Pamidi, scientifique à l’IR-CUSM

« Notre équipe a découvert que l’amplification de la gravité de l’apnée du sommeil chez les femmes enceintes était, en fait, liée à des taux de glucose sanguin plus élevés pendant la nuit, explique la Dre Pamidi, qui est membre du Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires et qui dirige le Centre de recherche évaluative en santé de l’IR-CUSM. Toutefois, le dépistage de l’apnée du sommeil et la mesure des taux de glucose sanguin pendant la nuit ne sont pas des pratiques cliniques courantes dans le traitement du diabète gestationnel. »

« Il est possible qu’une amélioration de la maîtrise de la glycémie pendant la grossesse puisse découler du dépistage et du traitement de l’apnée du sommeil, commente Raphieal Newbold, M.Sc., ancien stagiaire à l’IR-CUSM et premier auteur de l’étude. Ce facteur pourrait entraîner une amélioration de l’état de santé général de la mère et de celui du bébé. »

L’étude laisse entendre qu’il s’avère nécessaire de poursuivre des études interventionnelles de plus grande envergure pour déterminer si le traitement de l’apnée du sommeil peut contribuer à une maîtrise plus grande de la glycémie pendant la grossesse.

Pour sa part, la Dre Pamidi ajoute ce qui suit : « D’une manière générale, nous devons réfléchir davantage à l’importance des troubles du sommeil chez les femmes enceintes. Il peut s’agir d’un chaînon manquant dans les recommandations relatives au style de vie pour ce segment de la population. »

À propos de l’étude

Raphieal Newbold, B. Sc. [au moment de la publication], Andrea Benedetti, Ph. D., R. John Kimoff, M.D., Sara Meltzer, M.D., Natasha Garfield, M.D., Kaberi Dasgupta, M.D., Robert Gagnon, M.D., Lorraine Lavigne, IA, Allen Olha, RPSGT, Evelyne Rey, M.D., Sushmita Pamidi, M.D. Maternal Sleep-Disordered Breathing in Pregnancy and Increased Nocturnal Glucose Levels in Women with Gestational Diabetes. CHEST. Juillet 2020. https://doi.org/10.1016/j.chest.2020.07.014

 

 

 

Le 9 novembre 2020

Comments are closed.