Posséder un chien aide à garder la forme physique pendant la pandémie de COVID-19

en direct 2020

Une étude à démontré que dans le cadre d’un programme de télésanté, les participants ont tendance à faire plus d’activité physique s’ils sont accompagnés de leur chien.

Pendant la pandémie de Covid-19, des chercheurs de l’Université McGill ont remarqué une importante augmentation du niveau de l’activité quotidienne chez les personnes qui possèdent un chien par rapport à celles qui n’en possèdent pas. Plus de 200 adultes canadiens se sont inscrits en juillet 2020 à un programme national de bien-être en ligne gratuit (La Mission Mise en forme familiale www.MissionVAV.com) qui comprenait un suivi quotidien des activités, un soutien social et un coaching santé fourni par des étudiants en médecine bénévoles. Parmi ceux qui ont complété le programme, nous avons comparé les résultats des 29 participants qui ont fait un suivi quotidien avec leur chien aux 68 autres qui faisaient de l’activité physique sans chien.

Nous avons noté qu’au cours de ce programme de six semaines, les propriétaires de chiens ont enregistré 9 jours de plus que les personnes n’en possédant pas. Ce qui est encore plus remarquable, c’est que les propriétaires de chiens ont fait en tout beaucoup plus d’exercice soit l’équivalent de 122 km de marche pendant les 42 jours du programme, ou environ 3 km de plus par jour.

De plus, des études récentes ont démontré une prise de poids pendant la pandémie dans la plupart des pays. Cela est attribuable à l’isolement social, aux mauvaises habitudes alimentaires, ainsi qu’à la baisse de la pratique quotidienne d’exercice. Par ailleurs, les chiens ont pris des « livres pandémiques » du fait qu’ils se promenaient moins souvent avec leurs maîtres.

En conséquence, dans le cadre du programme Moins 5 de MissionVAV.com, nous nous concentrerons ce mois-ci sur la perte des livres supplémentaires prises au cours des six derniers mois.

Les participants sont encouragés à faire de l’exercice avec leur chien afin de se motiver à adopter de bonnes habitudes physiques et à perdre leurs livres superflues.

Pour plus d’information sur les résultats de l’étude de recherche ou sur la mission Moins 5, veuillez contacter :

Dr Steven Grover, professeur de médecine à l’Université McGill et co-directeur du projet MissionVAV (financé par les Anciens Combattants Canada).

steven.grover@mcgill.ca

 

Dr. Steven Grover

Le Programme complet d’amélioration de la santé de McGill

+1 514-791-5688

Envoyez-nous un courriel ici

Visitez-nous sur les médias sociaux

Le 29 septembre 2020

Comments are closed.