Message du V.P.-doyen Eidelman – Une période de renouveau

en direct 2020

Chers collègues, chères collègues,

Bon début d’année universitaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

La session d’automne s’amorce en contexte de pandémie, des circonstances inimaginables il y a un an. Je vous remercie profondément de votre ingéniosité et de vos efforts extraordinaires pour vous adapter à cette nouvelle réalité. La situation continuera de poser des défis et d’exiger collaboration et adaptation, mais les programmes d’études de la Faculté sont sur pied grâce à votre persévérance.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, la Faculté a un nouveau nom. En avril 2020, peu après le début de la pandémie, le Conseil des gouverneurs de l’Université a entériné l’adoption du nom Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill. Au même moment, il a ratifié la création de deux nouvelles écoles. Il s’agit là d’un jalon historique, à la veille du bicentenaire de l’Université. Le nouveau nom célèbre notre passé tout en marquant notre évolution vers une organisation où l’enseignement et la recherche se déploient dans de multiples professions de la santé et sciences biomédicales. La Faculté est le port d’attache d’une brillante communauté scientifique, professionnelle et étudiante, qui regroupe des talents de calibre mondial.

La Faculté compte désormais six écoles qui s’illustrent comme chefs de file dans leur domaine : la nouvelle École de médecine, qui comprend notre nouveau Campus Outaouais, où l’enseignement se fait en français, la nouvelle École des sciences biomédicales, l’École des sciences infirmières Ingram, l’École de physiothérapie et d’ergothérapie, l’École des sciences de la communication humaine et l’École de santé des populations et de santé mondiale.

Nous vivons une période de renouveau. Dans le cadre du bicentenaire de McGill, nous célèbrerons bien sûr nos succès passés. Mais, surtout, nous devons nous dépasser dans notre poursuite de l’excellence. En éducation. En sciences. Et dans notre engagement à l’égard de la société. Les défis phénoménaux liés à la pandémie, ainsi que le meurtre tragique de George Floyd, nous ont remplis d’humilité et nous ont poussés à réexaminer toutes nos missions – nos façons d’enseigner, de mener nos recherches, et de nous comporter en tant qu’institution.

Le vice-principal exécutif s’est récemment engagé à livrer d’ici la fin septembre un plan de lutte contre le racisme anti-noir. Au sein de la Faculté, nous avons mis en place de nombreuses initiatives, dont des consultations et des événements organisés par notre Bureau de la responsabilité sociale et de l’engagement communautaire, toujours en concertation avec des membres de la communauté noire. D’autres mesures en cours ciblent le racisme systémique et les microagressions et visent à enrichir les programmes d’enseignement ainsi qu’à améliorer la représentation des étudiants noirs à la Faculté. Une fois le plan de l’Université établi, nous finaliserons et communiquerons le plan facultaire.

Je sais aussi que la transition vers le nouveau système de gestion des ressources humaines et du personnel enseignant de McGill, Workday, est problématique pour plusieurs. Même si je crois que Workday sera avantageux à terme, je sais aussi que beaucoup d’entre vous, particulièrement dans nos équipes administratives, vivent des difficultés majeures. J’en suis désolé. Le sujet est abordé toutes les semaines dans nos réunions de direction, et nos équipes facultaires et centrales des RH, des finances et des affaires professorales travaillent d’arrache-pied pour trouver des solutions. Sachez que les efforts que vous déployez pour maîtriser le nouveau système sont profondément appréciés. D’autres communications suivront dans ce dossier.

Les défis abondent en ce début de cette session d’automne 2020, mais nous y faisons face avec toute la débrouillardise, la résilience et la solidarité qui nous caractérisent. La Faculté a surmonté de nombreux grands obstacles en 200 ans d’existence, et elle poursuivra dans la même voie. Toutes ces années de réussite, la Faculté les doit avant tout aux gens remarquables qui la composent.

Merci, et je vous souhaite une excellente année universitaire.

David Eidelman, MDCM
Vice-principal (Santé et affaires médicales)
Doyen, Faculté de médecine et des sciences de la santé

 

 

16 septembre 2020

Comments are closed.