Une heure propice au changement

en direct 2020
Vasiliki Rahimzadeh, récente diplômée du doctorat au Département de médecine de famille et au Centre de génomique et politiques, nous fait part dela réflexion suivante au sujet de sa récente attribution de la médaille d’or du Gouverneur général et du Prix Gordon MacLachlan.

 

La complexité sociale, clinique et éthique que les soins primaires et la médecine de famille incarnent dans les systèmes de santé modernes m’a incitée à me lancer dans une carrière en recherche au Département de médecine de famille en 2013. Je suis particulièrement impressionnée par les défis et les possibilités que la médecine de famille et les soins primaires offrent aux chercheurs en sciences humaines médicales, comme moi, pour traduire les progrès cliniques en politiques qui favorisent l’équité et l’épanouissement humain.

La façon dont se clôt ce chapitre transformateur de ma vie, tant sur le plan professionnel que personnel, me remplit d’humilité. Recevoir la médaille d’or du Gouverneur général et le Prix Gordon Maclachlan de la collation des grades ne fait qu’approfondir la gratitude sincère que j’ai toujours ressentie pour les possibilités, la communauté et les horizons universitaires que McGill m’a ouverts.

En 1987, Gordon MacLachlan remarquait avec passion que « … le rôle traditionnel de l’université [est] d’éduquer les gens à penser de manière critique et à devenir des citoyens avec une certaine vision de l’avenir, plutôt que de simplement les former à s’adapter aux structures et systèmes sociaux actuels et à maintenir le statu quo ».

Ses remarques s’inscrivent dans une époque, un lieu et une cause différents, mais elles font écho à mes propres idées sur la posture idéale des universités pour former un monde plus juste quant à la poursuite de nouvelles connaissances.

En plus de l’humilité qui m’habite, recevoir une telle reconnaissance pendant ce moment historique suscite chez moi des sentiments partagés. C’est un privilège d’être reconnue. Accepter cette reconnaissance, c’est rendre hommage aux chemins de la réussite universitaire qu’ont tracés devant moi des McGillois véritablement porteurs de changement, en particulier Rosemary Brown, Joanne Liu, Charles Drew et Daniel Ruiz-Serna, médaillé d’or du Gouverneur général. Je souhaite profiter de cette plateforme pour mettre en lumière leurs travaux, leurs histoires et leurs triomphes, ainsi que ceux d’innombrables autres personnes de notre communauté de McGill qui œuvrent sans relâche pour préserver la diversité et l’inclusion à l’Université. Ce moment de célébration converge vers un moment de réflexion sur la façon de m’engager plus profondément et d’orienter mes pratiques vers l’élévation systématique des érudits et scientifiques de couleur, des voix non entendues et des droits des défavorisés au sein de l’académie. En effet, tous ceux qui refusent de « s’accommoder » des systèmes qui font obstacle à une telle inclusion méritent à mes yeux une médaille d’or.

Ma porte (et mon cœur) vous sont ouverts, au service de la recherche engagée, de la collaboration et des contacts humains.

 

Avec amour et espoir,

V

 

Où me trouver : Stanford Center for Biomedical Ethics
Envoyez-moi un courriel : vrahim@stanford.edu
Pour en savoir plus sur mes recherches et mes projets en cours : https://www.vnrahimzadeh.com/

 

 

 

Le 22 juin 2020

Comments are closed.