Un consortium interdisciplinaire reçoit une subvention pour mettre au point des vaccins cellulaires antitumoraux de prochaine génération

en direct 2020

Saint-Gobain Life Sciences et Kanyr Pharma ont établi un partenariat avec des experts cliniques de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et des ingénieurs de l’Université McGill pour la mise au point de nouvelles technologies de culture cellulaire.

 

Le 17 juin 2020

Montréal, Canada – Les vaccins cellulaires antitumoraux révolutionnent le traitement de cancers autrefois incurables. L’accès à ces traitements prometteurs est limité par les coûts prohibitifs de la fabrication dans des emplacements centralisés. Saint-Gobain Life Sciences, Kanyr Pharma Inc., l’IR-CUSM et l’Université McGill ont formé un nouveau consortium interdisciplinaire dans le but d’accroître l’accessibilité de ces nouvelles technologies. Dans le cadre de ce projet, des vaccins antitumoraux à base de cellules dendritiques seront générés dans des sacs de FEP VueLife® de la série « C » de Saint-Gobain. Conçus par Saint-Gobain, ces contenants à usage unique offrent une approche en système fermé pour la culture et la manutention cellulaire, permettant ainsi une transition aisée de bioprocédés du stade R&D au stade de la production clinique et commerciale.

 

Lors d’une collaboration précédente entre Saint-Gobain et l’Université McGill, on a comparé les sacs en FEP à des contenants de culture en polystyrène, et on n’a observé aucune différence significative au chapitre de la production de cellules dendritiques fonctionnelles. Dans le cadre de la présente collaboration élargie, le consortium utilisera la technologie ImmunyrTM brevetée par Kanyr Pharma pour réaliser, au moyen d’un petit inhibiteur ciblant des enzymes de type phosphatase, l’activation pharmacologique de cellules dendritiques présentant un meilleur profil de sécrétion de cytokines. Mise au point par Kanyr Pharma, la technologie ImmunyrTM permet d’activer le système immunitaire du patient en ciblant plusieurs types de cancers.

Les professeurs Corinne Hoesli et Pierre-Luc Girard-Lauriault, du Département de génie chimique de l’Université McGill, utiliseront la trousse ImmunyrTM pour produire des cellules dendritiques activées par intervention pharmacologique dans des sacs de culture cellulaire VueLife®. Pour optimiser les paramètres de culture, les interactions entre les protéines, les cellules et les surfaces seront étudiées et manipulées dans conditions représentatives des procédés cliniques, ce qui permettra d’accélérer le transfert de ces technologies en pratique médicale. Nous prévoyons que ces technologies seront mises en œuvre pour appuyer les traitements en immunothérapie du cancer en progression au Laboratoire de thérapie cellulaire de l’IR-CUSM, dirigé par le Dr Pierre Laneuville et Linda Peltier, Ph. D. Ce projet propulsera l’utilisation de la technologie ImmunyrTM dans plusieurs applications liées aux vaccins cellulaires antitumoraux et fera des sacs VueLife® une technologie de premier plan pour la thérapie cellulaire.

 

Ce projet est financé par une subvention de 924 000 $ du CRSNG, de MEDTEQ+ (via le gouvernement du Québec) et de MITACS. Plusieurs jeunes chercheurs en formation travailleront au carrefour de la recherche privée, universitaire et clinique, et deviendront des chefs de file en thérapie cellulaire.

L’équipe

 

Laboratoire de bioingénierie des cellules souches (LBCS) de la Pre Corinne Hoesli, Département de génie chimique, Université McGill

Ce projet est coordonné par Corinne Hoesli, professeure agrégée au Département de génie chimique de l’Université McGill. La Pre Hoesli fait également partie du Département de génie biomédical et détient la Chaire de recherche du Canada en génie des bioprocédés pour la thérapie cellulaire. Elle est membre de plusieurs réseaux de recherche, dont le Réseau de médecine régénérative de McGill, le Centre de recherche du diabète de Montréal, ThéCell, le Centre québécois sur les matériaux fonctionnels (CQMF), PROTEO, le Réseau de cellules souches et le BRG (Bioencapsulation Research Group). L’objectif du LBCS est de concevoir des dispositifs et d’optimiser des méthodes afin de transposer les thérapies cellulaires en clinique. Le LBCS œuvre au carrefour de la bioingénierie des cellules souches et de la science des biomatériaux dans le but de trouver des solutions d’ingénierie à des problèmes liés au cancer, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et à d’autres maladies dégénératives.

 

Plasma Processing Laboratory (PPL) du Pr Pierre-Luc Girard-Lauriault, Département de génie chimique, Université McGill

Membre du PPL depuis 2011, le Pr Pierre-Luc Girard-Lauriault se concentre sur l’interaction entre les plasmas froids non équilibrés et les matières organiques. Son champ d’étude principal est le dépôt de revêtements organiques fonctionnels pour l’ingénierie de surface des biomatériaux. Il possède une vaste expertise en analyse de surface et il repousse les limites des méthodes actuelles pour étudier les interactions entre les surfaces traitées par plasma, les protéines et les cellules. Ses travaux de recherche ont engendré plusieurs partenariats avec le secteur privé et les réalisations de son laboratoire mènent à la commercialisation de produits.

 

Laboratoire de thérapie cellulaire (LTC) de l’IR-CUSM, dirigé par le Dr Pierre Laneuville (MD, Ph. D.) et géré par Linda Peltier (inf., Ph. D.)

Le Laboratoire de thérapie cellulaire de l’IR-CUSM est heureux de collaborer à ce projet unique en son genre. Généreusement financé par la Fondation Strauss et la Fondation du CUSM, le LTC se spécialise dans la transposition de la recherche fondamentale en projets de recherche clinique portant sur la collecte, l’isolement, la préservation et l’infusion ou l’injection de cellules. Conformément à la réglementation sur les cellules, tissus et organes de Santé Canada, le LTC se consacre aux essais de recherche préclinique ainsi qu’aux essais de recherche clinique de phases 1, 2 et 3 sur le traitement de diverses maladies humaines à l’aide de cellules provenant de sang adulte, de sang de cordon, de tissu de cordon et de tissu adipeux.

Relations avec les médias de l’IR-CUSM : Fabienne Landry Tél : (514) 934-1934, poste 71477

 

 

 

Saint-Gobain Life Sciences

Voué à l’amélioration de la qualité de vie, le groupe Saint-Gobain Life Sciences met au point et fabrique des composantes de haute performance et des solutions intégrées touchant un vaste éventail de soins aux patients et allant de nouveaux traitements contre le cancer aux produits biopharmaceutiques, en passant par des dispositifs d’administration de médicaments par voie intraveineuse.

Outre notre expertise en sciences des matériaux et nos services de conception collaboratifs, nos efforts axés sur la qualité globale et le cadre réglementaire font de nous le partenaire de confiance d’organisations à l’échelle mondiale. En alliant son expertise technique, ses capacités manufacturières mondiales et ses ressources de recherche et de développement, Saint-Gobain Life Sciences répond aux besoins en constante évolution de ses clients internationaux dans les domaines médicaux, pharmaceutiques et des bioprocédés. Saint-Gobain Life Sciences fait partie de la Compagnie de Saint-Gobain.

 

La Compagnie de Saint-Gobain conçoit, fabrique et distribue des matériaux et des solutions d’avenir, essentiels à notre bien-être. Ces éléments se trouvent partout dans nos lieux de vie et notre quotidien : dans les immeubles, les moyens de transport, les infrastructures et plusieurs applications industrielles. Ils apportent confort, performance et sécurité tout en répondant aux impératifs de la construction durable, de la gestion efficace des ressources et des changements climatiques. Saint-Gobain exerce ses activités dans 68 pays et compte plus de 170 000 employés dans le monde. En 2019, son chiffre d’affaires s’est élevé à plus de 42,6 milliards d’euros.

Relations avec les médias de Saint-Gobain Life Sciences : Katy Oroszi, Tél: (330) 283‑3536

 

Kanyr Pharma

Jeune entreprise issue de l’Université McGill et du Laboratoire du Professeur Michel L. Tremblay au Centre de recherche sur le cancer Goodman, Kanyr Inc. est une société de biotechnologie fondée sur l’inhibition d’enzymes de type tyrosine phosphatase pour des applications thérapeutiques. Kanyr Inc. a mis au point un portefeuille de produits cliniques parvenus à divers stades du processus d’élaboration, allant de la mise au jour de nouvelles cibles pour le traitement du cancer ainsi que des maladies infectieuses et neurodégénératives aux essais de phase I. ImmunyrTM, principale technologie de Kanyr Inc., est en progression vers un essai de phase I pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique. Nous prévoyons que le présent projet servira de tremplin pour affronter d’autres maladies en collaboration avec l’équipe clinique du CUSM.

Relations avec les médias de KanyrInc. : Daniel Bouthillier, Ph. D.

Comments are closed.