L’innovation se passe en ligne pour l’édition 2020 du concours d’innovation clinique CLIC de McGill

en direct 2020
Les finalistes présentent leur projet dans l’espoir de remporter des prix prestigieux

Par Diane Lynn Weidner, Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg

La troisième édition du concours d’innovation clinique CLIC de McGill a suscité un énorme intérêt au sein du réseau mcgillois. Inspiré par le Dr Raymond Hakim, un ancien de l’Université, le concours CLIC vise à inciter des esprits novateurs de la Faculté de médecine et de l’ensemble de l’université à concevoir et réaliser des idées prometteuses qui auront des effets directs et positifs sur le milieu de la santé au Canada ou dans le monde. Cette année, un jury indépendant composé de chefs de file des secteurs des soins cliniques, de l’université, de l’industrie, de l’ingénierie et des affaires, a examiné 46 projets et retenu cinq équipes finalistes qui ont présenté leur projet novateur lors de l’événement virtuel du 21 mai.

« Sans surprise, la qualité des projets reçus cette année démontre clairement que nous pouvons avoir des effets extraordinaires si nous défendons la bonne vision et comptons sur les bons appuis », remarque le Dr David Eidelman, vice-principal (Santé et affaires médicales) et doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill, qui a lancé l’événement en souhaitant la bienvenue à l’auditoire en ligne.

Monsieur Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation du gouvernement du Québec, a souhaité bonne chance à tous les candidats et souligné l’importance de la collaboration et d’un partenariat innovant pour créer des milieux concurrentiels au Québec.

Le Dr Kevin Lachapelle, maître de cérémonie, a ensuite expliqué que ce concours fait ressortir les initiatives d’innovation clinique lancées à McGill, que ce soit en laboratoire, au chevet du patient ou en processus de commercialisation. Il a remercié le Pr Jake Barralet, directeur de l’innovation à la Faculté de médecine et au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg (CSAIS), pour ses qualités de chef et sa participation à la mise sur pied d’un réseau solide pour soutenir les esprits novateurs au sein de la communauté mcgilloise.

« Ce concours en est maintenant à sa troisième année, et son succès dépasse toutes attentes », confie le Dr Hakim, qui a été très impressionné par la haute qualité et le potentiel des soumissions de tous les finalistes à avoir de véritables effets positifs sur les soins aux patients. « Pour reprendre l’une de mes citations favorites de William A. Foster : “La qualité n’est jamais un accident, c’est toujours le résultat d’une intention forte, d’un effort sincère, d’une direction intelligente et d’une exécution habile; il représente le choix judicieux de nombreuses solutionsˮ. Je suis reconnaissant à tous les participants dont les projets témoignent d’une conviction que je défends depuis longtemps : nous pouvons toujours faire mieux pour nos patients ».

Après une série de présentations dynamiques, les juges ont délibéré confidentiellement pendant que le Dr Gerald Fried, vice-doyen à la technologie et à l’innovation pédagogiques et directeur du CSAIS, s’est adressé aux finalistes et à l’auditoire en ligne. Le Dr Fried, qui est chirurgien, a réfléchi à la vision qu’a eue le département de chirurgie de McGill en mettant sur pied le Programme d’innovation chirurgicale en 2013. Ce programme de deuxième cycle rassemble des cliniciens, des ingénieurs et des représentants de l’industrie qui forment des équipes multidisciplinaires pour cibler des besoins cliniques non comblés et trouver des solutions. Avec l’appui du Dr Eidelman, vice-principal et doyen, ce groupe a étendu le programme à d’autres disciplines cliniques, obtenu des appuis et créé des partenariats avec la communauté et le réseau de la santé.

Une conférencière spéciale, Henrietta « Mimi » Galiana, cofondatrice et directrice du service à la clientèle de Saccade Analytics, l’équipe qui a remporté le Prix inaugural de la famille Hakim pour l’innovation en 2018, a succédé au Dr Field. La Pre Galiana a décrit comment son entreprise a adapté son modèle d’affaire à la pandémie de COVID-19 et a donné des conseils judicieux aux équipes finalistes sur l’importance de la souplesse et de la patience pour demeurer solides et concurrentiels en ces temps imprévisibles.

Le jury est alors revenu pour dévoiler les équipes gagnantes, et le juge principal, Steven Arless, professeur praticien à la Faculté de médecine de McGill, a présenté son point de vue sur le processus. « C’est la troisième fois que je suis membre du jury au concours CLIC, et je dois dire en toute honnêteté que c’est la plus intéressante. Nous étions un groupe de neuf juges aujourd’hui, et malgré quelques différences dans notre perception de chaque présentation, nous sommes sortis satisfaits des résultats. Je n’ai jamais vu la majorité des juges retenir une présentation à l’unanimité pour le Prix de la famille Hakim pour l’innovation, mais c’est ce qui est arrivé cette année. De toute évidence, l’équipe Stenoa s’est démarquée aux yeux du jury. Nous avons également tenu des débats animés sur le Prix de l’innovation Marika Zelenka Roy, mais sommes parvenus à un compromis intéressant en décidant de nommer deux lauréats. J’adore faire partie d’un jury qui peut parvenir à des solutions créatives afin que tout le monde soit satisfait. »

 

Nous sommes fiers d’annoncer les équipes gagnantes de l’édition 2020 concours CLIC de McGill.

Équipe lauréate du Prix de la famille Hakim pour l’innovation


 Le Prix de la famille Hakim pour l’innovation salue des idées, des nouveaux processus ou des dispositifs pour le milieu de la santé, susceptibles d’avoir un effet tangible et significatif pour les patients.

Stenoa

Ce prix est décerné à Stenoa. Les maladies coronariennes sont la principale cause de décès dans le monde. Les stratégies thérapeutiques reposent sur une interprétation subjective des angiogrammes coronariens, qui est responsable de la surutilisation des services de santé. Stenoa fait appel à un nouvel algorithme d’apprentissage machine qui informe les chirurgiens de la gravité des lésions en temps réel et leur permet de prendre des décisions fiables en cours d’intervention. Stenoa promet d’améliorer les résultats cliniques des patients atteints d’une maladie coronarienne, car elle évitera des interventions invasives inutiles et coûteuses.

« Le fait de remporter le concours d’innovation clinique CLIC de McGill parmi des équipes aussi talentueuses est une extraordinaire leçon d’humilité, affirme Jeremy Levett, candidat au MDCM (promotion de 2023) à la Faculté de médecine et fondateur et chef de la direction de Stenoa. Le Prix de la famille Hakim pour l’innovation est un mode de validation indépendant et réputé qui accélérera les recherches et le développement de produits de Stenoa, nous aidera à protéger notre propriété intellectuelle et nous donnera les moyens de réaliser notre vision d’améliorer les soins cardiovasculaires. Nous sommes redevables à la Faculté de médecine de l’Université McGill, au jury expérimenté et à la famille Hakim de nous conférer ce privilège et cette responsabilité. »

Équipe lauréate du Prix de l’innovation Marika Zelenka Roy


 Le Prix de l’innovation Marika Zelenka Roy, offert en collaboration avec la Fondation de l’Hôpital général de Montréal, récompense la meilleure solution à un besoin clinique non comblé en matière de soins aux patients et celle qui est la plus susceptible de fonctionner après avoir été mise en pratique.

Cette année, deux équipes sont arrivées ex-aequo.

GyroClear

GyroClear est une société biomédicale qui vise à établir une nouvelle norme en matière de chirurgie abdominale et thoracique minimalement invasive grâce à une gaine protectrice qui assure la propreté de la lentille du laparoscope tout au long des interventions. Les chirurgiens sont aux prises avec une perte de visibilité constante pendant les laparoscopies, et ils consacrent un temps précieux à nettoyer la caméra. Le dispositif de GyroClear évitera aux équipes chirurgicales d’interrompre les interventions simplement pour nettoyer la lentille.

« C’est un honneur que d’être reconnus et célébrés pour notre innovation clinique par un groupe de juges aussi respectés et admirés, surtout après nous être frottés à des concurrents impressionnants, souligne Aiden Reich, candidat à la maîtrise en chirurgie expérimentale à l’Université McGill. Ce prix nous apportera le soutien et les services nécessaires pour mettre notre dispositif entre les mains des chirurgiens beaucoup plus tôt que nous aurions autrement été en mesure de le faire. »

MedSafer

De nombreux adultes âgés cumulent cinq, dix, voire 15 médicaments différents. Cette polypharmacie peut être responsable d’effets secondaires comme des troubles de mémoire ou d’équilibre. La déprescription est une solution, mais nécessite l’intervention d’un professionnel de la santé qui examinera la médication et proposera un tri. Ce processus, qui peut être chronophage, requiert des connaissances professionnelles. MedSafer est une application qui contribue à orienter cet examen en fournissant de l’information scientifique sur les effets indésirables et bénéfiques de chaque médicament et en donnant des directives pour procéder à une déprescription sécuritaire.

« Le Prix de l’innovation Marika Zelenka Roy nous aidera à réaliser notre objectif de commercialiser notre logiciel de déprescription MedSafer, afin de le rendre plus accessible aux personnes âgées qui souffrent des effets néfastes de la polypharmacie (c’est-à-dire la prise d’un trop grand nombre de médicaments) », explique la Dre Emily McDonald, professeure adjointe de médecine au Centre universitaire de santé McGill.

Équipe lauréate du Prix de l’innovation MI4


Ce prix, commandité par l’Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de l’Université McGill (MI4), souligne une approche préventive, diagnostique ou thérapeutique visant à contrer des menaces infectieuses ou immunitaires à la santé humaine.

La MI4 rassemble plus de 200 chercheuses et chercheurs de réputation internationale aux compétences variées en recherche sur l’infection et l’immunité. Avec l’appui de la Fondation Doggone, la MI4 vise à accélérer le rythme de la recherche et de l’innovation pour trouver des solutions concrètes aux grands défis dans les secteurs de l’infection et de l’immunité.

MinutesToMRSA

Le Dr Marcel Behr, codirecteur de la MI4, a remis ce prix à MinutesToMRSA, dont la mission consiste à fournir de l’équipement diagnostique de haute qualité aux hôpitaux nord-américains afin d’assurer le dépistage à haut débit, rapide et abordable du Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) chez les patients hospitalisés.

« Nous remercions la MI4 de son soutien dans notre quête en vue de concevoir un test diagnostique rapide du SARM, déclare Alexander Bevacqua, candidat au baccalauréat en génie biologique à l’Université McGill. Le Prix de l’innovation MI4 nous permettra d’acquérir les ressources dont nous avons besoin pour construire un prototype. »


 

En plus des prix en espèces, les équipes lauréates auront accès au soutien et aux compétences nécessaires pour démarrer leur entreprise, grâce à nos généreux commanditaires et partenaires Fasken, NOVO et le Centre d’entrepreneurship Dobson.

Nous remercions nos estimés juges pour leur enthousiasme remarquable, leurs compétences, leur temps et leur soutien.

Félicitations à tous les participants pour leurs projets exceptionnels. Consultez notre site Web pour en savoir plus sur les équipes et les finalistes.

Cliquez sur le lien suivant pour visionner la cérémonie de remise des prix : https://youtu.be/S_YpOAFB-IA.

 

Le 29 mai 2020

Comments are closed.