L’innovation à la pointe du progrès : célébration de la cohorte en innovation clinique de 2020

en direct 2020

 

Par Diane Lynn Weidner, Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg

L’innovation en santé peut prendre de nombreuses formes et toucher différents groupes de patients. Voici quelques exemples :

  • Un outil de biopsie transvaginale pour aider au diagnostic des tumeurs utérines
  • Une application pour la préhabilitation qui aide à optimiser la capacité fonctionnelle d’un patient pour les soins préchirurgicaux et la maintenance postchirurgicale
  • Une application pour faciliter le calcul précis de la médication des patients pédiatriques en situation d’urgence
  • Un système de mesure numérique pour évaluer la vitesse de marche, un indicateur important de la santé d’un patient
  • Une application pour aider les chirurgiens plasticiens à mesurer et à optimiser la symétrie des seins pour la reconstruction mammaire
  • Une application pour optimiser la réadaptation après une chirurgie orthopédique
  • Une innovation biomédicale qui permet de maintenir une visibilité claire et constante pendant la chirurgie laparoscopique

Qu’ont en commun tous ces concepts innovants en matière de technologies médicales? Ils ont été élaborés en deux semestres seulement par des équipes multidisciplinaires d’étudiants aux cycles supérieurs ayant une formation en santé, en génie, en informatique et en gestion.

Encourager l’innovation par un travail d’équipe multidisciplinaire

En septembre 2019, les membres de la cohorte 2019-2020 du Programme d’innovation clinique ont entamé leur cheminement vers l’apprentissage du processus d’innovation en technologie médicale. Regroupés en équipes pluridisciplinaires, ils ont été chargés d’étudier les milieux cliniques afin d’en déterminer les besoins non satisfaits. Une fois un besoin établi, les équipes ont proposé des solutions et mis au point des prototypes et des plans d’affaires en vue de mener à bien leur concept.

Au cours de ce processus, ils ont été soutenus par des superviseurs cliniques en cardiologie, en médecine d’urgence pédiatrique, en orthopédie, en gynécologie, en chirurgie plastique, en préhabilitation et en chirurgie générale. Ils ont également bénéficié de l’enseignement et du mentorat des partenaires du programme, notamment des ingénieurs, des experts du secteur, des entrepreneurs, des avocats et des professeurs de gestion.

Le programme d’innovation clinique est géré par trois universités : l’Université McGill (Département de chirurgie et Faculté de gestion Desautels), l’Université Concordia (École de gestion John-Molson et Département d’informatique et de génie logiciel) et l’École de technologie supérieure. Il fait partie du Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER) soutenu financièrement par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Depuis cinq ans, ce programme rassemble des étudiants pour encourager l’innovation en santé et accélérer le développement de technologies médicales innovantes. De nombreux anciens du programme ont continué à développer leurs concepts et sont actuellement à différents stades d’exécution.

Présentation des argumentaires par voie virtuelle

Le 14 avril, sept équipes du Programme ont dévoilé leurs concepts de produits innovants à un jury lors dans le cadre d’une présentation virtuelle : GynAware, NURA Medical, OPAI Innovations, RomPal, GyroClear, Pop-Up App, QuHeartz.

La première place a été attribuée à NURA Medical pour son application innovante qui permettra aux travailleurs de la santé d’assurer le suivi de la médication et de réduire les erreurs médicales et le temps de calcul pour les urgences pédiatriques. Jean-Gabriel Lacombe, membre de l’équipe, a exprimé sa gratitude : « Un grand merci à tous ceux qui ont travaillé à nos côtés : cliniciens et formateurs, l’aide aux entreprises et financière. Nous nous réjouissons de ce qui nous attend et sommes reconnaissants envers le Programme pour son soutien ».

En deuxième place ex aequo : GynAware et GyroClear. GyroClear est une gaine protectrice pour endoscopes qui permet aux chirurgiens de maintenir une visibilité claire et constante, augmentant ainsi l’efficacité et la sécurité de la chirurgie laparoscopique. GynAware offre une solution pour aider à diagnostiquer les tumeurs utérines grâce à un nouvel outil de biopsie transvaginale, réduisant ainsi les opérations et les temps d’attente inutiles.

Le Pr Jake Barralet, directeur du Programme d’innovation clinique FONCER et directeur de l’innovation à la Faculté de médecine de l’Université McGill et au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg, a exprimé son admiration pour les étudiants : « Notre cohorte d’innovateurs d’élite a réussi ce programme exigeant, malgré les restrictions liées à la COVID-19. Compte tenu des défis auxquels nous avons été confrontés ces derniers mois, vous devriez tous être très fiers. Tous les projets étaient très bons et vous avez déterminé des besoins et des solutions d’une grande importance. Je remercie tous ceux qui ont soutenu nos étudiants tout au long du processus, ainsi que nos juges pour leurs conseils d’experts et leur soutien. »

Félicitations aux diplômés du Programme d’innovation clinique 2019-2020, et bonne chance pour continuer à innover et à développer vos projets!

Comment formons-nous des innovateurs dans le domaine des technologies médicales?

Tout commence en septembre, le premier jour de classe. Des étudiants en gestion, en génie logiciel, en soins cliniques et en génie de trois universités montréalaises s’inscrivent et commencent à former des équipes.

La constitution et le profilage des équipes commencent immédiatement.

Est-ce facile de déterminer des besoins? Non! C’est l’une des compétences les plus sous-estimées. Il faut résister à la tentation de faire ce que nous avons été formés à faire toute notre vie : présumer, porter des jugements, établir des liens ténus et sauter aux conclusions. Au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg, nos étudiants suivent une formation faisant appel à des scénarios de recherche de besoins cliniques simulés avec des acteurs formés dans le rôle de patients standardisés.

Enfin, ils mènent une recherche de besoins réels dans notre réseau d’hôpitaux affiliés.

Une fois que les besoins sont identifiés, évalués et validés, le remue-méninges commence.

Il s’agit ensuite de mettre au point un prototype des concepts de produits, d’élaborer des plans d’affaires et de mettre en pratique les compétences en matière de présentation, par exemple à l’occasion de la Coupe Dobson (#DobsonCup).

Enfin, les équipes présentent leurs projets devant un public d’entrepreneurs et un jury qui les évalue en fonction de leur compétitivité. Les membres des équipes forment maintenant la prochaine génération d’innovateurs dans le domaine des technologies médicales!

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont vous pouvez participer au premier programme d’innovation en technologies médicales du Canada pour le prochain cycle 2020-2021, visitez notre site web ou écrivez-nous pour obtenir de plus amples renseignements. Vous pourriez être admissibles à un financement par l’entremise du programme FONCER du CRSNG.

Comprend le contenu d’un article publié par Jake Barralet sur LinkedIn le 17 avril 2020.

 

 

Le 22 mai 2020

Comments are closed.