Des produits sanguins simulés livrés par drone sur le toit de l’Hôpital général de Montréal

En direct 2019

Source : CUSM

Lors d’une expérience novatrice menée le mardi 24 septembre 2019 par la Dre Valerie Homier, médecin urgentologue et spécialiste en médecine d’urgence au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), un drone a transporté des produits sanguins simulés sur le toit de l’Hôpital général de Montréal (HGM). Il s’agissait de la première expérience du genre au Canada.

Le drone a réalisé le trajet neuf fois avec à son bord des produits sanguins simulés. Lors de chaque vol, un lot de produits sanguins simulés provenant de Héma-Québec était également transporté à l’HGM par camionnette. Les chercheurs ont comparé la rapidité et l’efficacité de l’utilisation d’un drone par rapport au transport par véhicule. Ils ont aussi surveillé la température des produits sanguins simulés pendant tous les transports.

« Si l’on peut démontrer que les drones sont un moyen de transport efficace pour les produits sanguins, des vies pourraient être sauvées », souligne le Dr Homier. « Surtout dans des situations de crise où le trafic routier et les fermetures de routes peuvent causer des retards mortels. »

Parmi les collaborateurs : la division de la recherche d’Héma-Québec (Danny Brouard et son équipe), les représentants de la banque de sang de l’HGM (Guylaine Desnoyers, Ann Wilson et Patricia Pelletier), le département des mesures d’urgence du CUSM (Salah Hadj Amara), la direction des  services techniques du CUSM (Mohamed Merheb), Urgences-santé (Eddy Afram), InDro Robotics (Philip Reece), Exo Tactik (Anne-Sophie Bouvier), le service paramédical du comté de Renfrew (County of Renfrew Paramedic Service, Michael Nolan), Airbiz (Martin Leprohon), Drs. Elene Khalil, Richard Fleet, Marie-Andrée Roy et François de Champlain, et les étudiants en médecine Frédéric Grou-Boileau and Melissa McDonald.

Livraison d’un DEA par drone : une première au Québec

Le même jour, le Dr François de Champlain, médecin urgentologue au CUSM et président de la Fondation Jacques-de Champlain, a dirigé la livraison d’un défibrillateur externe automatisé (DEA) lors d’un arrêt cardiaque simulé survenu au belvédère du mont Royal.

« Lorsque quelqu’un fait un arrêt cardiaque, il est crucial qu’il reçoive le premier choc du défibrillateur le plus rapidement possible », explique-t-il. « Les chances de survie diminuent d’environ 10 pour cent pour chaque minute de retard. La livraison d’un DEA par drone est une entreprise fascinante qui, je l’espère, se réalisera au cours des cinq prochaines années. »

Parmi les collaborateurs : la Fondation Jacques-de Champlain, représentée par Dr. François de Champlain et M. Jean-Philippe Larose.

Vous pouvez télécharger l’application DEA-Québec pour localiser le DEA le plus près:

https://apps.apple.com/ca/app/dea-quebec/id1021844069?l=fr

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.fjdc.dea

Le 25 septembre 2019

Comments are closed.