Deux prix sont remis à un boursier postdoctoral canadien lors d’une rencontre qui établit la référence standard en matière de science du VIH

En direct 2019
Stéphane Isnard, stagiaire à l’IR-CUSM, honoré pour sa recherche sur la perméabilité du tube digestif dans le VIH

Source: IR-CUSM

Un boursier postdoctoral de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) était le seul Canadien à recevoir un prix lors du 10e congrès annuel de la  Société internationale sur le sida (IAS) à Mexico ce mois-ci. Dans le cadre de la conférence la plus influente dans le domaine, qui porte sur la recherche sur le VIH et ses applications mondiales, Stéphane Isnard, Ph. D., a reçu deux prix : le prix Dominique Dormont et le prix Lange/van Tongeren pour jeune chercheur. Les deux prix reconnaissent sa recherche sur la perméabilité du tube digestif dans le virus d’immunodéficience humaine (VIH), sous la direction du Dr Jean-Pierre Routy.

Le premier prix, financé par l’Association Dominique Dormont, soutient les jeunes chercheurs travaillant sur les conditions chroniques, plus particulièrement sur l’interface entre le VIH et les autres maladies chroniques. Le prix reconnaît l’originalité, le fondement et l’approche multidisciplinaire et intégrative de Stéphane Isnard dans le domaine de la recherche sur le VIH et le sida. Le prix Lange/van Tongeren pour jeune chercheur lui a été remis pour l’excellence de son résumé, qui s’intitulait «  Relevance of Reg3α and I-FABP on microbial translocation, inflammation and reservoir size in people living with HIV », dans la catégorie de science fondamentale.

Les gagnants sont montés sur scène à Mexico cette semaine en reconnaissance de leurs contributions à cet important domaine de recherche.

En savoir plus: Entrevue avec le Dr Routy sur les thèmes du congrès de l’IAS publiée dans La Presse.

 

Le 6 août 2019

Comments are closed.