Formation interprofessionnelle en santé : des étudiants tracent la voie

En direct 2019

Par Matthew Brett

Cet article s’inscrit dans une série qui met en lumière l’éducation, l’enseignement et l’apprentissage à la Faculté de médecine ainsi que le Plan stratégique en matière d’éducation de la Faculté (2017-2022).

Forte de l’expérience de son symposium de recherche sur l’interprofessionnalisme 2019, qui a eu lieu le 20 mars, l’Association des étudiantes et étudiants en santé de McGill (MASH, pour McGill Association of Students in Healthcare) prépare déjà la prochaine année universitaire.

Le symposium 2019 a permis à des étudiants de plusieurs disciplines de faire des présentations orales et par affiches et de participer à une table ronde sur la santé mentale.

« C’est inspirant de voir nos futurs collègues d’autres disciplines animés par une passion pour leur domaine », déclare Sarah Aboushawareb, doctorante en médecine de famille et membre du conseil de MASH. « Pour moi, le temps fort du symposium était justement ça : des étudiants-chercheurs qui se voient offrir une voix et une plateforme pour leur travail remarquable afin de stimuler le dialogue entre domaines de la santé connexes. N’est-ce pas le meilleur moyen de favoriser l’avenir des soins de santé? »

La formation interprofessionnelle et interdisciplinaire est l’une des clés de voûte du Plan stratégique en matière d’éducation de la Faculté, c’est pourquoi l’équipe d’éducation de la Faculté était enthousiaste à l’idée de rencontrer les dirigeants de MASH. La Pre Annette Majnemer, vice-doyenne exécutive, Éducation de la Faculté de médecine, a rencontré les membres de MASH plus tôt cette année.

« Nous pensons que c’est une bonne chose que les facultés mettent davantage l’accent sur l’interprofessionnalisme, car c’est vraiment l’avenir des soins de santé », dit Sarah.

MASH a organisé une soirée vins et fromages le 30 janvier sur le thème de la survie au cancer avec divers orateurs, dont la professeure Gillian Bartlett-Esquilant, du Département de médecine de famille.

Fondée en 2016 et créée pour faciliter la collaboration interprofessionnelle, MASH représente aujourd’hui 27 associations et groupes étudiants qui partagent un intérêt pour les soins de santé.

Leur mandat est de créer un forum pour les étudiants et les groupes étudiants des programmes professionnels en santé dans le but de promouvoir la formation interprofessionnelle. Ils soutiennent aussi la recherche, l’innovation et le partage des connaissances tout en favorisant les occasions de collaboration interprofessionnelle.

Tant sur le campus qu’en milieu clinique, MASH milite en faveur d’environnements sûrs, équitables et respectueux pour les étudiants des différentes professions de la santé. L’association représente aussi les étudiants des professions liées aux soins de santé au niveau de l’établissement.

En vue de la prochaine année universitaire, les membres de MASH procèdent à l’élection de nouveaux dirigeants et prévoient déjà leur soirée vins et fromages parallèlement au symposium de recherche sur l’interprofessionnalisme 2020.

Ils sont une source d’inspiration pour le corps professoral et l’administration par leur leadership en matière d’interprofessionnalisme, et ils contribuent à l’essor d’une nouvelle génération de professionnels de la santé interprofessionnelle.

MASH a une page Facebook active ICI et on peut la joindre ICI.

 

Le 27 juin 2019

Comments are closed.