L’application Opal, visant l’autonomie des patients, remporte un Prix d’excellence

En direct 2019
La technologie et l’expérience des patients sont au cœur d’un portail patient novateur mis au point au CUSM

 

Source : IR-CUSM

Une nouvelle application pour téléphone intelligent mise au point au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), qui place le pouvoir entre les mains des patients, a remporté un autre prix, le prestigieux Coup de Cœur des ministres aux Prix d’excellence du réseau de la santé et des services sociaux.

En seulement quelques clics, grâce à l’application du portail patient Opal (opalmedapps.com), les patients ont accès à des fonctionnalités uniques comme des données médicales contextualisées et des documents éducatifs personnalisés, incluant des résultats d’examens de laboratoire, des notes du médecin et des plans de traitement. Puisque les patients ont des vies occupées, Opal leur offre également la possibilité de s’enregistrer à leur arrivée à l’hôpital et de recevoir sur leur téléphone intelligent des notifications pour leurs rendez‑vous.

Opal fait également participer directement les patients à leurs soins, grâce à des questionnaires et à des mécanismes de rétroaction qui leur donnent notamment la possibilité d’évaluer les documents informatifs.

 

«  Avec Opal, les patients comprennent mieux leur maladie et posent des questions plus pertinentes. Cela nous aide à nous concentrer sur leurs besoins lors de leurs rendez-vous à la clinique », explique le Dr Tarek Hijal, radio-oncologue au CUSM et codirecteur du projet qui est aussi un chercheur associé à l’Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM) (Programme de recherche sur le cancer).

Le Dr Hijal s’attend à ce que l’application Opal ait une incidence sur les activités courantes du Département de radio-oncologie du CUSM.

« Nous recevons environ 3 500 patients en consultation, faisons 10 000 rendez-vous de suivi et procédons à 35 000 séances de traitement de radiothérapie par année, explique le Dr Hijal. L’accessibilité à Opal bénéficiera non seulement à nos patients et à leur famille, mais aussi à nos équipes, en améliorant la fluidité des communications et la transmission de renseignements entre les patients et les équipes traitantes. »

Conception de l’application en collaboration avec les patients

Le projet Opal a vu le jour en 2014 au sein du Département de physique médicale et de radio-oncologie du CUSM. Il visait initialement à utiliser l’informatique pour améliorer le rendement du Département de radio-oncologie, en fournissant aux patients des données réalistes par rapport aux délais d’attente — un facteur déterminant de la satisfaction générale des patients. Le projet a pris un caractère innovateur lorsque Laurie Hendren a décidé de s’y engager à fond en tant que patiente et co-chef du projet. Tout au long de l’évolution du projet, l’équipe constituée de patients, de cliniciens, de physiciens, de radiothérapeutes, d’experts et d’étudiants en informatique de l’Université McGill a utilisé la rétroaction de dizaines de patients pour peaufiner l’application et la transformer en un outil performant destiné à rendre les patients plus autonomes.

« L’application Opal a été conçue pour être utile et conviviale, commente John Kildea, physicien médical, qui est aussi codirecteur du projet et chercheur au sein du Programme de recherche sur le cancer à l’IR-CUSM. Des renseignements pertinents sont automatiquement fournis au patient dès qu’il s’inscrit; il n’a par conséquent pas besoin de les télécharger. Il peut également décider lui-même de la quantité d’information qu’il va recevoir. L’objectif est de minimiser les pertes de temps et la confusion, et de maximiser l’autonomisation et l’efficacité. »

« Je suis très fière de l’application Opal. Elle améliore grandement mon expérience de patiente; j’espère que beaucoup d’autres patients atteints d’un cancer  vont aussi en bénéficier », a déclaré Laurie Hendren, qui a malheureusement succombé à une longue bataille contre le cancer quelques jours avant l’annonce des Prix d’excellence le vendredi 31 mai. En tant que professeure d’informatique à l’Université McGill et patiente atteinte d’un cancer du sein traitée au Centre du cancer des Cèdres du CUSM, la professeure Hendren a non seulement offert une contribution scientifique essentielle au projet, mais a aussi fait bénéficier l’équipe de sa compréhension approfondie du milieu, fondée sur son expérience en tant que patiente; cet élément a été d’une valeur inestimable. « Chaque patient est unique; Opal personnalise systématiquement les renseignements fournis aux patients, en se fondant sur leur diagnostic et l’étape à laquelle ils en sont rendus dans leur traitement.»

Sécurité et confidentialité

La confidentialité des renseignements concernant le patient et la sécurité de ce dernier figuraient parmi les principales priorités de l’équipe, qui a travaillé en collaboration avec les Ressources informationnelles du CUSM pour faire en sorte que toutes les données soient solidement cryptées. De plus, une firme externe spécialisée en cybersécurité a procédé à des tests de pénétration visant à détecter toute brèche dans le système.

L’application Opal est actuellement testée par une cinquantaine de patients au Centre du cancer des Cèdres, et de nouveaux participants s’ajoutent chaque jour. Au cours des deux prochaines années, l’application sera offerte dans cinq autres hôpitaux montréalais, au titre d’un projet financé par le Partenariat canadien contre le cancer, en collaboration avec le Centre hospitalier de St. Mary et la Direction générale de cancérologie.

L’équipe Opal envisage également de mettre au point une version destinée aux soignants, plus particulièrement aux parents d’adolescents de 14 à 18 ans.

Citations additionnelles

« En tant que directeur médical du Centre du cancer des Cèdres, je sais que la complexité de cette maladie est souvent source de confusion pour les patients et pour leur famille. Je suis aussi conscient du fait que les patients qui ont davantage accès à leurs renseignements médicaux et à l’équipe clinique s’engagent plus activement dans leurs soins et obtiennent de meilleurs résultats. Je suis par conséquent extrêmement fier de notre équipe, qui a mis au point une application mobile novatrice pour aider nos patients atteints de cancer à faire bon usage de leurs renseignements médicaux, à recevoir des notifications importantes et à interagir avec les prestataires de leurs soins de santé. »— Dr Armen G. Aprikian, chef, Mission des soins de cancer du CUSM

« L’Hôpital général de Montréal est fier de pouvoir soutenir un projet novateur comme l’application Opal, grâce à la contribution d’une grande philanthrope, Mme Louise Fast. » — Jean‑Guy Gourdeau, président et chef de la direction, Fondation de l’Hôpital général de Montréal

« Je suis heureuse d’appuyer un projet qui a une incidence aussi directe et aussi positive sur les patients atteints de cancer. Il ne fait aucun doute qu’avec Opal, nous allons être en mesure d’offrir une plus grande tranquillité d’esprit aux patients pendant la période difficile et souvent stressante de leur vie qu’est l’expérience du cancer. L’application Opal répond assurément à des besoins concrets. Je suis certaine qu’elle apportera une aide précieuse aux patients pendant leurs traitements. » — Louise Fast, donatrice, Fondation de l’Hôpital général de Montréal

«L’Unité de physique médicale de McGill a soutenu avec enthousiasme le projet Opal, depuis le début, grâce au programme CREATE du réseau de recherche et de formation des physiciens médicaux, financé par le CRSNG, qui a investi environ 150 000 dollars pour cofinancer 36 étudiants participant à des projets de premier cycle et de cycles supérieurs en informatique et en physique médicale, sous la supervision des professeurs Hendren et Kildea et du Dr Hijal. Ces étudiants ont été placés dans un environnement d’apprentissage présentant les aspects uniques du développement de logiciels dans le contexte des soins de santé centrés sur le patient. Les fruits de cet investissement et de l’environnement dans lequel Opal a été développé sont maintenant évidents! » — Dr Jan Seuntjens, directeur, Unité de physique médicale, Université McGill

« Depuis plus de 50 ans, la Fondation du cancer des Cèdres cherche à rendre les patients et leur famille plus autonomes grâce à des activités à caractère philanthropique qui soutiennent l’excellence et l’innovation en matière de soins cliniques, de recherche et de formation. La Fondation du cancer des Cèdres est fière d’avoir joué un rôle dans la mise au point de ce projet important en participant à son financement. » — Jeff Shamie, président-directeur général, et Tony Aksa, président du conseil, Fondation du cancer des Cèdres 

Prix décernés à Opal

Le Groupe d’informatique en santé Opal a reçu plusieurs prix, dont deux qui reconnaissent particulièrement son approche axée sur le patient.

  • 2019 – Le Coup de cœur des ministres, Les Prix d’excellence du réseau de la santé et des services sociaux
  • 2018 – Prix Le patient d’abord 2018 — Merck
  • 2017 – Patient Partnership Award Honourable Mention — Institute for Patient and Family Centered Care
  • 2016 – Prix de cancérologie en organisation des services — Direction générale de cancérologie du Québec

Note sur Le Prix d’excellence 2019 : Mention d’honneur CUSM, Prix Isabel et Michèle Beauchemin – Perreault – Sécurité des soins et des services, Programme d’amélioration continue CSISS

Contacts médias : 

Paul Logothetis
Communications
Centre universitaire de santé McGill
Tél. : 514-934-1934, extension 34319
Cel : 514-210-6376
Paul.Logothetis@muhc.mcgill.ca

 

Le 6 juin 2019

Comments are closed.