Une équipe de l’IR-CUSM étudie les effets de l’inactivité sur la santé

En direct 2019
Un projet financé par les IRSC et mené par le Dr José Morais étudiera la fonte musculaire provoquée par l’inactivité et les effets protecteurs de l’exercice

 

Source : IR-CUSM

Grâce au nouveau financement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), une équipe menée par José Morais, M.D., membre du Programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications (DeMeC) à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), étudiera les mécanismes métaboliques et moléculaires sous-jacents à la fonte musculaire provoquée par l’inactivité et les effets protecteurs de l’exercice.

De 15 à 30 % de la population âgée souffre de vieillissement fragile, une condition caractérisée par la diminution des réserves physiologiques sous le niveau normal lié au vieillissement. Cette condition expose les personnes âgées à un risque d’effets indésirables, de morbidité et de mortalité. Plusieurs trajectoires peuvent être liées au développement de la fragilité, incluant des périodes intermittentes d’alitement associées à des maladies aiguës et des hospitalisations causant une fonte musculaire.

« L’inactivité causée par l’alitement est particulièrement problématique pour les personnes âgées, puisqu’elles sont déjà exposées à un risque élevé de réduction de masse musculaire et osseuse; soit la sarcopénie ou l’ostéoporose, explique le Dr Morais. L’exercice est un moyen puissant contre les effets nuisibles de l’inactivité sur le métabolisme de la protéine du muscle squelettique, la sensibilité à l’insuline et la fonte musculaire. Les mécanismes sous-jacents n’ont toutefois pas été clairement définis. » Dans le cadre d’un essai clinique randomisé d’alitement avec ou sans exercice, l’équipe utilisera des méthodes isotopiques de pointe combinées à des biopsies musculaires pour mesurer les taux de synthèse des protéines musculaires et de leur dégradation pour définir le délai de rotation des protéines musculaires.

Commandité par trois instituts des IRSC; l’Institut du vieillissement (IV), l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR) et l’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite (IALA), et en partenariat avec le Réseau canadien des soins aux personnes fragilisées (RCSPF) et l’Agence spatiale canadienne (ASC), le projet sera mené en parallèle et intégré à un protocole coordonné avec sept autres projets de recherche récemment financés.

L’ASC couvrira tous les coûts de base liés à l’infrastructure, incluant les mesures standardisées des participants, une équipe médicale et la surveillance sur place au sein d’une installation d’alitement. Les équipes auront 18 mois pour préparer leur étude et procéder à la coordination avec les experts de l’installation d’alitement, pour initier et conclure leur collecte de données durant le paradigme d’alitement et pour analyser leurs données et préparer les rapports nécessaires.

« Bien que tout cela représente un défi, nous avons rassemblé une équipe robuste et complémentaire de chercheurs pour effectuer ce protocole complexe et exigeant. L’expertise clinique en gériatrie, physiologie de l’exercice, métabolisme et nutrition se joint à l’expertise en protéolyse, autophagie, fonction mitochondriale et homéostasie osseuse dans notre équipe, dit le Dr Morais. »

« Ultimement, cette recherche contribuera à notre connaissance de l’étiologie de la sarcopénie et de la fragilité, et permettra d’identifier des cibles potentielles pour le développement de médicaments. Elle fournira également une base concrète pour améliorer la pratique clinique chez les personnes âgées hospitalisées et pour les programmes dans les institutions de soins à long terme », conclut-il.

APERÇU DU FINANCEMENT

Subvention de fonctionnement des IRSC : Comprendre les effets de l’inactivité sur la santé
Titre : Unraveling the mechanisms underlying of bed rest-induced muscle atrophy and of an exercise countermeasure
Essai contrôlé randomisé (ECR) 141 085 $ pendant 18 mois

Équipe de recherche
Chercheur principal : José Morais, Programme de DeMeC, IR-CUSM
Co-chercheurs :

Annonce du financement de recherche
Médecine gériatrique : Répondre aux besoins en santé de la population vieillissante du Canada
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Guy Boutros (guyelhajj@gmail.com)

 

 

Le 17 avril 2019

Comments are closed.