Faits saillants de la réunion du Conseil des gouverneurs de l’Université McGill tenue le 13 décembre 2018

En direct 2019

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Le 13 décembre 2018, le Conseil des gouverneurs de l’Université McGill a tenu sa deuxième réunion de l’année de gouvernance 2018-2019. Les discussions, les décisions et les faits nouveaux issus de cette réunion sont énoncés ci-après.

Pendant la séance à huis clos, les membres du Conseil ont approuvé la reconduction du mandat du PDilson Rassier à titre de doyen de la Faculté des sciences de l’éducation. Sous sa direction, la Faculté a continué d’encourager la recherche de pointe ainsi que la création d’un milieu propice à l’apprentissage et de mener l’ensemble de ses activités en mettant le bien public au cœur de sa mission. Le deuxième mandat de cinq ans du PrRassier débutera le 1er juillet 2019.Au nom de l’ensemble de la communauté mcgilloise, je tiens à le féliciter pour la reconduction de son mandat.

Comme suite à la recommandation du PFabrice Labeau, premier vice-principal exécutif adjoint intérimaire (études et vie étudiante), le Conseil des gouverneurs a autorisé l’Université McGill à lancer une soumission pour la prestation de services alimentaires. Le contrat actuel de services alimentaires prendra fin le 31 mai 2019.

Mes remarques au cours de la séance ouverte ont porté sur les sujets suivants :

  • Statistiques sur les inscriptions : Les derniers chiffres pour l’automne 2018 montrent une augmentation de 0,9 % de notre population étudiante, dont la provenance est répartie comme suit : 47,9 %, Québec; 21,3 %, reste du Canada; et 30,8 %, reste du monde. Pour la première fois de l’histoire de l’Université, la Chine est le plus important pays d’origine des étudiants internationaux, suivie des États-Unis, de la France, de l’Inde et de l’Arabie saoudite.
  • Relations avec le gouvernement provincial
    • Le 23 novembre dernier, en compagnie du Pr Yves Beauchamp, vice-principal (administration et finances), et de M. Louis Arseneault, vice-principal (communications et relations externes), j’ai rencontré M. Éric Girard, nouveau ministre des Finances du Québec.Ce dernier a souligné que l’éducation était une priorité pour le nouveau gouvernement. Pour ma part, je l’ai informé que l’Université McGill appuyait la nouvelle politique provinciale de financement des universités.
    • Le 13 décembre dernier, le vice-principal Louis Arseneault et moi-même avons rencontré M. Jean-François Roberge, nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. Le ministre s’est montré fermement résolu à soutenir l’éducation et les universités.
  • Situation économique : Au cours des dernières semaines, les gouvernements fédéral et provincial ont publié des mises à jour économiques et budgétaires. La mise à jour fédérale comprenait une mesure visant les universités, à savoir l’octroi de sommes additionnelles au programme de stages en incubateurs internationaux de Mitacs. La mise à jour provinciale précisait que le budget de l’exercice 2019-2020 allait comprendre des investissements en éducation et en santé.
  • Relations avec la communauté
    • Le Groupe de travail sur les principes régissant la commémoration et les changements de nom a présenté son rapport final le 6 décembre 2018. Les membres de la haute direction de McGill feront le point en janvier 2019 sur les étapes à venir dans le dossier relatif au changement de nom des équipes sportives masculines de l’Université, les Redmen.
    • Au cours d’une réception, la Société royale du Canada a rendu hommage à ses nouveaux membres, dont 11 McGillois : six ont été accueillis au sein du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science et cinq ont été reçus au sein de la Société. En outre, la Société a salué les réalisations de deux McGillois.
    • Le 5 décembre, l’Université a célébré le 10e anniversaire du Complexe des sciences de la vie ainsi que les dons visionnaires de Francesco Bellini et de Morris Goodman.
    • Le 16 novembre, McGill a procédé à l’inauguration officielle de l’École Bensadoun de gestion du commerce au détail. La création de cette école a été rendue possible grâce à un don initial de 25 millions de dollars de la Fondation de la famille Bensadoun, puis à une généreuse contribution de plus de 7,5 millions de dollars du Cercle des fondateurs de l’École.
    • Lors du Symposium du Centre Ludmer, le 13 novembre dernier, on a souligné la réception d’un don de 10 millions de dollars de la Fondation familiale Irving Ludmer, versé au Centre en neuroinformatique et santé mentale Ludmer. On a également présenté des travaux qui affinent notre compréhension du cerveau humain et mis en lumière leurs retombées sur la santé mentale et la société.
    • La Banque Nationale a soutenu la Coupe Dobson, concours de démarrage d’entreprises, par un don de 4 millions de dollars.
    • Maya Jasanoff a remporté le Prix de littérature historique Cundill 2018 pour son ouvrage, The Dawn Watch – Joseph Conrad in a Global World. L’annonce en a été faite dans le cadre d’un gala qui s’est tenu au Musée des beaux-arts de Montréal, le 15 novembre dernier.

Fidèle à la tradition, j’ai terminé mon allocution en rendant hommage à certains membres de notre communauté qui ont récemment reçu une marque de reconnaissance hautement méritée :

  • Étudiante en politiques sociales comparatives et en entrepreneuriat social, Arisha Khan est la 145e boursière Rhodes de McGill.
  • Six chercheurs de McGill font partie de la première cohorte de titulaires de chaires en intelligence artificielle de l’Institut canadien de recherches avancées.
  • Cinq McGillois, dont le Pr Nahum Sonenberg et le professeur émérite François Ricard, figurent parmi les récipiendaires 2018 des Prix du Québec, la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec en culture et en science.
  • La première bourse de commémoration des événements survenus au Centre culturel islamique de Québec a été octroyée à Lina Bensaidane, étudiante en droit, pour les efforts qu’elle déploie en vue de favoriser l’inclusion des musulmans dans les sociétés québécoise et canadienne.
  • Le ténor Marcel d’Entremont, étudiant aux cycles supérieurs en interprétation, est le lauréat du Prix d’art vocal Wirth pour l’année 2018.

Le Conseil a approuvé plusieurs initiatives sur la recommandation du Comité de nomination, de gouvernance et d’éthique, dont les suivantes :

  • nomination des représentants du Conseil appelés à siéger au Comité consultatif pour la sélection d’un premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante), au Comité consultatif pour la sélection d’un protecteur des étudiants ainsi qu’à plusieurs organes internes et externes extérieurs au Conseil;
  • modification du mandat du Comité des terrains et bâtiments afin qu’en soient exclues les responsabilités relatives aux questions liées aux technologies de l’information, qui incombent désormais au nouveau Comité des technologies de l’information; la création de ce dernier porte à neuf le nombre de comités permanents du Conseil; et
  • modification des règlements des comités du Conseil des gouverneurs afin d’y inclure des mises à jour permettant de s’assurer que ces règlements sont en adéquation avec les pratiques actuelles des comités et du Conseil.

Le Conseil a reçu des rapports de quatre comités permanents :

Le Conseil a reçu un rapport sur la réunion conjointe du Conseil des gouverneurs et du Sénat tenue le 14 novembre dernier sous le thème de l’apprentissage continu.

Le Conseil a également reçu un rapport du Comité des finances sur sa réunion tenue le 20 novembre 2018. Dans ce rapport, le PChristopher Manfredi, vice-principal exécutif et vice-principal aux études, décrit les priorités, les besoins, les risques et les incertitudes dont le Comité doit tenir compte au moment où l’Université amorce le processus de planification du budget de l’exercice 2019-2020. Ce document est le premier de trois rapports que le vice-principal exécutif doit présenter au Conseil au cours des prochains mois.

Le Conseil a reçu un rapport du Comité consultatif chargé des questions de responsabilité sociale. Le mandat de ce comité consiste à soumettre des recommandations au Conseil sur la résolution du Sénat qui lui a été présentée par le Conseil lors de sa réunion du 4 octobre 2018. Le Comité a mis sur pied plusieurs activités et mettra tout en œuvre pour présenter son rapport au Conseil avant sa dernière réunion de l’exercice financier 2019. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités du Comité, visitez son site Web.

M. Marc Weinstein, vice-principal à l’avancement universitaire, a présenté le rapport annuel de l’unité Avancement universitaire.

Yves Beauchamp, vice-principal (administration et finances), a présenté le rapport annuel sur les activités de l’Université McGill en matière de durabilité et de climat.

J’ai présenté un rapport sur la plus récente réunion du Sénat de McGill, qui s’est tenue le 5 décembre 2018. Ce rapport comprenait la présentation du rapport du Comité spécial du Sénat sur les relations intimes entre des membres du personnel enseignant et des étudiants. Le Conseil a approuvé deux initiatives sur la recommandation du Sénat, dont :

  • la modification du nom du Département d’ophtalmologie, qui deviendra le Département d’ophtalmologie et des sciences de la vision;
  • le regroupement de la Politique de durabilité et de la Politique sur l’environnement dans une seule et même Politique de durabilité mise à jour.

Le Pr Robert Leckey, doyen de la Faculté de droit, a présenté un exposé sur les activités, les initiatives et les nouveautés au sein de la Faculté.

Cette réunion du Conseil était la dernière de l’année civile 2018. La prochaine réunion du Conseil aura lieu le 14 février 2019. D’ici là, vous pouvez me faire parvenir vos questions, vos idées ou vos commentaires à l’adresse suzanne.fortier@mcgill.ca.

En terminant, je souhaite à tous de très belles Fêtes ainsi qu’une merveilleuse année 2019.

 

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

 

Le 7 janvier 2019

Comments are closed.