Maîtriser l’art de la chirurgie

En direct 2018

Par Diane Lynn Weidner, Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg

The Art of Surgery est un cours de chirurgie pratique de base que donne le docteur Nabil Fanous au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg. Il y enseigne des conseils et des trucs précieux aux résidents en otorhinolaryngologie – chirurgie cervico-faciale de l’Université McGill pour optimiser leurs habiletés en salle opératoire.

Ce cours unique intègre les connaissances qu’a acquises le docteur Fanous, professeur agrégé au département d’ORL-CCF, pendant sa carrière de chirurgien en otorhinolaryngologie et de plasticien. « En chirurgie, tout – chaque étape, chaque intervention –, est assorti d’une technique ou d’une approche plus simple, plus sécuritaire et plus facile, explique-t-il. Je veux que les apprenants les maîtrisent et en fassent une habitude, afin d’opérer avec élégance et efficacité. »

En plus du volet théorique, ce cours contient un volet pratique qui permet aux résidents d’exercer ces techniques optimales sur des pattes de porc qu’ils opèrent de manière contrôlée, précise et sécuritaire de leurs opérations. Puisant dans l’humour et les métaphores, le docteur Fanous enseigne aux étudiants pendant qu’ils s’exercent à diverses techniques, y compris la position du corps, les sutures, les incisions, la dissection, la cautérisation et d’autres interventions.

Résident de troisième année, le docteur Naif Fnais explique : « Nous apprenons certaines techniques de base pendant nos études, telles que les incisions et les sutures. Nous improvisons à partir de là, mais nous n’utilisons pas nécessairement les techniques les plus efficaces. Pendant ce cours, le docteur Fanous nous transmet les méthodes qu’il a acquises pendant ses 30 ans de carrière. Il nous montre le meilleur mode de manipulation des instruments et des tissus et d’autres techniques qui sont plus efficaces et exigent moins d’efforts. Il nous donne aussi des trucs pour éviter la fatigue pendant les longues opérations, ce qui est très pratique. »

Les docteures Deema Almutawa et Sena Turkdogan, qui sont en deuxième année au sein de ce programme, ont appris des techniques précieuses qui amélioreront leurs habiletés opératoires, telles que la suture en matelassier verticale. « Il y a certaines techniques qu’on ne remarque pas en chirurgie, mais qu’on fait automatiquement, comme les sutures et la tenue de l’aiguille. Ce cours attire notre attention là-dessus », confie la docteure Almutawa. Sa collègue, la docteure Turkdogan, ajoute : « Le docteur Fanous nous explique et nous montre des méthodes qu’on peut intégrer dans notre pratique au quotidien. Des détails, comme comment tourner le poignet ou tenir l’aiguille et dans quelle direction tourner le corps, peuvent faire une énorme différence. Ce cours nous ouvre à de nouvelles perspectives. »

 

 

Le 30 novembre 2018

Comments are closed.