Huit lauréats nommés au Tableau d’honneur de l’enseignement 2018-2019

En direct 2018

Par Philip Fine

Le Dr Mark Smilovitch se souvient encore d’une leçon déterminante dans son développement comme médecin et clinicien-enseignant. Alors résident en cardiologie, il avait examiné un homme qui avait récemment subi un pontage coronarien, puis avait présenté à son superviseur clinique ce qu’il croyait être un portrait complet du patient. Après sa présentation, son superviseur lui a posé une question toute simple : « Sais-tu ce que ce patient fait comme travail? » Il est donc retourné voir son patient, pour découvrir qu’il travaillait dans un zoo et transportait régulièrement d’énormes sacs de nourriture pour les éléphants. Le patient s’est soudain ouvert à lui et lui a confié son inquiétude de devoir quitter son emploi.

Aujourd’hui, le Dr Smilovitch connaît la valeur de cette question. « C’était une fenêtre pour mieux comprendre ce patient. C’était aussi une bonne leçon : il faut apprendre à connaître le patient comme personne. »

Le chirurgien cardiaque, professeur agrégé au Département de médecine et membre des Programmes en soins holistiques de McGill est l’une des huit personnes nommées au Tableau d’honneur de l’enseignement de la Faculté de médecine pour 2018-2019. Le Tableau d’honneur vise à saluer les personnes ayant contribué de façon remarquable à l’éducation à la Faculté, dans les secteurs de l’enseignement, du leadership et de l’innovation pédagogiques, de la formation professorale, de la recherche et des activités d’érudition.

Le Dr Smilovitch est notamment honoré pour ses années de travail d’intégration du rôle de soignant dans le cursus MDCM.

La professeure agrégée Samantha Gruenheid, du Département de microbiologie et d’immunologie, est aussi nommée au Tableau d’honneur, notamment pour ses efforts visant à familiariser les étudiants au premier cycle avec la recherche indépendante. Également membre du Centre de recherche de l’Université McGill sur les caractères complexes, elle a démarré un projet de la Small World Initiative, qui lance les jeunes scientifiques sur la scène internationale et compte maintenant plus de 50 partenaires. Inspiré d’un programme de l’Université Yale, le projet vise à s’attaquer au problème mondial de l’antibiorésistance. Les étudiants participants doivent concevoir leurs propres stratégies pour isoler et identifier des bactéries qui présentent une activité antibiotique. « Ils s’approprient tellement plus le projet. Je les entends dire “ma bactérie”, “mon antibiotique”. Au lieu de leur expliquer ce qu’ils doivent savoir, nous les guidons pour qu’ils découvrent par eux-mêmes. »

Les huit enseignants nommés au Tableau d’honneur reçoivent régulièrement des commentaires élogieux de leurs étudiants. Dans leurs formulaires d’évaluations, les étudiants de la Pre Bernadette Nedelec, qui enseigne à l’École de physiothérapie et d’ergothérapie depuis 1997, disent d’elle qu’elle est « merveilleuse », « dévouée », « passionnée », « très compétente », « inspirante » et « bienveillante ».

Tous ces qualificatifs étaient à l’honneur dans les présentations qu’avait préparées la Dre Miriam Boillat, vice-doyenne à la formation professorale, lors de la cérémonie en hommage aux lauréats, le 14 juin dernier. Dans son mot d’ouverture, la Pre Annette Majnemer, vice-doyenne exécutive à l’éducation, a remercié les lauréats pour leur « passion, leur dévouement et leur ouverture aux besoins de nos apprenants ».

En entrevue avec le Bulletel après la cérémonie, le Dr Armand Aalamian, vice-doyen à la formation médicale postdoctorale et l’un des huit lauréats, a également fait l’éloge du groupe. « Les présentations d’aujourd’hui célèbrent comment, collectivement, nous honorons l’enseignement médical et l’approchons avec cœur », ajoutant qu’on trouve de nombreux exemples d’innovation parmi les lauréats.

Cet esprit d’innovation caractérise le travail du Pr Geoffroy Noel, directeur de la Division des sciences anatomiques du Département d’anatomie et de biologie cellulaire, et du Dr Mirko Gilardino, professeur agrégé à la Division de chirurgie plastique et de reconstruction du Département de chirurgie. Le Pr Noel utilise du matériel pédagogique innovant, des t-shirts imprimés aux modèles 3-D, tandis que le Dr Gilardino a joué un rôle important dans le programme de patient virtuel visant à enseigner la traumatologie aux étudiants en médecine.

La Dre Audrey Juras, directrice de la formation professorale au Département de médecine de famille, a élaboré du contenu d’enseignement pour des projets mcgillois à Shenzhen, en Chine et à São Paulo, au Brésil. Elle a fait un clin d’œil à ce qu’elle considère comme le premier grand programme d’apprentissage à distance, l’émission Sesame Street. « J’ai grandi dans un quartier ouvrier à prédominance blanche. L’émission présentait des personnes blanches, noires, hispaniques, des jeunes comme des vieux », dit-elle, ajoutant qu’à son avis, les principes du Sesame Workshop, qui stimule l’intelligence, la force et la bonté des enfants, sont les meilleurs qui soient.

Kelly Root, professeure adjointe à l’École des sciences de la communication humaine (ÉSCH), a quant à elle été saluée pour son travail d’éducation avec les patients aphasiques, pour les liens en orthophonie qu’elle a forgés avec le Conseil Cri de la santé et des services sociaux et pour l’aide qu’elle offre aux étudiants stagiaires en difficulté. Elle participe également à la mise en place de l’approche par compétences à l’ÉSCH. Elle compare sa tendance à accepter les nouveaux projets à l’esprit qui prévaut dans un match d’improvisation, où il faut accueillir chaque nouveau concept avec enthousiasme pour que le spectacle prenne vie.

Cet enthousiasme des lauréats semblait tout à fait partagé, lors de la cérémonie, tant par les membres du comité de sélection que par les auteurs des mises en candidature et les membres du public.

Félicitations à tous et à toutes!

 

Le 19 juillet 2018

Comments are closed.