L’Université McGill signe un accord visant à soutenir les omnipraticiens de Zhengzhou, en Chine

En direct 2017

Photo : Amanda Johnston

Le 17 novembre, le Département de médecine de famille de l’Université McGill a signé un accord avec la Faculté de médecine de l’Université de Zhengzhou et l’Hôpital central de Zhengzhou visant la formation d’omnipraticiens chinois au cours de l’année à venir. Deux modes d’apprentissage ont été retenus : une cohorte de médecins chinois suivra un cours intensif de deux semaines à Montréal (rejoignant des enseignants de Beijing avec lesquels un contrat a été signé en septembre dernier), et un deuxième groupe éventuel d’omnipraticiens de la province du Henan pourra participer à un programme d’apprentissage mixte à distance d’une durée de 12 mois. « Nous espérons que ce partage d’expérience et d’expertise sera une source d’inspiration et contribuera au développement des soins de première ligne en Chine », affirme le Dr Howard Bergman, directeur du Département de médecine de famille de l’Université McGill. « McGill et Zhengzhou sont sur le même pied, mais nous avons une plus longue expérience de la formation des omnipraticiens. »

L’organisation montréalaise « Les gens inspirés par Norman Bethune », qui a contribué à accueillir la délégation de Zhengzhou, organise des échanges de connaissances et de personnel médical entre la Chine et le Canada dans différentes disciplines. Depuis quelques années, le groupe observe le virage en profondeur qui s’effectue en Chine, où l’on passe d’un système axé sur les grands hôpitaux à un réseau davantage tourné vers les soins dans la communauté et la médecine de famille. Les membres du groupe ont donc mentionné à des représentants chinois la longue expérience canadienne en matière de formation de médecins de famille hautement qualifiés.

Dans son discours lors de la cérémonie de signature, Mme Ding Fan, l’une des directrices de l’Hôpital central de Zhengzhou, avec lequel le groupe Les gens inspirés par Norman Bethune collabore depuis 2014, a fait remarquer que cette coopération s’est révélée très fructueuse ces dernières années, notamment dans les échanges avec des experts et professeurs canadiens. M. Zhang Yuan, vice-doyen de l’Académie des sciences médicales de l’Université de Zhengzhou, a ajouté que l’actuelle réforme de la santé en Chine, de concert avec l’établissement d’un système hiérarchisé de traitement médical, présente à la fois des défis et des opportunités. Le projet de sa faculté s’inscrit dans la première vague des programmes pilotes approuvés par le gouvernement chinois. Cette entente avec McGill assure encore davantage le succès du projet et affermit les plans de création d’un département de médecine de famille à l’Université de Zhengzhou.

Le Dr Bergman a présidé la cérémonie de signature en compagnie du Dr Samuel Benaroya, vice-principal adjoint et vice-doyen exécutif (santé et affaires médicales) de la Faculté de médecine de McGill. Xing Wenjian, vice-consul général du Consulat général de la République populaire de Chine à Montréal, a également prononcé une brève allocution lors de la cérémonie, félicitant les deux parties pour cette entente et remerciant McGill de son soutien à l’importante réforme de la santé entreprise en Chine.

Cette entente s’appuie sur un accord semblable qu’a signé le Département de médecine de famille avec l’Association de santé communautaire de Shenzhen, en juillet 2016, pour la prestation d’un programme d’apprentissage mixte à distance de 12 mois commençant en janvier 2017. Le programme, qui se termine ce mois-ci, a été bien reçu par les étudiants et les professeurs participants. Dans le cadre d’un cours d’enrichissement connexe d’une semaine, deux professeurs en médecine de famille de McGill se rendront à Shenzhen en décembre pour réaliser des ateliers ainsi que des activités de simulation et d’observation critique avec les 31 participants du programme de 12 mois. Une cohorte d’étudiants de São Paulo a amorcé le même programme en octobre 2017. Compte tenu du succès de ces projets internationaux, le Département de médecine de famille compte lancer un programme de formation professorale en apprentissage mixte à distance destiné aux cliniciens-enseignants de l’Université McGill qui exercent dans divers milieux cliniques partout au Québec.

Le 29 novembre 2017

Speak Your Mind