Faire le pont entre les programmes de recherche : le Centre d’excellence d’immunologie translationnelle

En direct 2017

Source: IR-CUSM

Entrevue avec le Dr Ciriaco Piccirillo

Le Centre d’excellence en immunologie translationnelle (CETI) prend une nouvelle ampleur. Basé à Montréal, il est l’un des quatre centres d’excellence au Canada de la Federation of Clinical Immunology (FOCiS) et l’un des 75 dans le monde entier. Son directeur, le Dr Ciriaco Piccirillo, professeur en microbiologie et immunologie à l’Université McGill et scientifique senior à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), remarque qu’au site Glen, où se situe le CETI, les membres bénéficient maintenant de la concentration de technologie de pointe et d’expertise.

Sa première journée annuelle de recherche aura lieu le 1er  décembre et nous avons rencontré le Dr Piccirillo afin d’en apprendre davantage sur le Centre d’excellence d’immunologie translationnelle (CETI).

Pourquoi croyez-vous qu’il est important que le CETI existe à l’IR‑CUSM?

Dr Ciriaco Piccirillo : Lorsque nous pensons aux dix maladies les plus courantes chez les Canadiens, qui comprennent entre autres les maladies cardiovasculaires, les allergies, les cancers, les infections et les maladies immunitaires comme le diabète, nous remarquons que leur caractéristique commune est qu’elles sont toutes dirigées ou maintenues par des déficiences dans le système immunitaire. Depuis que l’IR-CUSM est au premier plan en termes de recherche sur les interventions médicales, nous devons comprendre la pathophysiologie de ces maladies afin d’améliorer le traitement et le diagnostic des patients. La seule manière d’y arriver est de réunir une quantité importante d’experts dans différents domaines et dont l’objectif commun est de comprendre les maladies immunitaires. C’est exactement ce que le CETI accomplit : il réunit d’abord ces experts à l’IR-CUSM, puis il sert de catalyseur afin que les idées de recherche innovatrices et collaboratives basées sur l’immunité se multiplient.

Comment l’établissement du CETI renforce-t-il le FOCiS Centre of Excellence, ou le FCE, à l’IR-CUSM?

C.P. : Le FCE fut officiellement établi à l’IR-CUSM en 2004, mais il fut dirigé de manière virtuelle pendant plusieurs années, car les chercheurs se situaient à différents endroits dans Montréal. Avec le déménagement au site Glen en 2015, mon objectif était de réorganiser notre FCE dans l’enceinte du mégahôpital du CUSM et de créer une masse importante de chercheurs autour de problèmes médicaux définis. Ce FCE réorganisé et revitalisé est maintenant connu sous le nom du CETI. Il constitue une structure institutionnelle formelle qui favorise les interactions et les collaborations entre les cliniciens et chercheurs de différentes disciplines de recherche. À l’IR-CUSM, les chercheurs sont actuellement regroupés en huit programmes de recherche selon leur domaine d’étude principal, soit les neurosciences, l’oncologie, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, les troubles métaboliques, les maladies infectieuses, la santé de l’enfant et la réparation de blessure. Le CETI est la première initiative de recherche interprogramme de l’IR-CUSM, ce qui signifie qu’elle rassemble des chercheurs des huit programmes de recherche qui ont tous un objectif commun; comprendre les fondements cellulaires et génétiques des maladies immunitaires et développer de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques afin d’améliorer les soins prodigués aux patients.

Quels sont les avantages de devenir membre du CETI?

C.P. : En résumé, l’union et la diversité font la force. En étant membre du CETI, vous êtes membre d’une équipe, et une approche de recherche basée sur l’équipe se traduit par une forte probabilité d’obtenir du financement en subventions, de recruter et de mentorer les meilleurs stagiaires et d’établir des collaborations fructueuses avec d’autres chercheurs.

Comment un stagiaire ou un chercheur devient-il membre du CETI?

C.P. : Le CETI est présentement composé d’approximativement 40 chercheurs de l’IR-CUSM, de l’Université McGill, de l’Hôpital général juif et d’autres unités de recherche à Montréal, mais nous cherchons à nous développer davantage. Si vous souhaitez recevoir plus d’information concernant les projets de recherche actuels du CETI ou savoir comment devenir membre, veuillez envoyer vos questions à FCE@mcgill.ca.
Apprenez-en davantage sur la première Journée de recherche annuelle du CETI ici.

 

Le 28 novembre 2017

Speak Your Mind