Les bébés allaités sont moins susceptibles de souffrir d’eczéma à l’adolescence

En direct 2017

Les bébés dont la mère a été soutenue adéquatement afin de pratiquer un allaitement exclusif prolongé sont exposés à un risque d’eczéma 54 % moins élevé à 16 ans

Source: Salle de presse de McGill

Les bébés dont la mère a été soutenue adéquatement afin de pratiquer un allaitement exclusif prolongé sont exposés à un risque d’eczéma 54 % moins élevé à 16 ans. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude dirigée par des chercheurs du King’s College de Londres, de l’Université Harvard, de l’Université de Bristol et de l’Université McGill.

Publiée aujourd’hui dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Pediatrics, l’étude porte sur plus de 13 000 adolescents biélorusses participant à l’essai PROBIT (PROmotion of Breastfeeding Intervention Trial). Les cas d’eczéma sont 54 % moins nombreux chez les adolescents dont la mère, bien encadrée, a pratiqué l’allaitement exclusif.

L’eczéma provoque des lésions cutanées – peau sèche, placards rouges, fissures – et des démangeaisons. Il touche environ 1 enfant sur 5 et 1 adulte sur 10 dans les pays développés.

« L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif pendant quatre à six mois en prévention des allergies et des maladies connexes », rappelle le Dr Carsten Flohr, auteur principal de l’étude, appuyé dans ses travaux par le Centre de recherche biomédicale de l’Institut national de recherche en santé du Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust, au King’s College de Londres. « Nos observations illustrent l’importance des campagnes visant à faire augmenter le faible taux d’allaitement dans le monde, telle que l’Initiative Hôpitaux amis des bébés (IHAB) ».

L’équipe de l’étude PROBIT a recruté 17 046 mères et leur nourrisson entre juin 1996 et décembre 1997. La moitié des maternités et des cliniques pédiatriques participantes ont bonifié leur soutien à l’allaitement en se conformant aux recommandations de l’IHAB – programme de l’OMS et de l’UNICEF – et l’autre moitié s’en est tenue à sa façon de faire habituelle.

« Notre intervention en faveur de l’allaitement a réduit de 50 % le risque d’eczéma pendant la première année de vie », indique le Dr Michael Kramer, de la Faculté de médecine de l’Université McGill et de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, chercheur principal de l’étude PROBIT. « C’est quand même incroyable. Seize ans plus tard, l’effet protecteur est toujours présent dans 50 % des cas, et ce constat repose sur un examen de la peau effectué par des médecins. PROBIT est le plus vaste essai clinique avec randomisation réalisé à ce jour sur l’allaitement chez l’être humain. Nos résultats confirment que plus de 20 ans après sa mise en route, il continue de nous procurer des données scientifiques et cliniques importantes. »

Le taux d’allaitement au Royaume-Uni est l’un des plus faibles du monde. Seulement 34 % des nourrissons (soit un sur trois) ont déjà reçu du lait maternel, comparativement à 49 % aux États‑Unis et à 71 % en Norvège. De plus, 1 % des bébés britanniques seulement sont nourris exclusivement au lait maternel pendant six mois.

Dans cette étude, l’intervention en faveur de l’allaitement a eu un effet protecteur contre l’eczéma, mais n’a cependant pas fait diminuer le risque d’asthme. En effet, 1,5 % du groupe soumis à l’intervention (108/7 064) a fait état de symptômes d’asthme, comparativement à 1,7 % (110/6 493) du groupe témoin.

L’article « The effect of an intervention to promote breastfeeding on asthma, lung function and atopic eczema at age 16 years » a été publié aujourd’hui dans la revue JAMA Pediatrics. https://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/fullarticle/2661823

PROBIT (PROmotion of Breastfeeding Intervention Trial) est l’essai comparatif avec randomisation en grappes le plus vaste mené à ce jour sur l’allaitement chez l’être humain. Il a été dirigé par les Prs Michael Kramer (Université McGill) et Richard Martin (Université de Bristol) ainsi que la Dre Emily Oken (Université Harvard).

 

Couverture sur le sujet
The Scottish Sun | Breastfeeding your baby could ‘Prevent them developing painful eczema’
New York Post | Breastfeeding could prevent eczema in babies, study says
Radio Canada International | Breastfeeding: Study shows another benefit from birth to teen years

 

Le 13 novembre 2017

Speak Your Mind