Nancy Mayo reçoit le Prix du président de l’ISOQOL

En direct 2017

Par Erin Douglas de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de l’Université McGill

La professeure Nancy Mayo, de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de l’Université McGill, a été nommée lauréate 2017 du Prix du président de l’International Society of Quality of Life (ISOQOL). Le prix est remis chaque année à une personne ayant fait progresser les recherches sur la qualité de vie liée à la santé (QVLS) et ayant contribué de manière exceptionnelle aux activités de l’ISOQOL dans les domaines suivants : sensibilisation des professionnels, des patients ou de la population générale à la valeur de la QVLS, promotion ou réalisation de travaux de recherche sur la QVLS, et soutien ou mise en œuvre d’initiatives stratégiques ayant eu une incidence sur la QVLS.

La Pre Mayo est reconnue pour sa contribution à la formation et au mentorat de futurs chercheurs sur la QVLS, pour ses travaux sur les méthodes de recherche et de mesure de la QVLS, et pour son rôle de directrice du Dictionary of Quality of Life and Health Outcomes Measurement (2015). Les profits de la vente de ce dictionnaire financent les activités de l’ISOQOL visant « l’étude scientifique de la qualité de vie liée à la santé et d’autres indicateurs centrés sur le patient afin d’établir les interventions efficaces, d’améliorer la qualité des soins de santé et de promouvoir la santé des populations. »

« L’ISOQOL rassemble les plus grands noms de la recherche évaluative en santé à l’échelle mondiale, et d’être choisie parmi eux est l’un des points saillants de ma carrière », déclare la Pre Mayo, qui a reçu le prix lors du congrès annuel de l’ISOQOL, à Philadelphie, le 21 octobre 2017.

La Pre Mayo est titulaire d’une chaire James McGill au Département de médecine (divisions de gériatrie et d’épidémiologie clinique) et à l’École de physiothérapie et d’ergothérapie. Elle est également chercheuse à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, où elle dirige un programme de recherche sur la fonction, l’invalidité et la qualité de vie chez les populations vulnérables. Elle a obtenu un baccalauréat en physiothérapie de l’Université Queen’s ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en épidémiologie et biostatistique de l’Université McGill. La Pre Mayo a reçu en 2006 le Prix de mentorat Paul Morley du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires et a été nommée au Tableau d’honneur de l’enseignement de la Faculté de médecine de l’Université McGill en 2009. Elle a également reçu le prix de la Conférence commémorative Enid-Graham en 2012 ainsi que le Prix de la principale pour l’excellence en enseignement de l’Université McGill en 2014. La Pre Mayo est l’une des membres fondatrices du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires.

Félicitations Pre Mayo!

 

Le 27 octobre 2017

 

Speak Your Mind