Une étudiante en médecine mcgilloise et le prix de l’American Osler Society

En direct 2017

essay winner 2016La Bibliothèque Osler d’histoire de la médecine de l’Université McGill, en collaboration avec l’American Osler Society, a récemment contribué à la création d’un programme pilote intitulé « William Osler Academy Awards ». Maria Barrette, étudiante en deuxième année de médecine à l’Université McGill, est devenue la première lauréate du nouveau prix, pour son essai Contrarian Contraception: Radical Feminism and The Birth Control Handbook in late 1960s Montréal, qu’elle a été invitée à présenter au congrès de l’American Osler Society à Atlanta, du 9 au 12 avril. Son essai a également remporté le concours des Prix de dissertation pour étudiants en médecine Pam et Rolando Del Maestro-William Osler lors de la Journée Osler à McGill, le 26 octobre 2016. Son texte et ceux des lauréates des deuxième et troisième prix sont publiés sur le site web de la Bibliothèque Osler.

Avant d’entreprendre des études de médecine, Maria a obtenu un baccalauréat ès arts et sciences avec majeure en sciences biomédicales et mineure en études féministes. C’est durant ses études qu’elle a acquis un vif intérêt pour la santé des femmes, qu’elle continue de développer comme membre du Comité sur l’équité de l’Association des étudiant(e)s en médecine et comme bénévole pour un organisme de service aux immigrantes. Bien qu’il soit encore tôt pour arrêter son choix, elle souhaite s’orienter en soins palliatifs.

Le concours de dissertation a permis à Maria de canaliser son énergie durant deux mois de vacances estivales, en plus de lui offrir l’occasion d’apprendre aux côtés d’un expert des sciences sociales en médecine. Elle savait qu’elle souhaitait explorer un sujet réunissant féminisme et médecine, puisqu’à son avis, les deux domaines ont beaucoup en commun, dont l’importance qu’ils accordent aux déterminants sociaux et à l’inégalité. Au départ toutefois, elle avait un tout autre sujet en tête.

« En cours de recherche, je suis tombée sur un historique des lois sur l’avortement au Canada », dit Maria, expliquant la réflexion qui l’a menée à son sujet gagnant. « Pour 1968, on mentionnait la publication du Birth Control Handbook par des étudiants de premier cycle de l’Université McGill. J’ai été inspirée par le fait que ce guide remarquable a été rédigé et publié par des étudiants de ma propre université. C’était un magnifique rappel de la capacité des étudiants de provoquer des changements à grande échelle. »

Encouragée à poursuivre son exploration de l’histoire et du contenu du Birth Control Handbook, Maria a découvert des archives photo fascinantes et s’est intéressée, au fil de ses recherches, aux circonstances de la publication du guide et au moment déterminant qu’elle représente dans l’histoire canadienne et québécoise.

Parmi les points forts de la Journée Osler annuelle de l’Université McGill, la remise des Prix de dissertation pour étudiants en médecine Pam et Rolando Del Maestro-William Osler est rendue possible par une généreuse William Osler Medaldotation versée à la Bibliothèque Osler d’histoire de la médecine par le Dr Rolando Del Maestro, professeur émérite William Feindel de neuro-oncologie à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal et bibliothécaire honoraire Osler, ainsi que Pam Del Maestro, infirmière en neurosciences et cofondatrice (avec Rolando Del Maestro et Steve Northey) de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.

« La médecine a une très longue histoire », fait remarquer le Dr Del Maestro. « Les médecins, les chercheurs et les professionnels de la santé œuvrent depuis des millénaires à améliorer l’état de santé des personnes malades. Leurs histoires et leurs quêtes s’entrecroisent et tissent ensemble un grand tableau qui se déploie au fil des siècles. Nous sommes fiers de soutenir les étudiants et étudiantes en médecine à McGill dans leur exploration des aspects historiques, sociaux, éthiques et humanistes de la médecine. Leurs efforts pour éclairer le passé permettront avec un peu de chance de mieux comprendre le rôle actuel et futur de la médecine pour améliorer la condition humaine. »

« Je suis ravie, c’est un grand honneur », déclare Maria. « Ce prix est très important pour moi et je remercie du fond du cœur mon mentor George Weisz, les organisateurs, le jury et Pam et Rolando Del Maestro du temps et de l’énergie qu’ils consacrent au concours. En cette époque où les droits liés à la procréation sont toujours contestés, j’espère que les lecteurs de mon essai comprendront mieux le travail des activistes dans le domaine. Surtout, j’espère que cette histoire les inspirera autant que moi. »

Félicitations Maria!

Le 22 février 2017

Speak Your Mind