Recrutement pour une étude clinique sur la cigarette électronique comme outil pour aider les fumeurs à cesser de fumer

En direct 2016

_e-cigarette.web_

Malgré les risques bien connus du tabagisme, il continue à contribuer au décès de plus de 37 000 Canadiens chaque année. De plus, seulement 10 à 20 % des fumeurs réussissent à cesser de fumer à l’aide des traitements

Le Dr Mark Eisenberg

Le Dr Mark Eisenberg

d’abandon du tabac actuels, y compris les timbres de nicotine, la gomme de nicotine et le counseling. La recherche de nouvelles méthodes a mené à la mise sur pied d’une nouvelle étude clinique multicentrique portant sur l’efficacité et l’innocuité des cigarettes électroniques et dirigée par le docteur Mark Eisenberg de l’Hôpital général juif (HGJ).

« La cause la plus réversible de mortalité au Canada est le tabagisme », souligne le docteur Eisenberg, cardiologue et épidémiologiste à l’Institut Lady Davis de l’HGJ. « L’objectif de notre étude est de déterminer si les cigarettes électroniques peuvent être utilisées comme outil de transition entre fumer des cigarettes classiques et cesser complètement de fumer. »

Nous recrutons des participants âgés de plus de 18 ans qui fument au moins dix cigarettes par jour depuis plus d’un an et qui sont motivés à cesser de fumer. Les chercheurs espèrent recruter 486 personnes. Elles seront réparties au hasard en trois groupes : des cigarettes électroniques avec nicotine et du counseling individuel; des cigarettes électroniques sans nicotine et du counseling individuel; ou le counseling individuel seulement. La période de traitement sera de 12 semaines, avec un suivi pendant un an pour évaluer si les participants maintiennent l’abstinence et leur expérience associée aux symptômes de sevrage et aux effets secondaires.

« En fin de compte, plusieurs essais cliniques auprès de plusieurs populations seront nécessaires pour déterminer l’efficacité des cigarettes électroniques », a déclaré le docteur Eisenberg, « mais le nôtre est un premier pas important ».

En ce moment, ni Santé Canada ni la Food and Drug Administration des États-Unis ne possèdent de lignes directrices concernant la cigarette électronique. Cet essai fournira aux organismes de réglementation, aux professionnels de la santé et aux fumeurs des renseignements importants sur l’efficacité et l’innocuité de la cigarette électronique pour cesser de fumer.

Pour de plus amples informations à propos de l’essai clinique, veuillez communiquer avec Shauna McGee, coordonnatrice de l’essai E3, au 514 340-8222 poste 3240, ou à Shauna.McGee@ladydavis.ca.

Speak Your Mind