L’ophtalmologie pour adultes au CUSM : une nouvelle adresse, un nouveau nom

En direct 2015

L’ophtalmologie ambulatoire pour adultes du CUSM a maintenant emménagé dans ses toutes nouvelles installations du 5252, boul. de Maisonneuve Ouest

MAEC1

L’ophtalmologie ambulatoire pour adultes du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), qui était installée à l’Hôpital Royal Victoria et à l’Hôpital général de Montréal, a maintenant emménagé dans ses toutes nouvelles installations du 5252, boul. de Maisonneuve Ouest. Nommé Centre académique de santé de l’œil de McGill (CASOM), l’établissement loge dans le premier immeuble à l’ouest de la station de métro Vendôme, tout près du site Glen.

Dr Leonard A. Levin

Dr Leonard A. Levin

Le CASOM réunit sous son toit l’ophtalmologie de McGill et l’ensemble des cliniques d’ophtalmologie pour adultes du CUSM. « Cette clinique de pointe est conçue non seulement pour soigner, mais également pour tirer des enseignements des cas en soins oculaires les plus complexes au Québec », affirme le docteur Leonard A. Levin, chef de l’ophtalmologie au CUSM et professeur d’ophtalmologie à l’Université McGill. Les examens des patients référés pour des problèmes ophtalmologiques complexes, les interventions diagnostiques avancées et chirurgicales mineures, de même que l’enseignement et la recherche clinique auront lieu au CASOM.

Plus que de simples examens des yeux

Le nouveau nom du CASOM reflète les divers types de surspécialités exercées entre ses murs. Des troubles oculaires comme le MAEC2glaucome, le cancer oculaire, les maladies rétiniennes, l’uvéite et même des affections liées au cerveau et à l’orbite, pour n’en citer que quelques-uns, sont traités au centre. « Au CASOM, nous traitons surtout les patients qui ont besoin de soins tertiaires et quaternaires, ce qui nous permet de consacrer notre temps et nos ressources aux personnes atteintes de maladies difficiles à prendre en charge. La majorité de nos médecins sont des experts des maladies oculaires spécialisées. Ainsi, lorsqu’ils viennent se faire soigner au CASOM, les patients à haut risque qui ont des besoins complexes reçoivent ce qu’il y a de mieux en matière de soins, de connaissances et de compétences », affirme Dr Levin.

MAEC3De plus, le CASOM partage ses nouveaux locaux avec le Centre for Outcomes and Research Evaluation de l’Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM), ce qui suscitera de nouvelles occasions de faire progresser l’ophtalmologie clinique et de découvrir de nouvelles interventions diagnostiques et thérapeutiques. L’équipe du CASOM a également l’intention de collaborer à des essais cliniques avec le Centre de médecine innovatrice de l’IR-CUSM, situé au site Glen.

La formation de la prochaine génération de spécialistes
Comme le veut son appellation, le Centre académique de santé de l’œil de McGill sera une plaque tournante de l’enseignement. Accueillant 25 résidents en tout temps, le CASOM plongera ces médecins dans un milieu consacré à tous les aspects de la médecine ophtalmique. Les résidents se perfectionneront auprès des patients aux besoins complexes les plus spécialisés du Québec. La clinique est même dotée d’une aire de recherche, spécialement conçue pour les résidents, les doctorants et les postdoctorants.

Où aller pour obtenir des soins?
En cas d’urgence en santé oculaire, les patients doivent se rendre à la salle d’urgence de l’HGM. Les patients qui doivent se rendre au CASOM recevront des directives précises.

Comment s’y rendre?
Situé au 4e étage du 5252, de Maisonneuve Ouest, le CASOM est facilement accessible en autobus, en métro, en train de banlieue ou en transport adapté. Un débarcadère de 15 minutes se trouve devant l’édifice sur de Maisonneuve. Pour garer leur voiture, les patients doivent se rendre au Complexe de santé Reine Elizabeth sur l’avenue Marlowe ou au site Glen, facilement accessible à pied par le tunnel souterrain qui le relie à la station de métro Vendôme.

Speak Your Mind