Une étudiante en médecine de l’Université McGill reçoit un prix du Temple de la renommée médicale canadienne

En direct 2015

Gauthier for CMHF Med Student AwardAnnick Gauthier, étudiante de troisième année en médecine à l’Université McGill, est la lauréate du prix Susan et Ron Flam du Temple de la renommée médicale canadienne (TRMC) en l’honneur du DDavid McCready.

Annick a toujours été fascinée par les effets de la maladie sur le corps et la personne. Elle a obtenu un baccalauréat en biochimie à l’Université Concordia, puis un doctorat de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), sous la direction du Pr Brett Finlay. Après des études postdoctorales à l’Université Rockefeller, avec le Pr Charles Rice, elle a mené des recherches dans son propre laboratoire à Boehringer Ingelheim Canada Ltée, axées sur la découverte de médicaments pour combattre l’hépatite C, les rhinovirus et le cytomégalovirus. Au fil de ses travaux, elle a réalisé qu’elle pourrait contribuer à améliorer le système de santé et aider directement les gens en devenant médecin, ce qui l’a conduite à entamer des études de médecine à l’Université McGill, en 2013.

« Je suis ravie et très honorée de recevoir ce prix et d’être nommée au sein d’un groupe si prestigieux, affirme Annick. Changer de carrière n’a pas été facile et ce prix valide ma décision. Après presque 20 ans en laboratoire, je peux aider directement les patients. C’est formidable d’être reconnue pour mon parcours et pour ce que j’espère accomplir en tant que professionnelle de la santé. »

En plus de ses réalisations universitaires et scientifiques, Annick a toujours été active dans la direction de groupes étudiants et communautaires. Elle a été vice-présidente aux études de son association étudiante au cégep et présidente de l’association des étudiants aux cycles supérieurs de la UBC. À l’Université McGill, elle a siégé au comité du cours de recherche scientifique et coprésidé le Groupe d’intérêt des étudiants en médecine de famille (GIMF). Sa formation en recherche lui a permis de devenir l’auteure principale et la codirectrice de l’analyse indépendante des étudiants pour l’agrément du programme de MDCM de l’Université. Elle a poursuivi dans cette voie afin de profiter du processus d’agrément pour améliorer les politiques et la communication à l’Université.

Dans la communauté, Annick a fait partie du conseil d’administration de la garderie de ses enfants, puis de l’association foyer-école de leur école primaire. Durant ses études de médecine, elle a été coordonnatrice sur le terrain pour Vitamin Sport, une initiative menée par des étudiants en médecine en collaboration avec des écoles primaires de la région pour promouvoir la santé, la nutrition et l’esprit sportif grâce au jeu. Ces projets bénévoles lui ont permis d’atteindre trois objectifs à la fois : aider son université, l’école de ses enfants et sa communauté.

Félicitations Annick!

Speak Your Mind