Le Prix Sir-Charles-Tupper d’action politique de l’AMC pour Dre Emily A. Reynen, récemment diplômée en médecine

En direct 2015

IMG_0486Native de Cambridge, en Ontario, Dre Emily Reynen est la première stagiaire en médecine à recevoir le Prix Sir-Charles-Tupper d’action politique de l’AMC.

« Être lauréate du Prix Sir-Charles-Tupper incite à la modestie », a confié Dre Reynen, diplômée en médecine de l’Université McGill en mai 2015. « Quand on m’en a informée, j’ai été surprise et ravie que l’AMC reconnaisse les efforts de représentation à l’échelle locale. »

Dre Reynen a amorcé sa carrière dans le domaine de la santé comme pharmacienne clinique à Two Rivers Family Health Team, puis comme chercheuse clinicienne à l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé à Ottawa. Elle a obtenu un doctorat en pharmacie de l’Université de Toronto en 2012. Elle s’est inscrite en médecine à l’Université McGill en 2011.

Élue au comité des affaires gouvernementales et de la représentation de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC), Dre Reynen a fondé et présidé un groupe analogue à l’Université McGill. Elle a réussi à raviver l’intérêt des étudiants en médecine pour la Journée de lobbying fédéral de la FEMC et a entrepris d’organiser la première journée de lobbying québécois pour les quatre facultés de médecine de la province. Elle a aussi formé un panel pour informer les étudiants en médecine sur le projet de loi 52 du Québec, concernant les soins de fin de vie. « Fonder le comité des affaires gouvernementales et de la représentation à l’Université McGill a vraiment été un effort collectif, a-t-elle souligné. Aucune des réussites que nous avons connues durant la dernière année et demie n’aurait été possible sans la mobilisation d’un groupe d’étudiants en médecine très motivés et persévérants. »

Au sein du comité de recherche de la Journée de lobbying fédéral de la FEMC, son expérience en pharmacie s’est révélée utile lors de la préparation de la proposition présentée lors de la Journée de lobbying de la FEMC aux membres du Parlement à l’égard de l’étude d’un plan national d’assurance-médicaments. En vue de l’événement, elle a aidé à informer 70 stagiaires en médecine au sujet du système pharmaceutique complexe du Canada. Elle fait aussi figure de leader au sein du comité de la FEMC sur les politiques en matière de santé qui révise divers exposés de position, où son travail en équipe, ses compétences analytiques, sa capacité à obtenir des commentaires des autres, ainsi que son engagement envers ses pairs lui valent des éloges.

Après l’obtention de son diplôme de l’Université McGill en mai, Dre Reynen effectue une résidence en médecine interne à l’Université Queen’s. « Alors que j’amorce ma formation aux cycles supérieurs, j’espère continuer à m’investir en représentation et en recherche à l’échelle locale et nationale. La représentation peut emprunter diverses formes et j’espère que davantage d’étudiants en médecine, de résidents et de médecins deviendront actifs en représentation dans leur champ d’intérêt. »

Speak Your Mind