Célébrons les promotions 2013 des sciences de la santé !

En direct 2013

«Je me sens tellement bien.» «Super, super heureuse.» Huit mots simples, mais très à propos, prononcés par les nouvelles diplômées en physiothérapie (maîtrise en sciences appliquées) Suma Das et Monica Chan, qui, respectivement, ont judicieusement rendu le sentiment partagé par près de 800 nouveaux diplômés à la fin de la cérémonie de remise des diplômes 2013 de McGill le mardi 28 mai dernier.

L’École de physiothérapie et d’ergothérapie, qui continue de voir croître son nombre d’inscriptions, comptait dans sa cohorte de 217 nouveaux diplômés l’élève Rachel Cotton, qui a prononcé le discours d’adieu de 2013. Sur la plateforme, on joint Madame Cotton le v.-p.-doyen Eidelman, ainsi que la professeure Françoise Barré-Sinoussi, lauréate d’un prix Nobel en médecine pour son rôle dans la découverte du VIH comme cause du SIDA. La Pre Barré-Sinoussi a reçu un doctorat honoris causa des mains du chancelier de l’Université McGill, M. H. Arnold Steinberg.

L’allégresse des étudiants sur le campus tentaculaire était à son paroxysme en cet après-midi de printemps des plus ensoleillés. «Aujourd’hui est l’un des jours les plus merveilleux de ma vie», s’est exclamé le nouveau diplômé de médecine (MDCM) Kenneth Bonnah. «Je suis extrêmement excité – Je ne peux vous dire à quel point je suis heureux aujourd’hui.»

À la suite de longs et nombreux jours et nuits voués aux études, Phil Vourtzoumis, un autre des 176 nouveaux diplômés MDCM de l’École de médecine a lancé «Je suis très honoré de compter parmi les étudiants et confrères de classe qui ont formé une sorte de famille. Il y a quatre ans à peine, nous sommes arrivés ici tous étrangers et à présent, nous nous quittons comme collègues et amis à vie.»

Le thème de la famille était omniprésent partout dans la classe, quoiqu’en aucun cas aussi au pied de la lettre que dans celui des Drs Myriam Boillat et Jean St. Louis, jeunes tourtereaux de la cohorte de médecins 1983 de McGill qui sont maintenant mariés et enchantés de voir leur fils Étienne suivre leur parcours.

Avec la joie éprouvée à la fin des études, pour certains, vient l’incertitude de ce qui suivra. Pour d’autres, l’avenir – du moins, à court terme – est déjà tracé. Inbal Itzhak, fraîchement diplômée de l’École en sciences de la communication humaine avoue, après sept ans de dur labeur qu’ont nécessitées ses études de doctorat, avoue «J’espère pour l’avenir de contribuer à la pratique fondée sur des données probantes et à la réduction de l’écart entre le milieu universitaire et la réalité du milieu.»

Le sentiment exaltant de la journée de la remise des diplômes et les infinies possibilités que ce document représente ont été merveilleusement exprimés par un groupe de cinq (parmi les 104) nouveaux diplômés de l’École des sciences infirmières Ingram qui, lorsque l’on leur a demandé comment ils se sentaient, ont lancé de manière impromptue – bien que brève – le titre de la chanson de James Brown «I got you (I feel good)».

Cliquez ici pour visionner la Cérémonie de remise des prix du doyen de la Faculté de médecine.

Cliquez ici pour visionner la Cérémonie de remise des diplômes en sciences de la santé.

9 photos groupedKenneth Bonnah Grad May 28 2013

 

 

June 17, 2013

Speak Your Mind