L’obésité est liée à un risque accru de sclérose en plaques

Extra! Extra!

Une nouvelle recherche suggère la présence d’un lien de cause à effet entre l’indice de masse corporelle et le risque d’apparition de la sclérose en plaques, d’après une étude dirigée par le Dr Brent Richards, de l’Institut Lady Davis de l’Hôpital général juif. Cela confirme les études observationnelles précédentes qui avaient suggéré l’existence d’un tel lien.