La méthode kangourou : quand le toucher guérit

Extra! Extra!

L’Unité de soins intensifs néonatals du Centre universitaire de santé McGill pratique de plus en plus la méthode kangourou chez ses petits patients. Le parent colle régulièrement son enfant tout contre lui, peau contre peau, pendant environ une heure. En plus de favoriser l’attachement entre le parent et l’enfant, la méthode kangourou régularise la température corporelle du bébé de même que ses fréquences respiratoire et cardiaque. De plus, l’enfant dort plus longtemps et plus profondément, d’un sommeil plus réparateur, ce qui contribue au développement du cerveau.