Save money on prescription medication

Posted on Tuesday, December 12, 2017

[La version française suit]

As in many large organizations, McGill’s supplemental health and dental plans are self-insured. This means that the University and its eligible employees each pay 50 per cent of contributions to the plans, and are responsible for its cost as well. If the total cost of claims increases or decreases, the contributions required of McGill and its employees go up or down accordingly. Contribution rates are almost entirely based on Plan usage and projected inflationary trends in health and dental costs (e.g. the anticipated introduction of expensive new drugs), so it’s in everyone’s interest to minimize costs.

Here are some ways you can help keep costs down:

Choose generic drugs:
Prescription drugs are the biggest drain on our Health Plan, accounting for approximately 65% of claims. Generic drugs are generally just as effective as brand-name ones – and far less expensive. If you’re using brand-name drugs, ask your doctor whether a generic equivalent would work for you. Remember, if you file a claim for a brand-name drug where a generic equivalent exists, you will be reimbursed as though you had purchased the less expensive generic equivalent, unless your physician has specified that only the brand-name version is necessary. Get more information online.

Shop around:
Did you know that as of September 15, Quebec pharmacists must provide a detailed invoice when you buy prescription drugs? Specifically, your bill should itemize:

  • the price of the drug (determined by the government)
  • the distributor’s margin (middle-man fees)
  •  the pharmacy’s professional fees (profit margin/mark-up)

Only the professional fees will vary from one pharmacy to another – inform yourself and shop around for the best drug prices.

Purchase drugs for a 90-day period:
If you take certain drugs regularly, inquire whether purchasing three months’ worth at a time would reduce the “professional fees” and generate savings for both you and the Plan.

****

Économisez sur le prix de vos médicaments d’ordonnance!

À l’instar de nombreuses autres grandes organisations, McGill offre des régimes de soins de santé complémentaire et de soins dentaires « autoassurés », c’est-à-dire que l’Université et ses employés admissibles paient chacun 50 % des cotisations des régimes et doivent également en assumer les coûts. En effet, les cotisations que doivent verser McGill et ses employés varient à la hausse ou à la baisse selon la fluctuation du coût total des réclamations. L’établissement des taux de cotisations est principalement fonction de l’utilisation des régimes et des prévisions inflationnistes relatives aux coûts des soins de santé et des soins dentaires (p. ex., lancement prévu de nouveaux médicaments dont le prix est élevé), c’est pourquoi nous avons tous intérêt à réduire les coûts au minimum.

Voici quelques conseils à cet effet.

Optez pour des médicaments génériques
Les médicaments d’ordonnance occupent la plus grande part des coûts de notre régime de soins de santé, soit environ 65 % des réclamations. En règle générale, un médicament générique est tout aussi efficace que le médicament d’origine – et beaucoup moins cher. Si vous employez un médicament d’origine, demandez à votre médecin s’il en existe une version générique qui pourrait vous convenir. N’oubliez pas que, si vous réclamez le remboursement d’un médicament d’origine dont une version générique existe, vous recevrez une somme équivalant au prix de ce dernier, sauf si votre médecin a précisé que l’emploi du médicament d’origine est nécessaire. Pour en savoir davantage, visitez le site.

Comparez les prix

Saviez-vous que, depuis le 15 septembre dernier, les pharmaciens du Québec sont tenus de vous remettre une facture détaillée lorsque vous vous procurez un médicament d’ordonnance? La facture doit indiquer distinctement :

  • le prix du médicament (établi par le gouvernement);
  • la marge bénéficiaire du grossiste (frais du distributeur); et
  • les honoraires professionnels du pharmacien (marge bénéficiaire/taux de marge).

Seuls les honoraires professionnels peuvent varier d’une pharmacie à une autre – renseignez-vous et magasinez pour trouver le médicament le moins cher.

Faites exécuter vos ordonnances à intervalles de 90 jours

Si vous prenez certains médicaments de façon régulière, demandez à votre pharmacien s’il est possible d’économiser sur les honoraires professionnels en vous procurant des réserves de médicaments valables pour trois mois de traitement – économies dont bénéficierait également le régime.

Share this article

Category: Human Resources

Post a Comment

  1. You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>