Mise au point – capsules relations de travail

Posted on Wednesday, November 2, 2011

Association des étudiants diplômés employés de McGill

Les  membres d’AGSEM (surveillants) se rencontrent depuis le mois d’avril en séances de conciliation. Cet été, le syndicat a fait appel à un nouveau porte-parole de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) dont AGSEM est affilié.  Plus récemment, la Commission des relations du travail a dû remplacer le conciliateur affecté au dossier tandis que le groupe des Relations de travail de l’Université a perdu l’un de ses conseillers en ressources humaines et principal négociateur dans ce dossier. Ces changements ont causé certains retards en ce qui a trait à l’échéancier des négociations, mais le processus est revenu à son cours normal et les discussions se poursuivent.  Le syndicat négocie sa première convention collective.

Les auxiliaires d’enseignement représentés par AGSEM se sont réunis avec McGill à trois reprises en septembre.  La première de ces rencontres a débuté avec un survol des propositions à être négociées et les accords survenus jusqu’à maintenant. Les rencontres suivantes ont porté sur la présentation et la discussion de propositions et de contre-propositions sur les points non-monétaires.  Les parties se rencontrées trois fois en octobre.  La partie patronale et le syndicat ont fait des concessions sur certains points afin d’en arriver à la négociation des enjeux clés tels que les salaires et le nombre garanti des postes d’auxiliaire d’enseignement.

Association des employés de soutien de McGill 

Les négociations avec AMUSE évoluent à un rythme soutenu et les parties se sont entendues sur la plupart des éléments discutés jusqu’à maintenant.  Parmi les articles où une entente a été conclue : les activités syndicales, les droits de la direction, les procédures de résolution de griefs, l’arbitrage, les mesures disciplinaires, la santé et sécurité ainsi que les dossiers des employés. Les parties ont amorcé la négociation des affichages de poste et de la sélection du personnel. AMUSE négocie sa première convention collective.

Association des employés de recherche de McGill

AMURE s’apprête à négocier sa première convention collective avec l’Université.  L’an dernier, le syndicat avait déposé deux requêtes en accréditation, qui ont été accordées par la Commission des relations du travail.  La première requête vise les associés de recherche (juillet) et la deuxième les assistants de recherche (décembre).  Des rencontres consultatives avec plusieurs facultés ont été organisées à travers l’Université. Des discussions ont également eu lieu avec la vice-principale (recherche et relations internationales) concernant les paramètres à être établis.  Les négociations devraient débuter au cours du mois de décembre lorsque les deux parties présenteront l’ensemble de leurs propositions en vue de signer leur première convention collective.

Association accréditée du personnel non-enseignant de l’Université McGill

Le processus de négociation entre l’Université et MUNACA a débuté en décembre 2010 et comportait 152 éléments de négociation. Le 26 août dernier, MUNACA a donné un avis de grève à l’Université et le 1er septembre, le syndicat a annoncé que ses membres étaient en grève générale.  À cette même date, le syndicat a demandé à ce qu’un conciliateur soit nommé par le gouvernement.  Lors de la première rencontre, les parties ont convenu de négocier d’abord les enjeux non-monétaires non-résolus, regroupés en 12 catégories différentes.  Les négociations se sont intensifiées depuis la séance du 26 octobre et les parties ont amorcé la négociation des enjeux clés.  Les parties ont convenu de ne pas divulguer le contenu des discussions à ce stade-ci.

Pour une mise au point régulière au sujet des relations de travail, veuillez visiter le site des Ressources humaines: www.mcgill.ca/hr/

Share this article

Category: Human Resources

Tag:

Comments are closed.