Faits au suject du cerveau

Novembre 2017

 

L’inflammation du sang liée à un risque accru d’Alzheimer

Les personnes entre 40 et 60 ans, qui présentent des signes d’inflammation dans le sang ont un risque accru de rétrécissement du volume cérébral en vieillissant, surtout dans les parties du cerveau affectées par la maladie d’Alzheimer, suggère une étude récente.

En savoir plus.

 

 

Le risque de SLA accroît avec des traumas répétitifs au corps ou à la tête

Selon une étude cas-témoin européenne, des traumas graves au corps ou des blessures légères à la tête, à répétition — surtout autour de la cinquantaine — accroissent le risque de développer la SLA.

Les lésions cérébrales traumatiques sont la cause la plus courante d’atteintes du tissu nerveux dans les pays développés. Outre l’incapacité fonctionnelle, cela implique un important fardeau économique et une perte de productivité du travail.

En savoir plus. (En anglais)

 

 

La thérapie génique au secours de nourrissons

L’amyotrophie spinale de type 1 empêche un nourrisson de bien téter ou de soulever sa tête, étant donné un manque de motoneurones spinaux, entraîne une faiblesse musculaire et, à un certain moment, sa mort car il perd son autonomie respiratoire. Voici un article (en anglais) sur une thérapie génique susceptible de sauver la vie de nourrissons.

 

 

Cinq manières de réduire son risque d’AVC

Découvrez cinq mesures préventives pour réduire votre risque d’AVC et conservez le tableau graphique pratique. Vous trouverez le tout dans Science et Avenir.

 

Speak Your Mind