Faits au suject du cerveau

Mai 2017

Des biomarqueurs du cerveau aident à déceler des signes d’autisme en bas âge

En recourant à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour étudier le cerveau de bébés dont un membre de la fratrie souffre d’autisme, les scientifiques ont identifié avec justesse 80 pour cent des bébés chez qui on diagnostiquerait l’autisme à l’âge de deux ans. À lire (en anglais)

Découverte de plus de mutations à l’origine de la sclérose en plaques chez des familles canadiennes

Une nouvelle étude renforce l’argument selon lequel certaines formes de sclérose en plaques sont génétiques.

À lire dans Neuroscience News (en anglais).

Diagram shows incidence of a double-gene MS-causing mutation in a Canadian family. “M” = individuals with the mutation. Black circles and squares = individuals with MS. (No DNA was available for #8.) NeuroscienceNews.com image is credited to Carles Vilarino-Guell/University of British Columbia.

Notre cerveau est plus actif que nous le pensions

Le cerveau est 10 fois plus actif que ce que l’on croyait. L’information a été découverte lors de l’examen approfondi d’une structure négligée que les scientifiques considéraient comme un messager.

À lire dans le New York Post (en anglais).

Des scientifiques identifient un circuit du cerveau à l’origine d’un comportement qui déclenche le plaisir

Les scientifiques ont longtemps pensé que l’amygdale centrale, une structure profonde du cerveau, était liée à la peur et aux réactions à des événements désagréables. Or, une équipe de neuroscientifiques du MIT a découvert un circuit de cette structure qui réagit à des événements gratifiants.

À lire dans MIT News (en anglais).

Speak Your Mind