Faits au suject du cerveau

Mars 2017

Approbation au Canada du premier radiotraceur diagnostique pour le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer

ISOLOGIC a reçu l’autorisation de Santé Canada pour la production commerciale de NeuraCeq et l’approvisionnement du marché au Canada. NeuraCeq est le premier radiotraceur diagnostique pour le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer (MA), accessible commercialement au pays. La disponibilité de NeuraCeq au Canada était auparavant limitée à la médecine d’investigation.

« Grâce à la disponibilité commerciale de NeuraCeq, les médecins du Canada disposeront d’une méthode non effractive pour évaluer avec plus d’assurance et de précision des cas complexes et atypiques de troubles cognitifs et ainsi diagnostiquer de façon précoce la maladie d’Alzheimer », a indiqué le docteur Jean-Paul Soucy, directeur médical de l’imagerie par TEP à l’Institut neurologique de Montréal. « En l’absence d’un traitement approuvé modifiant l’évolution de la maladie, améliorer notre capacité à poser un diagnostic précoce et précis de la MA est d’une importance capitale pour fournir un traitement symptomatique optimal et des mesures non pharmacologiques, afin de gérer la progression de la maladie et la qualité de vie de ces patients. »

Pour en savoir plus (en anglais).

La pollution et le cerveau

Selon des preuves de plus en plus nombreuses, l’air pollué peut contribuer à la démence !

Lire l’article in dans le magazine Science (en anglais).

Robots contrôlés par le cerveau

Une équipe du CSAIL (Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory) du MIT et de l’Université de Boston s’emploie à concevoir un système de rétroaction qui permet aux gens de corriger sur-le-champ avec leur cerveau des erreurs commises par un robot.

Pour en savoir plus (en anglais).

Identifier la signature neuronale du vieillissement sain du cerveau

D’après une nouvelle étude, la capacité de moduler l’activité cérébrale quand il est temps d’arrêter des processus sans importance pour réaliser une tâche pourrait être compromise chez les personnes âgées.

Lire l’article dans Neuroscience News.

Diagnostiquer l’autisme par IRM du cerveau ?

Les récents rapports indiquant la possibilité d’identifier par IRM des enfants à risque sont intéressants, mais on est encore loin du diagnostic de l’autisme par scintigraphie du cerveau.

Pour en savoir plus (en anglais).

Speak Your Mind