En mémoire

Mars 2017

Le Dr Israel Libman, 1931-2017

Le Dr Israel Libman, neurologue et ancien chef du Département de neurologie de l’Hôpital général juif (HGJ), est décédé le dimanche 19 février 2017. 

Ce brillant pédagogue et médecin praticien est entré à l’Hôpital général juif (HGJ) en qualité de membre du personnel à temps plein en 1962 et a assumé la charge de neurologue en chef de l’HGJ pendant plus de 30 ans. Durant son mandat à ce titre, et en raison de ses compétences pédagogiques en médecine clinique, que l’Université McGill a reconnues, l’HGJ a été choisi comme site de formation en neurologie pour les résidents de l’Université McGill.  Tous les résidents du Dr Libman ont profité de son approche approfondie et rigoureuse à la neurologie clinique. Ses remarquables leçons cliniques comprenaient toujours une présentation didactique ainsi que des démonstrations de structures anormales de la parole, de troubles de la démarche et de mouvements anormaux des membres et de dyskinésies. Un examinateur du Collège royal a déjà dit qu’il reconnaissait toujours un résident formé par le Dr Libman, en raison de son style et de son approche particuliers à l’évaluation de patients. Au fil des ans, le Dr Libman a été en mesure d’attirer à l’HGJ un groupe productif de cliniciens-chercheurs qu’il a appuyés et qui ont formé l’assise de son département universitaire.

Le Dr Libman était un homme aux talents multiples. Outre sa passion pour la neurologie clinique et son attachement à l’HGJ, il était un skieur, un lecteur et un historien enthousiaste.  L’une de ses plus grandes passions était la musique.  Le Dr Libman était reconnu comme un excellent violoniste qui aurait pu se produire comme concertiste.

Bien que le Dr Libman soit décédé, ses compétences cliniques magistrales, son sens aigu de l’observation et son enseignement d’une grande sagacité persisteront dans des générations de neurologues.  Son engagement à l’égard de l’enseignement de sa profession et sa fidélité à l’Hôpital général juif étaient de grandes passions dans sa vie, manifestes pour quiconque a eu la chance de travailler avec lui.

On peut lire la notice nécrologique du Dr Libman (en anglais).

Ginette Thibault Halman

Ginette Thibault Halman est décédée à l’âge de 43 ans le 5 mars 2017 à la suite de sa courageuse lutte contre le cancer du sein. Native de Pointe-de-l’Église, en Nouvelle-Écosse, Ginette a obtenu une maîtrise en neurosciences de l’Université McGill en travaillant au laboratoire du professeur Wayne Sossin au Neuro, et a ensuite entrepris une carrière en recherche en neurosciences.

 On peut lire la notice nécrologique de Ginette Thibault Halman (en anglais).

 

Speak Your Mind