En mémoire

Mars 2016

Professeur Fuad Sami Haddad, B.A., M.D., FRCS (C), FACS (1924-2015)

Dr. and Mrs. Haddad with Mrs Penfield at the Penfield Estate on Lake MemphremagogLe docteur Fuad Sami Haddad est décédé le 9 novembre 2015. Au Liban, où on le considère comme le fondateur de la neurochirurgie moderne, il a grandement contribué au développement de la discipline dans l’entière région du Proche-Orient et du Moyen-Orient. Fuad a obtenu son diplôme de l’école de médecine de l’Université américaine de Beyrouth, au Liban, en 1948, et s’est spécialisé en neurochirurgie sous la supervision du Dr Wilder Penfield à l’Institut neurologique de Montréal, au Canada.

À son retour à Beyrouth en 1955, il n’y avait aucun neurochirurgien dûment qualifié dans la plupart des pays du Moyen-Orient, dont le Liban, la Syrie, la Jordanie, l’Arabie saoudite, le Kuwait, les Émirats arabes unis, le Soudan, l’Iraq et Chypre. Le docteur Haddad a été un pivot de science, de moral, de mentorat et de professionnalisme au Moyen-Orient. (Extraits de l’article de Mehmet Turgut dans Acta Neurochir (2016) 158:405-406)

Le docteur Haddad a conservé des liens étroits avec le Neuro, adressant souvent des vœux à l’occasion d’anniversaires ou des vœux particuliers. Il lui est même arrivé de transmettre un exemplaire d’un article qu’il avait rédigé en 2000, intitulé Fifty Years Ago, dans lequel il relatait son arrivée à Montréal et ses expériences à l’INM.

Mary (Filer) Spence-Sales

L’artiste sculptrice est décédée paisiblement le 29 janvier 2016 à l’Hôpital général de Vancouver, à l’âge de 95 ans. Précédée dans la mort par son mari, Harold Spence-Sales, elle sera regrettée par les membres de sa famille et ses amis. D’abord en tant qu’infirmière, puis comme artiste, Mary a contribué à l’histoire du Neuro en commençant à y travailler à l’époque de Wilder Penfield. Sa murale de 1955 pour le Neuro, The Advance of Neurology (dans la salle 124), demeure un point d’intérêt pour chaque visiteur et groupe. En fait, l’identification des visages des docteurs Penfield, Jasper, Cone et autres personnalités du Neuro qui y sont représentés est en quelque sorte un rite de passage pour les nouveaux membres du corps professoral ou du personnel. Le Neuro a eu la chance de recevoir une deuxième œuvre de Mary, une sculpture de verre, Neuressence en 2002, visible au Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales. Ses œuvres d’art au Neuro garderont sa mémoire vivante et nous permettront de nous souvenir d’elle avec reconnaissance.

Michael McHugh (1949-2015)

Michael McHugh est décédé le 28 novembre 2015 à Montréal, à l’âge de 67 ans, après une longue maladie. Lui survivent son épouse, la Dre Molly McHugh, ses enfants Oriel (la Dre Maya Leitner) et le Dr Tobial McHugh, ainsi que son petit-fils, Jacob. Éduqué à l’école Selwyn House, Michael a travaillé à l’Institut neurologique de Montréal avec la professeure Hanna Pappius pendant plusieurs décennies, à la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill, et il a passé ses dernières années à mener de la recherche de pointe sur les commotions.

Michael était un homme très religieux guidé par de profondes convictions morales et spirituelles. Apprécié par moult personnes, il manquera beaucoup à sa famille, à ses amis, à ses collègues et à nombre d’étudiants en médecine dentaire de l’Université McGill pour qui il était une figure paternelle et un mentor. (Source Selwyn House)

Speak Your Mind