Nouvelles

Un don transformateur de 16 M$ pour créer le Centre de recherche sur le trouble du spectre de l’autisme au Neuro

Grâce à un don extraordinaire de 16 M$ de la Fondation Azrieli, le Neuro crée le Centre Azrieli de recherche sur le trouble du spectre de l’autisme (ACAR/CARTSA). Le Neuro sera ainsi le premier institut au Canada à élaborer un programme complet sur le trouble du spectre autistique qui intègre étroitement la recherche, la mise au point de médicaments et la formation de spécialistes. Le Centre permettra des avancées scientifiques présentant un potentiel considérable et une portée importante pour les personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique (TSA), et leur famille.

Le don a été annoncé lors d’un événement spécial le 23 octobre, auquel ont pris part des membres de la famille Azrieli, des administrateurs du conseil de la Fondation Azrieli, le Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, de même que de hauts dirigeants de l’Université McGill et du Neuro.

En savoir plus !

 

Une Brillante Soirée réunit 1,223 M$ pour la recherche sur le cancer du cerveau au Neuro

Plus de 850 personnes ont pris part au troisième chic cocktail dînatoire annuel Une Brillante Soirée le 18 octobre au Salon Richmond. Les y attendaient de fascinants numéros de danse et des présentations multimédias innovatrices, ainsi que du champagne et des délices gastronomiques confectionnés par les plus fins restaurateurs de Montréal. Le brillant effort a dépassé toutes les attentes et, au bout du compte, l’extraordinaire somme réunie se chiffrait à 1,223 million de dollars! Le coût de l’événement a été réduit de beaucoup grâce aux généreux dons de temps, de biens et de services et nous sommes fiers d’annoncer que 90 % des recettes iront directement à la recherche sur le cancer du cerveau menée au Neuro! En trois ans, Une Brillante Soirée a recueilli la somme globale de 2 998 000 $. Félicitations aux membres dévoués du comité honoraire qui ont excellé, comme toujours, en cette brillante soirée!

Regardez la touchante vidéo présentée lors de l’événement.

 

Au moins 99 bonnes raisons de s’intéresser à Brenda Milner

Brenda Milner, la brillante chercheuse novatrice de l’INM, est le sujet de quelques articles de fond. Vous saurez pourquoi si vous lisez notamment :

 

Joyeux anniversaire au Neuro !

Le 27 septembre 1934, l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal ouvrait officiellement ses portes! Depuis, le Neuro est à l’avant-garde des neurosciences et continue de tracer la voie en matière de recherche, de formation et de soins prodigués avec compassion.

Voici une fascinante vidéo (en anglais) au sujet de la fondation du Neuro par Wilder Penfield !

 

Coup de pouce de La Fondation des jumelles Coudé pour la recherche sur un rare trouble génétique

Le Neuro remercie La Fondation des jumelles Coudé de leur soutien généreux et loyal aux travaux du Dr Guy Rouleau sur la polyneuropathie sensorimotrice. Leur don récent de 300 000 $ permet d’instituer Le Fonds dédié des jumelles Alexandra et Valérie Coudé, un fonds de dotation visant à soutenir à perpétuité la recherche d’un étudiant du cycle supérieur sur une maladie neurodéveloppementale ou neurodégénérative qui se manifeste en bas âge (en particulier la polyneuropathie sensorimotrice avec ou sans l’agénésie du corps calleux). Un grand merci à la famille Coudé et à leur Fondation pour leur soutien indéfectible envers le Neuro.

 

Une découverte offre une cible prometteuse pour de nouveaux traitements contre le cancer

Des chercheurs de l’Université McGill ont découvert un mécanisme grâce auquel les mitochondries, l’usine énergétique des cellules de notre corps, interviennent pour empêcher la mort de cellules lorsque celles-ci sont privées d’éléments nutritifs — une découverte qui laisse entrevoir une cible possible pour des médicaments anticancéreux de prochaine génération.

En savoir plus !

 

L’effet du cortex moteur sur les stimuli auditifs

Dans le cadre d’une récente étude, Benjamin Morillon et Sylvain Baillet du Neuro se sont intéressés à l’étonnante relation entre le système auditif et le cortex moteur. Les deux systèmes permettent, à leur façon, de comprendre de quelle façon le cerveau traite un stimulus — comme une compression de la membrane du tympan en raison d’un son — et le transfère à l’aire du cerveau où il sera décodé et interprété.

Pour en savoir plus, lire l’article du The McGill Tribune ou ce communiqué de presse.

 

Aux confins de la réflexion musicale : saisir l’essence du tango et du vibrato

La musique recèle une pureté qui nous entraîne dans son univers, à mille lieues des contrariétés et des difficultés du quotidien. Or, ces motifs musicaux en apparence irréprochable dissimulent souvent un profond désaccord.

Pour entendre le point de vue à CBC Radio (en anglais) de Robert Zatorre du Neuro, cliquez ici.