En direct 2018

À l’œuvre dans un local aseptisé du cinquième étage de l’aile E du site Glen, une équipe multidisciplinaire (Prévention et contrôle des infections, Maladies infectieuses, Chirurgie et Pharmacie) est parvenue à améliorer l’environnement de soins pour les patients ayant subi une intervention chirurgicale au Centre universitaire de santé McGill (CUSM).
À lire ►

 


En direct 2018

Une nouvelle étude a démontré comment et où se loge le tungstène dans les os de souris exposées à cet élément dans l’eau potable. Ces découvertes, attribuables à une équipe de chimistes et de biologistes de l’Université McGill, pourraient ajouter au scepticisme entourant l’hypothèse autrefois généralement admise selon laquelle le tungstène ne pose qu’un risque minime – voire nul – pour la santé humaine.
À lire ►

 


En direct 2018

Une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) dirigée par le professeur Hugh Clarke, vient de découvrir qui est aux commandes lorsqu’il est temps de nourrir un ovule en pleine croissance. Les chercheurs ont également découvert comment s’effectuait la communication entre les cellules et comment se déroule la formation des filipodes. Les résultats de leur étude, publiée récemment dans Current Biology, permettent d’approfondir notre compréhension de la fertilité féminine.
Lire la suite ►

 


En direct 2018

Comment les œufs de poules peuvent-ils être résistants aux chocs extérieurs tout en étant suffisamment cassants de l’intérieur pour permettre l’éclosion du poussin? Selon une nouvelle étude menée par des scientifiques de l’Université McGill, tout est dans la nanostructure de la coquille. Cette découverte, publiée dans la revue Science Advances, pourrait avoir d’importantes retombées en matière de sécurité alimentaire au sein de l’agro-industrie.
Lire la suite ►

 


En direct 2018

Les patients qui fument après un syndrome coronaire aigu, y compris une crise cardiaque (infarctus du myocarde) ou une angine instable (diminution du débit sanguin vers le cœur), sont plus à risque de subir une autre crise et de décéder s’ils n’arrêtent pas de fumer. Les chercheurs ont examiné l’efficacité de la varénicline chez les patients ayant subi un syndrome coronarien aigu pour déterminer si leur taux d’abstinence au tabac augmentait.
À lire ►

 


En direct 2018

Les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4) sont une classe relativement nouvelle de médicaments contre le diabète qui diminuent les taux élevés de glucose dans le sang. Ils sont habituellement prescrits aux personnes atteintes de diabète de type 2 qui n’ont pas bien répondu à d’autres médicaments. Ils agissent en bloquant l’enzyme DPP-4 qui est impliquée dans la réaction inflammatoire de l’organisme et contrôle les hormones de l’intestin. Le docteur Laurent Azoulay, du Centre d’épidémiologie clinique de l’Institut Lady Davis, a dirigé une équipe qui a entrepris d’évaluer si l’utilisation des inhibiteurs de la DPP-4 était associée à l’apparition de la maladie inflammatoire de l’intestin chez les patients atteints de diabète de type 2.
À lire ►

 


En direct 2018

Apprendre à devenir autonome et responsable fait partie de l’apprentissage à faire au cours de l’adolescence et des premières années de l’âge adulte. Pendant cette période de la vie, on commet souvent des erreurs, dont on tire des leçons. Toutefois, chez les jeunes greffés du rein, le fait de manquer quelques doses antirejet peut avoir des conséquences désastreuses sur la viabilité du greffon. En effet, le faible taux d’observance du traitement médicamenteux contribue en grande partie au niveau élevé de rejet d’organes dans ce groupe d’âge. Des spécialistes de la transplantation d’organes et des chercheurs de huit grands centres hospitaliers pédiatriques répartis au Canada et aux États-Unis ont uni leurs efforts pour faire une différence.
À lire ►

 


En direct 2018

Les programmes de mieux-être en milieu de travail sont reconnus pour être fructueux aux États-Unis, en particulier lorsque la participation est associée à des mesures incitatives substantielles comme une réduction des primes d’assurance maladie pour les employés participants. Au Canada, en raison du système de santé public, les initiatives comparables incitant un employeur et ses employés à prendre part à de tels programmes visent principalement l’amélioration de la santé et sont rares malgré les données attestant leur efficacité. Or, à la suite de l’évaluation d’un programme de mieux-être en milieu de travail d’une durée d’un an, un nouvel article publié par des chercheurs de l’Université McGill dans le numéro de mars du Journal of Occupational and Environmental Medicine souligne les avantages de ces programmes pour les Canadiens.
À lire ►

 


En direct 2018

Une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR‑CUSM) a collaboré avec des chercheurs de l’université Johns Hopkins afin de faire avancer le dépistage précoce des cancers de l’ovaire et de l’utérus et de l’amener au plus proche de la mise en œuvre dans un contexte clinique. Les chercheurs ont mis au point un test qui offre une méthode sécuritaire et minimalement invasive pour le dépistage précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre. Ce test – appelé PapSEEK – vise à analyser de petites quantités de l’ADN des cellules cancéreuses provenant des échantillons prélevés dans le col de l’utérus, dans l’utérus, et dans le sang lors du test Pap, et permet d’identifier alors les mutations génétiques courantes associées à ces cancers. Les conclusions de leurs travaux ont été publiées dans la revue scientifique Science Translational Medicine.
À lire ►

 


En direct 2018

Les mauvaises habitudes de sommeil chez les enfants se prennent plus tôt que ne le croient de nombreux experts. C’est la conclusion d’une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université McGill selon laquelle les recommandations officielles sur le nombre d’heures de sommeil des jeunes écoliers devraient être révisées. Les parents devraient en outre maintenir des règles strictes concernant l’heure du coucher chez les enfants qui fréquentent l’école primaire.
À lire ►