Un résident mcgillois nommé parmi les boursiers 2018 du Collège royal

En direct 2018

Le Dr Alexander Winkler-Schwartz, résident de quatrième année en neurochirurgie et doctorant au Programme intégré en neurosciences de l’Université McGill, a reçu l’une des trois bourses d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale 2018 du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

La bourse aide les spécialistes à acquérir les connaissances et les compétences qui leur permettront de créer des programmes de formation, d’élaborer des méthodes d’évaluation et de réaliser des recherches pouvant s’appliquer à la formation médicale. Les boursiers doivent être inscrits dans un programme de maîtrise ou de doctorat en éducation ou dans un programme d’études étroitement relié à l’éducation médicale. Le projet du DWinkler-Schwartz vise à déterminer si la formation neurochirurgicale en réalité virtuelle améliore le rendement des chirurgiens.

« Je suis touché de la décision du Collège royal de soutenir mon projet de recherche », déclare le Dr Winkler-Schwartz. « Même si la bourse m’est attribuée directement, ce projet exige l’apport et le soutien de plusieurs autres personnes et organisations, notamment mes codirecteurs, le Dr Rolando Del Maestro et la Dre Susanne Lajoie, membres (actuels et antérieurs) du Centre de recherche et de formation en simulation neurochirurgicale, le Dr Jeffrey Atkinson, directeur du programme de résidence en neurochirurgie, ainsi que d’autres médecins superviseurs et résidents au Département de neurochirurgie, à l’Université McGill et à l’Institut neurologique de Montréal. Grâce à cette bourse et au milieu de recherche exceptionnel et collaboratif qu’offrent McGill et l’Institut neurologique de Montréal, je suis sûr que ce projet sera une réussite. »

Montréalais d’origine, le Dr Winkler-Schwartz a obtenu son diplôme MDCM à McGill après son admission dans le programme préparatoire Med-P. Il a commencé à étudier la simulation en neurologie dès ses études de médecine, dans le cadre d’activités au Centre de recherche et de formation en simulation neurochirurgicale. Sa fascination de longue date pour le système nerveux et son expérience des effets dévastateurs des maladies neurologiques chez les patients et leurs proches l’ont motivé dans sa quête d’excellence comme résident en neurochirurgie. Parallèlement à la résidence, un an avant de commencer ses recherches doctorales, le DWinkler-Schwartz a suivi le Global Clinical Scholars Research Training Program de la Harvard Medical School dans le but d’acquérir une formation avancée en matière de méthodes et de protocoles de recherche clinique. Son projet de fin de programme lui a valu une mention d’honneur.

Compte tenu de la fragilité du système nerveux, les neurochirurgiens doivent posséder une excellente dextérité, qualité qu’ils doivent acquérir durant leur formation. Pourtant, peu d’information a été recueillie sur la meilleure façon d’enseigner la neurochirurgie. Les avancées de la simulation en réalité virtuelle permettent désormais de mieux comprendre le fonctionnement des neurochirurgiens en formation sans mettre les patients à risque, mais il reste à déterminer si l’amélioration des habiletés sur simulateur se transpose en salle d’opération. L’objectif principal des recherches doctorales du Dr Winkler-Schwartz est de déterminer si la formation neurochirurgicale en réalité virtuelle améliore les interventions neurochirurgicales en contexte réel.

« Les technologies de simulation pourraient changer le modèle actuel de formation en neurochirurgie, qui date d’un siècle », remarque le Dr Winkler-Schwartz. « Si cela s’avère, les neurochirurgiens en formation pourraient un jour utiliser des simulateurs pour perfectionner leurs habiletés et s’exercer dans un environnement sécuritaire avant toute intervention chez un patient réel. Ultimement, ces changements rendront les soins chirurgicaux plus sécuritaires et de meilleure qualité pour les patients atteints de maladies neurologiques. »

Félicitations Dr Winkler-Schwartz!

Le 27  février 2018

 

Speak Your Mind