Deux membres de la Faculté de médecine honorées par l’ACE

En direct 2017

L’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) a honoré deux représentantes de la Faculté de médecine de l’Université McGill lors de son congrès annuel, tenu plus tôt cet été à l’Île-du-Prince-Édouard. La Pre Annette Majnemer, vice-doyenne exécutive, Éducation à la Faculté de médecine a reçu le prestigieux Prix d’honneur 2017, établi afin de reconnaître et d’honorer la contribution et les services remarquables d’un ou d’une ergothérapeute sur une longue période. La professeure adjointe Laurence Roy, de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie, a reçu le Prix de la plume d’or 2017, remis à la ou les personnes ayant publié un article exceptionnel dans le volume de l’année précédente de la Revue canadienne d’ergothérapie.

« Je suis très honorée de recevoir le prestigieux Prix d’honneur de l’ACE, après avoir eu la chance d’être directrice et vice-doyenne de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de McGill pendant six ans, » déclare la Pre Majnemer. « Être ergothérapeute est un grand privilège. Cette profession nous procure une vision d’ensemble remarquable, une excellente compréhension des facteurs qui nuisent au fonctionnement et une habileté à déterminer les meilleures stratégies d’adaptation pour permettre aux gens d’atteindre les buts qui leur tiennent à cœur. Ces compétences propres à l’ergothérapie m’ont beaucoup servi durant ma carrière universitaire, et je me sens privilégiée d’être ergothérapeute. »
Triple diplômée mcgilloise, la Pre Majnemer a occupé le poste de vice-doyenne et directrice de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de 2011 à 2017. Sous sa direction, et grâce à sa détermination et à son discernement, l’École a connu un essor important fondé notamment sur l’adoption d’un nouveau plan d’action stratégique recentrant les objectifs et les activités de l’École, le recrutement de professeurs hautement qualifiés pour appuyer de nouveaux programmes de maîtrise, et l’élaboration d’une carte conceptuelle novatrice pour la recherche. Les recherches de la Pre Majnemer portent sur les résultats en matière de développement, de fonctionnement et de qualité de vie des enfants en situation de handicap, ainsi que les déterminants des limitations d’activités et du bien-être chez les enfants et adolescents en situation de handicap (complications liées à la prématurité, malformations cardiaques congénitales, paralysie cérébrale, etc.) Elle dirige actuellement le projet BRILLEnfant, un réseau pancanadien de recherche axée sur le patient. En qualité de vice-doyenne exécutive, Éducation, elle assure la supervision des grands programmes d’enseignement de la Faculté, dont ceux de médecine, de sciences infirmières, de physiothérapie et d’ergothérapie, et des sciences de la communication humaine, ainsi que des services facultaires comme la simulation, la formation professorale et l’agrément, entre autres. Elle pilote actuellement un exercice de planification stratégique pour l’éducation au sein de la Faculté.

La Pre Laurence Roy a obtenu un baccalauréat en ergothérapie et un doctorat en réadaptation à l’Université de Montréal, suivis d’un postdoctorat en psychiatrie à l’Université McGill. Ses recherches portent sur la manière dont l’engagement, l’inclusion et les activités des personnes en marge ou presque en marge façonnent les communautés, et sont façonnés par elles. Avec son équipe, elle mène des projets axés sur la réadaptation psychosociale, l’intégration communautaire, l’engagement professionnel et le rétablissement d’adultes vivant avec une maladie mentale ou des problèmes psychosociaux liés au logement, à l’itinérance, à l’éducation et à l’implication judiciaire. Elle s’intéresse particulièrement à la création et à la documentation de partenariats participatifs permettant l’échange et la construction collaborative des connaissances, surtout en ce qui a trait au rôle de l’ergothérapie en matière d’itinérance, ainsi qu’aux initiatives intersectorielles des services de santé mentale, des services sociaux et des services judiciaires avec et pour les personnes en situation d’instabilité résidentielle vivant aussi avec une maladie mentale.

Félicitations Pre Majnemer et Pre Roy!

 

Le 9 août 2017

Speak Your Mind