UNMASK : Défilé de mode des étudiants mcgillois en médecine et médecine dentaire pour la sensibilisation aux troubles de l’alimentation

En direct 2017

Photo: Tritam Photography

Lancé en 2012 par les diplômées MDCM Annie Lalande et Myriam Labossière, qui étaient à l’époque en année préparatoire de médecine, le défilé de mode annuel des étudiants en médecine et en médecine dentaire s’est déroulé cette année aux Entrepôts Dominion, à Montréal, le 23 mars.

Bianca Sarkis et David-Dan Nguyen, actuellement en année préparatoire de médecine (Med-P), ont dirigé l’organisation du défilé de cette année avec l’aide d’un comité exécutif composé de six personnes. En plus des 35 mannequins issus des cohortes Med/Dent-P et Med/Dent-1, cinq numéros mettant en vedette des étudiants de la cohorte Med/Dent-P ont été présentés sur scène. « Toute la cohorte nous a beaucoup appuyés au fil du projet, et travailler vers un but commun nous a beaucoup rapprochés », affirme Bianca.

Les vêtements portés durant le défilé provenaient encore cette année de boutiques et de créateurs montréalais. La réinterprétation de WTFash de la classique robe en crochet des années 1970, le clin d’œil de Kantine à la culture foodie montréalaise et les créations de Velvet Couture, aux textures et aux coupes inattendues, figurent parmi les clous de la soirée.

La soirée a permis de recueillir plus de 8 000 $ au profit d’Anorexie et boulimie Québec (ANEB). Mélanie Guénette-Robert, d’ANEB, et la Dre Mimi Israël, professeure agrégée au Département de psychiatrie de l’Université McGill, ont pris la parole lors de l’événement. Une étudiante de la cohorte Med-P a également témoigné de son propre combat contre les troubles de l’alimentation.

« Personnellement, je n’avais jamais participé à l’organisation d’un événement de cette ampleur et ça me semblait un défi très intéressant », poursuit Bianca. « J’ai aidé à organiser quelques activités de financement caritatif par le passé et l’idée d’un défilé de mode m’a toujours plu, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de la concrétiser. Avant tout, c’est la cause qui m’a inspirée. Un défilé me semble idéal pour recueillir des fonds pour ANEB, parce que la lutte contre la stigmatisation des troubles alimentaires s’y fait sur deux plans : en recueillant des fonds pour un organisme voué à cette cause, et en mettant l’accent sur la diversité des corps et l’estime de soi lors même du défilé, pour combattre les normes de beauté imposées par les médias. »

« Bianca et moi sommes très reconnaissants de l’inspiration et de l’aide de Jiaru Liu et Alexandra Chicoine (étudiantes en première année de médecine, anciennes directrices du défilé de mode et vice-présidentes à l’engagement communautaire) tout au long de l’année », indique David-Dan. « J’ai assisté au défilé de l’an dernier, je peux donc dire qu’elles m’ont inspiré personnellement même avant mon admission en médecine à McGill! »

Félicitations à tous les participants!

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

Photo: Chloe Lim

 

Le 7 avril 2017