Des chefs de file en sciences de la santé unissent leurs forces pour accélérer le développement de traitements pour les maladies neurologiques

En direct 2017
Des chefs de file en sciences de la santé unissent leurs forces pour accélérer le développement de traitements pour les maladies neurologiques

Des chefs de file en sciences de la santé unissent leurs forces pour accélérer le développement de traitements pour les maladies neurologiques

Forts de leur collaboration visant à accélérer la recherche sur les maladies neurologiques, trois acteurs majeurs du domaine des sciences de la santé au Canada unissent leurs forces dans un partenariat unique de plusieurs millions de dollars pour créer une plateforme de développement de nouveaux médicaments. Celle-ci contribuera à faire avancer le développement de nouveaux traitements pour quelques-unes des affections les plus débilitantes qui soient, comme la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi appelée « maladie de Lou-Gehrig », et la maladie de Parkinson.

L’initiative, sous la bannière de « NeuroCDRD », est codirigée par le Centre for Drug Research and Development (CDRD), qui est le moteur national du développement de médicaments au Canada, par l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (INM) à l’Université McGill, et par Merck, aussi connue sous le nom de MSD à l’extérieur des États-Unis et du Canada. L’objectif initial est la création d’une plateforme d’imagerie cellulaire à haut débit de cellules souches humaines pluripotentes induites (CSPi) qui aidera les chercheurs à obtenir de meilleurs modèles de maladies neurologiques afin de contourner les obstacles qui ont à ce jour freiné la mise au point de nouveaux traitements pour les maladies neurologiques.

Gordon McCauley, président et directeur général du CDRD, a affirmé : « Le CDRD est le lien qui rassemble des partenaires nationaux et internationaux ainsi que nos ressources respectives dans le but de faire progresser les découvertes prometteuses pour en arriver à des produits thérapeutiques novateurs et améliorer les résultats pour la santé des patients. Ce partenariat est un parfait exemple de l’union qu’on peut former entre les recherches de pointe de nos partenaires universitaires, comme McGill, les capacités translationnelles du CDRD et les ressources commerciales d’un partenaire chef de file de l’industrie comme Merck. Il témoigne aussi de l’esprit de collaboration qui existe au Canada. En travaillant ensemble, nous propulsons les sciences de la vie au Canada à l’avant-garde du monde entier. »

Le développement de nouveaux médicaments pour les maladies neurologiques a longtemps été ralenti par le manque de modèles prédictifs humanisés, et de nombreux traitements se sont montrés prometteurs dans des études réalisées sur les animaux, mais ont échoué dans les essais cliniques subséquents menés chez l’être humain. Afin de réduire l’ampleur de ce défi, cette nouvelle collaboration utilisera la plateforme renommée de CSPi de l’INM et réunira des experts en neurologie de l’INM et des équipes de criblage de médicament et de mise au point d’essais du CDRD afin de développer la prochaine génération de modèles de recherche spécifiques pour une maladie à l’aide de CSPi dérivées de patients. Le partenariat contribuera à réduire considérablement les délais et les coûts associés aux travaux de recherche, et rendra possible la mise au point de futurs modèles à base de CSPi destinés à l’étude de maladies neurologiques dans des populations de patients restreintes.

« Le fardeau des affections et des lésions neurologiques sur notre société s’alourdit de plus en plus chaque année et, en tant que médecin, je vois l’impact sur les patients et leurs familles chaque jour. À l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal, notre mission est de faire progresser l’innovation, les découvertes et les soins aux patients. Nous remercions le CDRD et Merck pour la création de ce partenariat et la mise en commun de nos expertises au bénéfice de cet objectif », a déclaré le Dr Guy Rouleau, directeur de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal.

« Cette initiative illustre l’approche que nous continuons à adopter en recherche et développement, en vue de créer des relations de collaboration entre des chercheurs talentueux partout au pays. Nous sommes convaincus que ce partenariat avec le CDRD et l’INM a le potentiel d’accélérer le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurologiques », a déclaré Chirfi Guindo, président et directeur général de Merck Canada inc.

Le 17 mars 2017

Speak Your Mind