Pour se débarrasser des parasites intestinaux une fois pour toutes

30 juin 2011

Près du tiers de la population mondiale est infectée par des vers parasites. Ces petites créatures créent un gros problème.
Les helminthes transmis par le froid – aussi connus sous le nom de vers ronds, vers en forme de fouet (trichuroses) et vers accrochés (ankylostomes) – pénètrent dans le corps humain par l’ingestion d’aliments infectés par des fèces, en buvant de l’eau, par les doigts et les objets, et même en marchant pieds nus sur les œufs du parasite invisibles à l’œil nu. Les vers aggravent l’état de malnutrition coexistant et affaiblissent le système immunitaire, ce qui entraîne fatigue, anémie, troubles cognitifs et diminution de la productivité. La docteure Theresa Gyorkos, chercheuse au CUSM, collabore à la réalisation d’un futur plan stratégique de l’OMS visant à maîtriser les infections aux vers intestinaux dans plus de 100 pays en développement.

La docteure Gyorkos a récemment reçu le Prix international 2011 de l’Association canadienne de santé publique (ACSP) pour ses travaux sur la prévention des infections et les malaises périphériques causées par ces vers, et sur l’obtention d’un traitement pour ceux qui en ont besoin. Les enfants et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables et susceptibles de développer des maladies graves par l’intermédiaire de ces parasites.

« Le défi consiste à faire en sorte que les gouvernements mettent sur pied des plans d’action et des politiques de santé afin de s’assurer que des médicaments anthelminthiques – gratuits et administrés en une seule dose – puissent être distribués de la manière la plus efficace et efficiente possible dans leur pays », a déclaré la docteure Gyorkos. « Nous travaillons avec les enseignants, les directeurs d’école et les parents pour améliorer les programmes d’éducation sanitaire et pour que ces médicaments soient administrés dans les écoles, afin d’atteindre le plus grand nombre d’enfants possible. »

Poursuivez votre lecture sur ces travaux de recherche ici.

Comments are closed.